176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando

L’architecte barcelonais Josep Ferrando a conçu une maison à la japonaise en tirant profit d’une parcelle de 6 m de large. 

 

176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando - Des vues verticales ont été ménagées pour briser la continuité très étroite du plan horizontal. - © Adria Goula Photo
photo n° 1/10
Zoom sur l'image 176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando

L’architecte barcelonais Josep Ferrando a conçu une maison à la japonaise en tirant profit d’une parcelle de 6 m de large. Derrière une façade ancienne coincée entre deux mitoyens, il est en effet difficile d’imaginer que se cache une habitation de 225 m2. En réponse à l’obligation de conserver la façade, une maison en béton y a été accolée. Organisée sur quatre niveaux, elle a un volume divisé longitudinalement pour générer des espaces de circulation. La porte voûtée conduit à l’entrée reliant la cuisine et la salle à manger, tandis qu’un escalier en béton dessert un salon en sous-sol. Ce dernier bénéficie d’une vue au-dessus du jardin, le sol du terrain étant surbaissé à l’arrière. Il est enrichi d’un atrium, source de lumière pour les pièces du dessus. Afin de ménager des vues verticales et d’atténuer la continuité du plan horizontal, trois volumes en quinconce sont suspendus dans les étages supérieurs. Ces enveloppes en bois tenues par des profilés métalliques en L reprennent la typologie basique d’une maison ; elles abritent la chambre d’un enfant, la salle de bains familiale, ainsi qu’un bureau ouvrant sur le toit-terrasse. En s’inspirant de la théorie du Raumplan d’Adolf Loos, Josep Ferrando a cherché à créer un jeu de perspectives et de projections entre les espaces fragmentés. La composition des chambres n’est pas dictée par les niveaux de plancher standard, mais par la hauteur qui convient à leur utilisation. De cette manière, comme si l’habitation était un morceau de bois creux mis en scène par le vide et la lumière, les étages tendent à fusionner, et les espaces à se rapporter les uns aux autres. Épousant un mur entier, un réseau d’étagères offre un lieu de stockage pour chaque niveau et achève d’établir un lien visuel avec le bois qui habille la quasi-totalité de l’intérieur.

 

  • Lieu : blabla
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : Josep Ferrando, architecte ; Josep Nel.lo, BET structure
  • Programme : logement individuel
  • Surface : 225 m2
  • Coût : 300 000 €
  • Matériaux : murs en béton, parois en bois stratifié et mobilier en contreplaqué

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Europan 15: Le faubourg du réemploi, projet […]

18/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

CHARLOTTE PERRIAND, L'ŒUVRE COMPLÈTE, VOLUME 4 - 1969-1999

Charlotte Perriand bâtisseuse - Livre

18/02/2020

Pour tous ceux qui douteraient encore des talents de bâtisseuse de Charlotte Perriand malgré la grande rétrospective que lui consacre la Fondation Louis Vuitton jusqu'au 24 février 2020 à Paris, il faut plonger dans ce dernier volume de son œuvre […]

Pavillon Serpentine 2020, Counterspace architectes, Londres, vue intérieure

Multiculturalisme et recyclage à la galerie […]

17/02/2020

C'est l'agence Counterspace, une inconnue venue de Johannesburg (Afrique-du-Sud), qui réalisera l'édition 2020 du pavillon éphémère de la galerie Serpentine, dans les jardins de Kensington à Londres. Inauguration prévue le 11 juin 2020. Le […]

Régis Roudil archietcte, Atelier Régis Roudil architectes

Régis Roudil architecte - Portrait

17/02/2020

L'architecte Régis Roudil fonde son agence à Aix-en-Provence en 2013. Diplômé en 2008 de l’école d’architecture de Marseille, Régis Roudil passe par les agences niçoises Comte Vollenweider et Marc Barani, avant de s’installer en […]

Les structures hybrides de James Casebere à la […]

14/02/2020

Connu pour son travail photographique à partir de maquettes d’architecture, James Casebere s'affirme, une fois de plus, comme un maître de la mise en scène. Présentée jusqu'au 7 mars 2020 à la galerie Templon à Paris, son exposition […]

De?tail du rangement Be Hold, incluant séparateurs de livres, P. Urquiola

Bureaux clarifiés par Patricia Urquiola, à Lyon

14/02/2020

A Lyon, le bureau du fabricant de mobilier de bureaux Haworth est une vitrine de sa vision du travail. Patricia Urquiola, directrice artistique du groupe déjà au cœur du design de meubles et de tissus du fabricant, vient de revoir l’aménagement de son site […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus