A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé, donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la standardisation qui gangrène la production du logement en France. Dans cette résidence sociale de 40 logements bâtie à Dijon, l'architecte Sophie Delhay met en œuvre son travail de longue haleine sur la liberté d'usage des espaces de vie. Ici, les pièces ne sont plus définies par leur fonction mais par leur surface, 13 m2. Pas de monofonctionnalité imposée, mais une liberté d'habiter. Cette opération a été distinguée par le prix Habitat, au palmarès de l'Equerre d'argent 2019.

Lauréat Équerre 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage) - © BERNARD VERNEY
photo n° 1/11
Zoom sur l'image A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

Articles Liés

SOPHIE DELHAY, ARCHITECTE : « JE NE PEUX IMAGINER LE " VIVRE ENSEMBLE " QUE SI L'INTIMITÉ[...]

53 LOGEMENTS ET ESPACES PARTAGÉS - SOPHIE DELHAY ARCHITECTE - NOMINÉ À L'ÉQUERRE D'ARGENT[...]

Équerre d'argent 2019: le palmarès complet

Dans le futur écoquartier Via Romana, face à la zone industrielle nord de Dijon, la résidence dessinée par l'architecte Sophie Delhay, à l’épannelage en escalier, découle d’une conception des logements de l’intérieur vers l’extérieur. Si les deux ailes du bâtiment multiplient les terrasses accessibles, les nombreux redans évitent une exposition trop brutale. La vingtaine de loggias, profondes, participe du même souci d’ouverture et de discrétion. Le jeu d’ombres accentue les creux, tandis que l’unité de la vêture métallique en tempère l’effet plastique. En acrotère, la tôle d’aluminium anodisé adopte un côté diaphane, tant elle est percée de petits trous révélant son ossature. Cette subtilité va de pair avec le soin apporté autour des baies: nombre de fenêtres sont soulignées par un encadrement intérieur en bois qui ménage des rangements. Des assises (H 45 x p 60 cm) viennent épaissir la façade, non sans rappeler les niches des murs de pierre des châteaux moyenâgeux. Cette singularité participe du refus de différencier les chambres des séjours: une pièce est définie par sa surface (13 m2) et sa géométrie (3,6 x 3,6 m), non par un mode de vie. Ces «unités» sont assemblées et réparties de manière rigoureuse, en adéquation avec les typologies.

Equilibre entre vies privée et collective

Les scénarios sont alors multiples à travers des pièces qui communiquent par de grands coulissants. Larges de 120 cm, ces panneaux renouvellent ­l’archétype de la porte. Toute hauteur, ils buttent avec élégance sur le poteau central, laissé brut de béton, ou s’escamotent pour révéler des percées visuelles suivant des diagonales de plus de 10 m. La lecture de la cellule minimale est limpide. Elle offre une spatialité dilatée par l’absence de couloir ou évite l’espace perdu par une entrée traditionnelle, comme dans les logements intermédiaires, accessibles par la loggia. L’opération concrétise une pensée sensible sur l’art d’habiter, soucieuse de trouver l’équilibre entre sphère privée et vie ­collective. Elle n’exclut pas le lieu du rassemblement, déployé en R+2 et R+3, comme une grande fenêtre urbaine écorchant avec précision l’angle nord-est du bâtiment.

  • Lieu : Dijon, Côte d'Or
  • Maîtrise d’ouvrage : Grand Dijon Habitat
  • Maîtrise d’œuvre : Sophie Delhay, architecte ; Clara Berthet & JDM, paysagiste ; EVP, BET structure ; B52, BET fluides ; Verdi, BET VRD ; VPEAS, économiste
  • Programme : 40 logements modulables et un espace partagé
  • Surface : 2 600 m2 Shon
  • Coût : 4 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Richard Klein, architecte, professeur d'histoire de l'architecture à l'ENSAP Lille, président du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA)

«Nous qualifions des candidats, sans postes de […]

16/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa. Rencontre avec Richard Klein, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477815_k6_k1_3420158.jpg

Enseignement de l'architecture: comment […]

15/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa, reflétant une profession en […]

PHOTO - 24961_1477803_k2_k1_3420134.jpg

David Chipperfield - Portrait

14/04/2021

300 Après ses études à l'université Kingston et à l'AA School, David Chipperfield crée son agence à Londres en 1985. David Chipperfield donne rapidement un développement international à son agence, construisant au Japon, aux Etats-Unis ou en Espagne. C'est à Berlin qu'il développe sa maîtrise des lieux […]

AMC n°295 - avril 2021, couverture

Le numéro d'avril d'AMC est paru

14/04/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°295-avril 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'enseignement de l'architecture et les débats qui agitent les enseignants des Ensa, un dossier sur l'habitat pour séniors, des détails "cloisons mobiles" et une matériauthèque […]

Abonnés AMC

Place et commerce, Bauchet & de La Bouvrie, Antogny-le-Tillac

Refaire place : esplanade publique et petit […]

13/04/2021

300 A Antogny-le-Tillac, bourg de campagne situé entre Tours et Poitiers, la mairie a fait l'acquisition d'une ancienne ferme, voisine d'une vaste zone de stationnement bitumée. L'ensemble, idéalement placé sur la rue principale, est désigné pour devenir le nouvel espace public central. C'est la jeune […]

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital