À Saint-Étienne, le mobilier urbain expérimental investit l'espace public

Des prototypes de mobilier urbain installés partout dans la ville : c’est l’objet de « Banc d’essai », démarche expérimentale initiée par la Ville de Saint-Étienne lors de la biennale internationale de design.

Banc d'essai - © Ville de Saint-Etienne, Jacques Bouchet
photo n° 1/9
Zoom sur l'image À Saint-Étienne, le mobilier urbain expérimental investit l'espace public

"Les cubes gigognes", Alsolu (entreprise) et Jérôme Balme+Dorothée Noirben (designers), Saint-Étienne, 2015.

Si elle ne court que sur un mois*, la biennale internationale de design de Saint-Étienne impulse une dynamique qui fait plaisir à voir dans cette ville tranquille. Banc d’essai est de celle-ci. À l’initiative de la Ville, designers et entreprises étaient invités, par un appel à projet international lancé en septembre dernier, à tester leurs prototypes dans l’espace public.

 

17 prototypes

Retenus parmi 46 candidatures selon des critères spécifiques – qualité esthétique, d’usage et d’innovation bien sûr, mais aussi démarche participative, environnementale, savoir-faire industriel…–, les 17 projets proposés par des binômes fabricants-designers ont investi les sites majeurs du territoire stéphanois : le parvis de la gare, les places du centre-ville, le site de la Manufacture où se déroule l'essentiel de la biennale, ou encore le parvis du musée d’Art moderne de Saint-Étienne. Dans ce showroom à ciel ouvert, on pouvait ainsi découvrir Ping Pong Pipe, une table de ping-pong de forme tubulaire réalisée à partir du recyclage de tube PVR (polyester renforcé de fibres de verre), les tables et banquettes récupérées d'un mobilier hors d’usage (mobilier scolaire, anciens containers à papier) baptisées avec humour « les Vieux Beaux » et, thème porteur pour le design, deux bancs connectés : E-Banc Armor et Com n’play, équipés de clés USB alimentées par des cellules photovoltaïques. D’autres assises interrogeaient plus simplement la façon de se poser en ville (Salon 21S, Pergola Kyoto, Vagues…). Le mobilier festif ou évènementiel n’était pas en reste, avec la grande tablée publique European Canteen, un kit à assembler selon différentes configurations, ou les Cubes gigognes qui, une fois déployés, accueillaient marchés et brocantes.

 

Et après ?

La biennale s’est achevée, les prototypes se sont confrontés aux usages et au retour des services gestionnaires, des élus et de la population (vote des internautes, étude sociologique in situ). Quelles suites donner à l’événement ? La Ville envisage plusieurs scénarios. Parce qu’ils répondent à des besoins fonctionnels immédiats ou portent une forte valeur de design, elle prévoit d’acheter certains prototypes qui pourront être relocalisés. D’autres pourront même faire l’objet d’une commande de mobilier liée à un aménagement en cours ou programmé. Quelques-uns sont encore en phase test jusqu’à l’été. Enfin, il y a ceux qui n’auront pas convaincu et seront démontés.

Mais une chose est sûre : forte du succès de cette édition, la Ville n’attendra pas la prochaine biennale pour reconduire cette démarche.

 

 

 

*La 9e édition s’est déroulée du 12 mars au 12 avril 2015.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • urfé

    Rien de bien concluant dans les objets proposés . Ainsi les "cubes gigognes " (photo) ne protègent pas des intempéries . Une fausse solution qui sacrifie le pratique au visuel .En somme une parodie de fonctionnalité .

  • Stéphanie

    J'aime cette ville qui s'ébroue régulièrement pour se débarrasser d'une mauvaise image qui lui colle injustement à la peau.

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, Aldo Rossi et Xavier Fabre arch. (1989-1991).

Des expérimentations rurales chez Aldo Rossi

23/10/2019

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Limousin), seule œuvre en France signée Aldo Rossi – conçue avec Xavier Fabre entre 1988 et 1991 – organise, depuis 2018, des résidences d’architectes et de […]

Christophe Hutin

Biennale de Venise 2020 : Christophe Hutin, […]

23/10/2019

Lors de la 17e Biennale d’architecture de Venise, en 2020, le pavillon de la France sera réalisé par Christophe Hutin. Son projet « les communautés à l’œuvre » présentera une vision optimiste de communautés habitantes […]

Bâtiment neuf et réhabilitation, LIN Architects Urbanists, Logements sociaux et étudiants, Caserne de Reuilly, Paris, 2019

Coup d'œil sur la caserne de Reuilly #4 : LIN, […]

22/10/2019

La caserne de Reuilly, dans le 12e arrondissement de Paris, est une importante opération de transformation, qui mobilise sept équipes d’architectes. Aux cinq bâtiments conservés et réhabilités viennent s'ajouter six immeubles, […]

Martin Belou, Demain les chiens, 2019. Tente, aimants, fleur d’agaves, lampes, mitres de cheminées, bancs, tissus, drisse, bois, laiton, terre cuite, acier

Futur, ancien, fugitif, la nouvelle exposition du […]

22/10/2019

Jusqu'au 5 janvier 2020, le Palais de Tokyo accueille l'exposition «Futur, ancien, fugitif. Une scène française», qui rassemble des artistes ou collectifs basés en France ou à l'étranger mais liés au pays, de manière provisoire […]

Dia a Dia, un quotidien pour la 12e Biennale d'Architecture de São Paulo

Dia a Dia, un journal pour la Biennale de São […]

22/10/2019

Projet éditorial performatif, le quotidien Dia a Dia sera produit, édité et imprimé in situ à la XIIe Biennale d’Architecture de São Paulo 2019 par le collectif 614. Composé d'architectes, d'artistes et de graphistes français, le […]

338 logements, Petitdidierprioux, Paris 19e, janvier 2019

Petitdidierprioux livre deux projets de logements […]

21/10/2019

En janvier 2019, l'agence Petitdidierprioux livre 156 logements étudiants et 182 logements collectifs en accession, rue Curial dans le 19e arrondissement de Paris. Un projet qui suit de peu la résidence sociale de 71 logements boulevard du fort de Vaux (17e arr.), livrée en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus