96 logements à Ginko, premier écoquartier de Bordeaux – Hessamfar et Vérons

Inscrite dans le projet urbain Bordeaux 2030, l’écoquartier Ginko accueille la nouvelle opération de 96 logements, réalisée par Marjan Hessamfar et Joe Vérons. Les architectes y développent une nouvelle façon d’habiter.

Vue d'ensemble, pignon ouest avec la rue Marcel-Dassault - Ilot A1.4a de la ZAC des Berges du Lac à Bordeaux - Logements réalisés par Marjan Hessamfar et Joe Vérons - - © Arthur Pequin
photo n° 1/7
Zoom sur l'image 96 logements à Ginko, premier écoquartier de Bordeaux – Hessamfar et Vérons

En 2009, la communauté et la ville de Bordeaux ont lancé un projet urbain intitulé Bordeaux 2030: une métropole durable. Depuis, de nombreux aménagements ont émergé. Situé sur la rive est, la ZAC des Berges du lac accueillent le premier écoquartier de Bordeaux, Ginko, conçu par les urbanistes Christian Devillers et Olivier Brochet. Outre ses qualités paysagères, le quartier fait l’objet d’une mixité programmatique, inscrite dans une démarche HQE.

 

Une nouvelle forme d’habitat

 

L’îlot A1.4a de 96 logements, construit par l’agence MHJV, propose une nouvelle façon d’habiter. Par un rapprochement de typologies usuellement distinctes – l’immeuble de logement collectif et la maison individuelle –, les architectes créent une forme urbaine innovante, qui tire parti de cette cohabitation forcée. En optant pour la juxtaposition du bâti en cascade, l’effet de barre est fortement réduit, tout en permettant à une grande majorité des logements de bénéficier d'une vue sur le lac. Dotés de jardins privatifs, les logements en rez-de-chaussée encerclent le parking, ce qui modifie la perception de cette architecture de dalle. Pour répondre aux enjeux environnementaux de la ZAC, les aménageurs ont opté pour la mise en place d’une chaufferie bois. Un local annexe prend le relais sur l’îlot, assurant le réseau de chaleur.

 

  • Lieu: avenue Marcel-Dassault, Bordeaux
  • Maîtrise d’ouvrage: Bouygues Immobilier
  • Maîtrise d'œuvre: Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes; S. Haristoy, paysagistes
  • Programme: 96 logements collectifs et intermédiaires
  • Surface: 6893 m2 shon
  • Calendrier: livré en septembre 2015
  • Coût: 7,9 M€ HT hors VRD + espaces verts

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus