Yvonne Farrell et Shelley McNamara, de l'agence Grafton, lauréates du Pritzker 2020

Zoom sur l'image Yvonne Farrell et Shelley McNamara, de l'agence Grafton, lauréates du Pritzker 2020
© Courtesy Hyatt Foundation - Yvonne Farrell and Shelley McNamara, Grafton architects, prix Pritzker 2020

Articles Liés

Biennale de Venise 2018: Grafton commissaire

L'UTEC de Lima par Grafton, lauréat du RIBA International Prize 2016

L'espace libre selon Grafton Architects - Biennale de Venise 2018

Dans une profession où la place des femmes est encore à gagner, le prestigieux prix Pritzker 2020 vient couronner la démarche et les travaux d'Yvonne Farrell et Shelley McNamara, les architectes fondatrices de l'agence Grafton.

C'est la deuxième fois seulement que, ce qui est habituellement présenté comme le "prix Nobel de l'architecture" récompense des femmes architectes en leur nom propre. Après Zaha Hadid en 2004, c'est aux Irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara, fondatrices de l'agence Grafton, que la Fondation Hyatt a décerné, ce 3 mars 2020, le prestigieux prix Pritzker. Diplômées du University College de Dublin en 1974, où elles enseigneront pendant plus de vingt ans, Shelley McNamara et Yvonne Farrell fondent en 1978 leur agence, Grafton, du nom d’une rue de la capitale irlandaise. Elles construisent dans leur pays et se font connaître par leurs bâtiments éducatifs ou institutionnels, dont le département d’ingénierie mécanique du Trinity College (2002) à Dublin, les bureaux du département des finances de la ville (2007) ou le centre d’art Solstice (2006) à Navan. Avec la livraison en 2008 de l’université Bocconi à Milan, l’agence prend une dimension internationale et affirme l'écriture brutaliste qui traverse sa production, jouant sur la massivité, la texture, les formes, la mise en évidence des parcours et circulations, le cadrage des vues, le jeu délimité des pleins et des vides, de l’ombre et de la lumière. Grafton réalise le campus Utec à Lima (2016), qui remporte la première édition du RIBA International Prize, et travaille en ce moment à la livraison du Kingston University Town House à Londres (2020). Le duo a également assuré le commissariat de la Biennale de Venise 2018 sur le thème «Free space», et a reçu la médaille d’or 2020 du Riba.

Brutalisme anglo-saxon

En France, alors que le chantier de l'Institut Mines-Télécom à Saclay s'achève, la première livraison de Grafton, l’école d’économie de Toulouse -l'établissement du prix Nobel d'économie, Jean Tirole- déploie déjà ses ailes de brique articulées dans un bâtiment «respirant», en symbiose avec la ville. Une réalisation à découvrir en images dans le numéro 285-mars 2020 d'AMC. Si les deux Irlandaises reprennent à Toulouse ce brutalisme propre aux Anglo-Saxons, elles l’adaptent au contexte local. L’expressivité de la matière et des volumes, fortement développée, est mise au service d’une qualité spatiale structurée, qui imprègne le visiteur ou l’usager. On est ici à mille lieues de la tendance minimaliste des boîtes blanches, neutres et évanescentes qui se sont multipliées au tournant de ce siècle. Plutôt que de faire disparaître l’architecture, il s’agit pour Grafton de réaffirmer avec force ses caractères propres. Une réalisation qui illustre de manière exemplaire la force plastique et émotionnelle des œuvres de Yvonne Farrell et Shelley McNamara.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nouvelle symbolique sociale, Distance obligatoire

A l'heure de la contagion, un New-Yorker revisite […]

08/04/2020

300 L'éloignement physique est devenu un code survie. Dylan Coonrad, directeur créatif du CannonDesign, réinterprète avec humour la signalétique urbaine, langage symbolique du comportement à adopter dans l'espace public. Histoire de se faire en douceur à un système d'interactions humaines imposé qui […]

Michael McKinnell architecte, 1935-2020

Coronavirus: Michael McKinnell, architecte du […]

08/04/2020

300 L'architecte Michael McKinnell, co-auteur du Boston city hall, monument brutaliste, est décédé aux Etats-Unis, victime du coronavirus. L'architecte américain Michael McKinnell est décédé à l'âge de 84 ans, victime du coronavirus. Né en Angleterre, il avait cofondé l'agence Kallmann McKinnell and […]

Point de vue sur l'enseignement de l'architecture, à l'heure du confinement

L'école d'architecture à l'heure du confinement: […]

07/04/2020

300 "Prétendre à une réelle continuité pédagogique pendant ce confinement reviendrait à admettre que nous n’avons plus besoin d’école physique, ce qui aurait des conséquences désastreuses". Dans une lettre adressée à l'ensemble des enseignants de leur établissement, des étudiants de l'école […]

Capture d'écran, jeu en ligne

Confinés et cultivés: réviser l'histoire de […]

06/04/2020

300 Pendant le confinement, cours publics et jeux en ligne permettent d'entretenir sa culture architecturale. Du léger pour se défouler, ou du sérieux où prendre des notes, selon l'humeur de la journée. 1. Jean-Louis Cohen au Collège de France Titulaire de la chaire architecture et forme urbaine au […]

Protective face shield, Prusa Printers

Coronavirus: les précautions à prendre avant de […]

06/04/2020

300 Pour aider à protéger du coronavirus les personnels soignants dans les hôpitaux et les Ehpad, les initiatives technologiques solidaires se multiplient. Fablabs professionnels et particuliers, étudiants et même architectes mettent à disposition leur imprimante 3D pour créer des visières qui font […]

BÉTON NATURE, 35 RÉALISATIONS CONTEMPORAINES

Les vertus paysagères du béton - Livre

03/04/2020

300 Dans le langage commun, associer béton et nature relève presque de l’oxymore, comme si, fondamentalement, il ne pouvait pas y avoir de dialogue entre les deux. A l’heure du développement durable et du green washing, quand certains architectes en arrivent à pourfendre l’usage même du béton, cet […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital