Xavier gonzalez (architecte et enseignant) « avec l’isolation par l’extérieur, le rôle de l’enveloppe et le travail ornemental ont gagné en importance. »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Xavier gonzalez (architecte et enseignant) « avec l’isolation par l’extérieur, le rôle de l’enveloppe et le travail ornemental ont gagné en importance. »
PHOTO - QOK_Gonsalezƒ.jpg

En 1908, Adolf Loos réagissait aux excès décoratifs de l’éclectisme viennois et de ceux de la Sécession. Selon lui, l’ornement devait être porté par la nature du matériau et non par un placage. Ce concept rejoignait celui, préfonctionnaliste, défendu par Sullivan : « La forme suit la fonction ». Des arguments qui seront repris par l’ensemble du mouvement moderne. Viendront ensuite des exceptions comme Frank Lloyd Wright et ses blocs de béton dotés de motifs géométriques ornementaux, ou bien, plus tard, Émile Aillaud et ses tours de Nanterre entièrement habillées d’une pâte de verre colorée. Impossible d’oublier l’importance de Robert Venturi, qui considérait l’architecture comme objet de perception visuelle, un assemblage de signes et de symboles. Le début des années 1990 a été une libération car il ne s’agissait plus de choisir le camp moderne ou post-moderne mais de penser le projet comme un proces-sus narratif. Je pense à Nouvel et à Herzog & de Meuron qui ont ouvert la voie. Le bâtiment Ricola des architectes suisses a redéfini sans complexe la question de l’ornement. La répétition du motif floral devenait partie intégrante de la peau de l’édifice et le signe de sa fonction, comme un tatouage. Avec l’isolation par l’extérieur, le rôle de l’enveloppe et le travail ornemental ont gagné en importance. Comme Christo, les architectes emballent leurs édifices afin de maîtriser une esthétique qui nie la complexité programmatique ou la composition de la façade. Le wrapping unifie et ne valorise que la qualité du volume. Il suffit ensuite de traiter cette peau qui peut devenir de plus en plus autonome et « ornée ». En cela cette « pensée épidermique » rejoint le piercing et le tatouage, considérés aujourd’hui comme des expressions individuelles. Pour ma part, je m’intéresse davantage à l’obsession du motif, du pattern appliqué sur une mono-matière, capable de résoudre toutes les situations quelle que soit la fonction abritée.

Xavier gonzalez (architecte et enseignant) « avec l’isolation par l’extérieur, le rôle de l’enveloppe et le travail ornemental ont gagné en importance. » Xavier gonzalez (architecte et enseignant) « avec l’isolation par l’extérieur, le rôle de l’enveloppe et le travail ornemental ont gagné en importance. »
PDF de l'article

Façades Ornementales

La maîtrise de l’image d’un bâtiment est l’une des préoccupations majeures des architectes. Mais depuis Adolf Loos et ses écrits acerbes sur le décor, la façade ornementale est décriée. Les critiques de sa gratuité et de sa […]

PHOTO - RH1969-0086ƒ.jpg

Nieto sobejano Musée San sebastián

À San Sebastián, le musée San Telmo est installé depuis 1932 dans un couvent dominicain du XVIe siècle au pied du mont Urgull le séparant de la mer. En 2005, la ville décide d’agrandir l’institution pour élargir ses collections et […]

DESSIN - _01_sahrdc_13_NB.jpg

Anagram Bureaux New dehli, inde

Les architectes indiens d’Anagram ont réalisé avec un budget réduit ce petit bâtiment de bureaux pour une organisation non gouvernementale. L’édifice s’installe à l’angle de rues piétonnes très animées, sur une parcelle de 50 m2 […]

PHOTO - Jorge Ayala_ Beijing_ Stadiumƒ.jpg

L’ornement est-il toujours un crime ?

La profusion de façades ornementales dans l’architecture contemporaine impose à nouveau de questionner les critiques formulées il y a plus de 100 ans. Le décor ou recouvrement de façade, qualifié alors d’inutile et d’artifice par […]

PHOTO - MOATI-RIVIERE_façadeƒ.jpg

Moatti & rivière Centre culturel Arles

Dans le cadre d’un vaste projet de renou-vellement urbain mené sur des ateliers SNCF fermés depuis 1985, une ancienne chaudronnerie a été transformée en centre culturel. Pour la réhabilitation de cet édifice dédié à la […]

PHOTO - Copyright Satoru Mishima05_1.jpg

Foa Centre commercial Leicester

Jusqu’alors installés en zone périurbaine, les centres commerciaux rejoignent les centres-ville pour en devenir des éléments constitutifs. Comment intégrer ces programmes autarciques dans un contexte urbain et culturel dense ? […]

PHOTO - GAUTRAND-ORIGAMI-355-VFƒ.tif

Manuelle gautrand Bureaux Paris, 8E

Conçu pour un investisseur privé, à moins de 200 mètres de l’Arc de triomphe, l’immeuble abrite 300 postes de travail. La vocation emblématique d’un siège social et l’implan-tation de cette parcelle ont conduit l’architecte a […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital