À Paris, DATA fait sortir le BHV de ses murs

Si la Fondation du groupe Galeries Lafayette, conçue par OMA dans le Marais (Paris IVe), a suscité l'enthousiasme général lors de son inauguration en mars, il faudra attendre le printemps 2019 pour prendre la mesure de ce bâtiment-machine qui s'inscrit dans une échelle beaucoup plus vaste.

Le 37 Sainte-Croix Atrium en cours de chantier DATA Architectes - © Javier Callejas
photo n° 1/6
Zoom sur l'image À Paris, DATA fait sortir le BHV de ses murs

Articles Liés

DATA architectes

DATA – Centre de tri sous le périphérique à Paris

Data architectes - casino - La Seyne-sur-Mer (Var)

Elément clé d'un projet global visant à régénérer l'îlot compris entre la rue Plâtre et le BHV, il participe à la configuration de nouvelles pratiques commerciales qui s'appuient sur la création d'un dispositif urbain. Comme l'explique Eric Costa, président de Citynove (foncière du groupe Lafayette et propriétaire du BHV) : « Dans un contexte de digitalisation des ventes, nous avons fait le choix de rompre avec la logique d'enfermement, de sortir de nos murs pour imaginer ce que doit être le grand magasin de demain, à savoir un lieu agréable, d'échanges et de culture. » Une réflexion sur la topographie commerciale a été menée, reléguant les questions d'aménagement et de décoration au second plan.

La création d'un parcours

Pour relier la Fondation, une succession de cours et de passages seront rouverts. Invisibles jusqu'alors, ces lieux sont restaurés, libérés de constructions parasites et font l'objet d'interventions architecturales contemporaines confiées à plusieurs architectes, tels Jamie Fobert ou l'équipe de Data. Chargée de la maîtrise d'œuvre d'exécution de la Fondation, cette dernière a également été désignée pour le 37-Sainte-Croix, édifice pivot établissant la liaison physique entre la fondation et le grand magasin.

Une destruction-reconstruction signée DATA

L'enjeu était de construire à l'arrière de l'îlot et raccordé à l'existant un bâtiment de 4 000 m2 offrant un espace ouvert et flexible pour son futur exploitant, Eataly. Cette coque vient d'être achevée et Colin Reynier, cofondateur de Data, précise : « En six ans, nous avons transformé 8 500 m2 et cela se voit à peine. L'essentiel du projet repose sur la structure et la recherche maximale de mutabilité et de lumière. Nous sommes partis du principe que le décor à valoriser était le dehors et qu'il n'y avait pas de bâtiment. » Pourvu d'impressionnantes façades vitrées faisant aussi office de filtres, l'édifice dévoile de vastes espaces sans poteaux et ordonnés à partir d'une trame large. Force est de reconnaître qu'il s'impose sans clinquant mais avec intelligence, dans cet ensemble urbain où il ménage des perspectives et des transparences, assure la continuité visuelle du parcours. Plus qu'un patrimoine mis à jour et rénové, il s'agit ici, à travers la déambulation dans cet îlot, d'une nouvelle expérience spatiale qui sera offerte à tous - et pas seulement aux clients. L'ensemble du projet fait la démonstration que les activités commerciales et culturelles peuvent se nourrir l'une de l'autre sans sombrer dans le spectacle. A ce titre, il faut saluer la volonté des commanditaires qui ont choisi de faire appel à des architectes non spécialistes du commerce. Indissociable de son environnement qu'il participe à revitaliser - et vice versa -, ce modèle de grand magasin annonce une révolution culturelle dans l'histoire des temples de la consommation.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nicole Concordet, architecte

Nicole Concordet, lauréate 2018 du prix de la […]

10/12/2018

Depuis sa création en 2013, le "prix des Femmes architectes" créé par l'ARVHA, Association pour la recherche sur la ville et l’habitat, met en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, sources d'inspiration pour les plus […]

Fondation Architectes de l'urgence

Architectes de l'urgence: un don pour rebâtir

10/12/2018

Depuis 2001, la fondation Architectes de l’urgence agit partout dans le monde pour reconstruire les logements, les écoles et les hôpitaux détruits par les catastrophes naturelles et les conflits, pour former aux bonnes pratiques constructives et aider les populations […]

La Villa Kujoyama, construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato, à flanc de colline à Kyot (Japon).

Résidence d'architectes à la Villa Kujoyama: […]

10/12/2018

L'Institut français ouvre les candidatures pour résider à la Villa Kujoyama, à Kyoto. Avec la Villa Médicis à Rome et la Casa de Velasquez à Madrid, c'est l’un des plus prestigieux programmes de résidence artistique […]

La photographie aérienne s’expose au CAUE92

06/12/2018

Remarquable exposition, «Survols, la photographie aérienne des villes» est présentée au CAUE92 à Nanterre jusqu’au 3 mars 2019. De Nadar qui réalise la première photo vue d’en haut il y a 160 ans jusqu’à […]

Université d'ingénierie et de technologie (UTEC) à Lima par Grafton Architects, lauréat du RIBA International Prize 2016

Grafton architects, en conférence à Bruxelles

07/12/2018

Le 11 décembre 2018, les architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelly McNamara donneront une conférence présentant leur démarche architecturale au Bozar, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Fondé en 1978, leur agence Grafton architects se caractérise […]

L'exposition des AJAP 2018 à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris

Dernier weekend pour découvrir les lauréats des […]

07/12/2018

Concours biennal organisé par le ministère de la Culture, les Albums des jeunes architectes et paysagistes (Ajap) distinguent de jeunes concepteurs européens de moins de 35 ans, ayant réalisé ou participé à au moins un projet en France. La promotion […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus