176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando

L’architecte barcelonais Josep Ferrando a conçu une maison à la japonaise en tirant profit d’une parcelle de 6 m de large. 

 

176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando - Des vues verticales ont été ménagées pour briser la continuité très étroite du plan horizontal. - © Adria Goula Photo
photo n° 1/10
Zoom sur l'image 176 house E+M à Sant Cugat del Vallès par Josep Ferrando

L’architecte barcelonais Josep Ferrando a conçu une maison à la japonaise en tirant profit d’une parcelle de 6 m de large. Derrière une façade ancienne coincée entre deux mitoyens, il est en effet difficile d’imaginer que se cache une habitation de 225 m2. En réponse à l’obligation de conserver la façade, une maison en béton y a été accolée. Organisée sur quatre niveaux, elle a un volume divisé longitudinalement pour générer des espaces de circulation. La porte voûtée conduit à l’entrée reliant la cuisine et la salle à manger, tandis qu’un escalier en béton dessert un salon en sous-sol. Ce dernier bénéficie d’une vue au-dessus du jardin, le sol du terrain étant surbaissé à l’arrière. Il est enrichi d’un atrium, source de lumière pour les pièces du dessus. Afin de ménager des vues verticales et d’atténuer la continuité du plan horizontal, trois volumes en quinconce sont suspendus dans les étages supérieurs. Ces enveloppes en bois tenues par des profilés métalliques en L reprennent la typologie basique d’une maison ; elles abritent la chambre d’un enfant, la salle de bains familiale, ainsi qu’un bureau ouvrant sur le toit-terrasse. En s’inspirant de la théorie du Raumplan d’Adolf Loos, Josep Ferrando a cherché à créer un jeu de perspectives et de projections entre les espaces fragmentés. La composition des chambres n’est pas dictée par les niveaux de plancher standard, mais par la hauteur qui convient à leur utilisation. De cette manière, comme si l’habitation était un morceau de bois creux mis en scène par le vide et la lumière, les étages tendent à fusionner, et les espaces à se rapporter les uns aux autres. Épousant un mur entier, un réseau d’étagères offre un lieu de stockage pour chaque niveau et achève d’établir un lien visuel avec le bois qui habille la quasi-totalité de l’intérieur.

 

  • Lieu : blabla
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : Josep Ferrando, architecte ; Josep Nel.lo, BET structure
  • Programme : logement individuel
  • Surface : 225 m2
  • Coût : 300 000 €
  • Matériaux : murs en béton, parois en bois stratifié et mobilier en contreplaqué

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus