53 LOGEMENTS ET ESPACES PARTAGÉS - SOPHIE DELHAY ARCHITECTE - NOMINÉ À L'ÉQUERRE D'ARGENT 2014

Le Machu Pichu est un projet qui aborde la question du « vivre ensemble » en intégrant la création de mises en situation et de partage entre les habitants. Composé de 53 logements collectifs (PLAI et PLUS), il a été réalisé dans le cadre d’une conception-construction. 

53 logements et espaces partagés, Sophie Delhay architecte, Lille
photo n° 1/5
Zoom sur l'image 53 LOGEMENTS ET ESPACES PARTAGÉS - SOPHIE DELHAY ARCHITECTE - NOMINÉ À L'ÉQUERRE D'ARGENT 2014

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2014 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE CINQ LOGEMENTS - RAMDAM - NOMINÉ POUR LE PRIX DE LA[...]

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS ET CRÈCHE - CHARTIER DALIX/AVENIER CORNEJO - NOMINÉ À[...]

Bien au-delà de la simple échelle des cellules, ce sont plus largement celles de la résidence et du territoire alentour qui sont interprétées pour accroître le lien social et le confort d’habiter. Enserrant un jardin ouvert sur la rue, les deux immeubles bas et haut abritent des logements traversants et desservis par un système de coursives. C’est la proposition de réaliser des espaces partagés non prévus dans le programme initial du concours qui a d’ailleurs retenu l’attention du bailleur, une initiative qui représentait pour lui l’opportunité d’expérimenter une nouvelle forme d’appropriation des locataires. Si les deux bâtiments se font écho, c’est néanmoins l’immeuble haut qui constitue le prolongement du premier via la présence de six espaces aménagés en plein air et couverts comme de grands porches accessibles à tous. Différents d’étage en étage et conçus selon une configuration en diagonale, ces espaces publics traversent toute l’épaisseur de l’édifice et s’inscrivent dans la continuité des coursives qui font office de véritables rues suspendues. Bénéficiant de points de vue multiples, chaque habitant peut se saisir au quotidien d’un panorama insoupçonné qui repousse les limites de la cellule. Ces unités développent des parcours de voisinage, mais se déclinent aussi pour être investies par des usages spécifiques (cinéma, exposition, etc.) avec l’adjonction de pièces de stockage, de sanitaires selon les niveaux. Chaque habitation bénéficie d’une fenêtre panoramique avec un garde-corps vitré donnant sur le jardin ou le paysage urbain. La typologie des plans s’organise à partir d’une grande pièce traversante avec une cuisine-bar au milieu et des espaces aménageables à l’envi, de part et d’autre.

 

Visitez le site de l'architecte : www.sophie-delhay-architecte.fr

 

  • Lieu : 83, rue de Lannoy, Lille (59).

  • Maîtrise d’ouvrage : SIA Habitat

  • Maîtrise d’œuvre : Sophie Delhay, architecte ; Marlène Galland, chef de projet ; Taktyk, paysage ; Louis Choulet, BET fluides ; RFR Éléments, environnement

  • Programme : 53 logements locatifs sociaux et espaces partagés (8 T2, 28 T3, 11 T4, 6 T5)

  • Surfaces : 5 085 m2 Shon admin./3 980 m2 Shab

  • Calendrier : concours, juillet 2010 ; livraison, janvier 2014

  • Coût : 6,1 M€ HT compris parking souterrain et VRD

  • Entreprise : Norpac, tous corps d’état, mandataire de l’équipe de conception-construction

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Vue de la façade nord : Musée Soulages, RCR Arquitectes, Rodez

Le musée Soulages par RCR Arquitectes à Rodez

L'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker 2017, a conçu le musée Soulages à Rodez, sa réalisation majeure en France nommée au prix de l'Equerre d'argent en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus