Zerm, des architectes déconstructeurs en quête de ressources

Zoom sur l'image Zerm, des architectes déconstructeurs en quête de ressources
© Zerm - Cycle de la matière, association d'architectes Zerm

Articles Liés

La déconstruction par Rotor

COP 21 : Quelle place pour le recyclage dans le bâtiment ?

"Expert en réemploi, une nouvelle mission pour les architectes", par Julie Benoit,[...]

Cinq jeunes architectes lillois, réunis du sein du collectif Zerm, lancent une campagne de financement participatif pour concrétiser leur projet: créer une ressourcerie de matériaux de seconde main à Roubaix (Nord).

Les expérimentations liées au cycle de vie de la matière dans le champ de la construction se multiplient, preuve que "l'écoresponsabilité" du secteur du bâtiment préoccupe. Alors qu'à Paris, le Pavillon circulaire conçu par l'agence Encore Heureux à 70% à partir de matériaux de seconde main est mis aux enchères pour redevenir, peut-être, matière première, à Roubaix, le collectif de jeunes architectes Zerm lance une campagne de financement participatif en ligne pour ouvrir une ressourcerie de matériaux de réemploi.

Ressourcerie sur consignation

Dans la même veine que les Belges de Rotor et leur plateforme en ligne de vente de produits de seconde main ou que l'association Bellastock, experte du réemploi in situ dans le cadre de projets urbains, l'association Zerm milite pour la valorisation des déchets issus des travaux de déconstruction et de réhabilitation. "Le secteur du bâtiment génère environ 40 millions de tonnes de déchets par an, dont plus de 90% proviennent des travaux de déconstruction et de réhabilitation. La loi de transition énergétique fixe comme objectif de recycler 70% des déchets du BTP en 2020. Ces déchets sont rarement valorisés", expliquent les membres de Zerm. Le projet de l'association est ambitieux: il vise à créer une filière du réemploi à l'échelle territoriale. "Plus qu'un stock, la ressourcerie sur consignation" que nous souhaitons créer est l’occasion de transformer les démolisseurs en déconstructeurs. Le principe est simple: la ressourcerie est un entrepôt alimenté par des matériaux issus des chantiers de démolition et/ou provenant de particuliers. Plutôt que de jeter leurs matériaux à la déchetterie contre le paiement d’une taxe, la ressourcerie leur permet de laisser –gratuitement et pour un temps défini– certains matériaux en consigne. Si les matériaux trouvent acquéreurs, le déconstructeur est rémunéré suivant un barème fixé en amont. A la fin du délai accordé au matériau, s'il n'a pas trouvé d'acquéreur, celui-ci est évacué en centre de tri et revalorisation de déchets. Ce délai accordé aux matériaux est ce que nous appelons, "le temps de devenir déchet". C’est l’intervalle qui laisse une opportunité aux objets, éléments, matériaux déjà produits d'être réemployés avant qu’on ne les considère définitivement comme des déchets."

Vitrine en usine

Pourquoi s'installer à Roubaix? L'ouverture d'une ressourcerie dans une ville dont le patrimoine bâti est parfois rénové, souvent vacant, dégradé puis démoli est l'opportunité, selon Zerm, de développer une véritable économie du réemploi, en stimulant la filière existante. La ressourcerie prendra place aux Ateliers Jouret, une ancienne usine réhabilitée. Elle sera construite à partir de matériaux de réemploi et sera une vitrine pour les matériaux et leurs mises en œuvre possibles. Au total, 13000 euros sont nécessaires pour l'ouverture de la ressourcerie. Encore une centaine de jours pour soutenir le projet.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L’hypothèse collaborative. Conversation avec les collectifs d’architectes français

L'Hypothèse collaborative - Livre et conversation […]

20/06/2018

Dans le cadre du projet français présenté à la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise, vient d’être publiée L’Hypothèse collaborative, ouvrage sous la direction des Nantais de l’Atelier Georges et de Mathias […]

H20 - Pôle numérique - Bourg-lès-Valence

H20 - Pôle numérique - Bourg-lès-Valence

20/06/2018

Pour accueillir un pôle d’excellence sur l’image animée, la Cartoucherie de Bourg-lès-Valence a fait l’objet d’une réhabilitation respectueuse de ses qualités spatiales, réalisée par l'agence d’architecture parisienne […]

Christophe Hutin - réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux

Christophe Hutin – Réhabilitation de la salle des […]

19/06/2018

Construite par les architectes Claude Ferret, Robert Rebout et Serge Bottarelli en 1965, la salle des fêtes du Grand-Parc fut un lieu emblématique de la scène culturelle bordelaise pendant 30 ans. Fermée depuis 1995, sa réhabilitation a été […]

Christophe Hutin

Christophe Hutin

19/06/2018

Né en 1974 à Tarbes, Christophe Hutin obtient son diplôme d’architecte à l’école d’architecture de Bordeaux et un DEA Physiologie intégrée en conditions extrêmes, à l’Université des Sciences de Lyon, en 2003. […]

Séminaire de projet 04 - Pesmes

Participez au séminaire de Bernard Quirot à Pesmes

19/06/2018

En Haute-Saône, le village de Pesmes accueillera, du 9 au 21 juillet 2018, son séminaire d'été encadré par l’architecte Bernard Quirot, lauréat de l’Equerre d’argent 2015, avec Stefano Moor et Emilien Robin. Ce séminaire, […]

Atelier Krauss - 44 logements sociaux - Saint-Denis

Atelier Krauss - 44 logements sociaux - […]

18/06/2018

A l’entrée de la ZAC Alstom Confluence à Saint-Denis, un paquebot blanc capte le regard. De la toiture anguleuse aux balcons biseautés, chaque trait témoigne des qualités intérieures de ses logements sociaux réalisés par l'Atelier […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus