À Saint-Étienne, le mobilier urbain expérimental investit l'espace public

Des prototypes de mobilier urbain installés partout dans la ville : c’est l’objet de « Banc d’essai », démarche expérimentale initiée par la Ville de Saint-Étienne lors de la biennale internationale de design.

Banc d'essai - © Ville de Saint-Etienne, Jacques Bouchet
photo n° 1/9
Zoom sur l'image À Saint-Étienne, le mobilier urbain expérimental investit l'espace public

"Les cubes gigognes", Alsolu (entreprise) et Jérôme Balme+Dorothée Noirben (designers), Saint-Étienne, 2015.

Si elle ne court que sur un mois*, la biennale internationale de design de Saint-Étienne impulse une dynamique qui fait plaisir à voir dans cette ville tranquille. Banc d’essai est de celle-ci. À l’initiative de la Ville, designers et entreprises étaient invités, par un appel à projet international lancé en septembre dernier, à tester leurs prototypes dans l’espace public.

 

17 prototypes

Retenus parmi 46 candidatures selon des critères spécifiques – qualité esthétique, d’usage et d’innovation bien sûr, mais aussi démarche participative, environnementale, savoir-faire industriel…–, les 17 projets proposés par des binômes fabricants-designers ont investi les sites majeurs du territoire stéphanois : le parvis de la gare, les places du centre-ville, le site de la Manufacture où se déroule l'essentiel de la biennale, ou encore le parvis du musée d’Art moderne de Saint-Étienne. Dans ce showroom à ciel ouvert, on pouvait ainsi découvrir Ping Pong Pipe, une table de ping-pong de forme tubulaire réalisée à partir du recyclage de tube PVR (polyester renforcé de fibres de verre), les tables et banquettes récupérées d'un mobilier hors d’usage (mobilier scolaire, anciens containers à papier) baptisées avec humour « les Vieux Beaux » et, thème porteur pour le design, deux bancs connectés : E-Banc Armor et Com n’play, équipés de clés USB alimentées par des cellules photovoltaïques. D’autres assises interrogeaient plus simplement la façon de se poser en ville (Salon 21S, Pergola Kyoto, Vagues…). Le mobilier festif ou évènementiel n’était pas en reste, avec la grande tablée publique European Canteen, un kit à assembler selon différentes configurations, ou les Cubes gigognes qui, une fois déployés, accueillaient marchés et brocantes.

 

Et après ?

La biennale s’est achevée, les prototypes se sont confrontés aux usages et au retour des services gestionnaires, des élus et de la population (vote des internautes, étude sociologique in situ). Quelles suites donner à l’événement ? La Ville envisage plusieurs scénarios. Parce qu’ils répondent à des besoins fonctionnels immédiats ou portent une forte valeur de design, elle prévoit d’acheter certains prototypes qui pourront être relocalisés. D’autres pourront même faire l’objet d’une commande de mobilier liée à un aménagement en cours ou programmé. Quelques-uns sont encore en phase test jusqu’à l’été. Enfin, il y a ceux qui n’auront pas convaincu et seront démontés.

Mais une chose est sûre : forte du succès de cette édition, la Ville n’attendra pas la prochaine biennale pour reconduire cette démarche.

 

 

 

*La 9e édition s’est déroulée du 12 mars au 12 avril 2015.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • urfé

    Rien de bien concluant dans les objets proposés . Ainsi les "cubes gigognes " (photo) ne protègent pas des intempéries . Une fausse solution qui sacrifie le pratique au visuel .En somme une parodie de fonctionnalité .

  • Stéphanie

    J'aime cette ville qui s'ébroue régulièrement pour se débarrasser d'une mauvaise image qui lui colle injustement à la peau.

Transformation du Musée des Beaux-Arts de Dunkerque en bibliothèque, D'Houndt et Bajart architectes

Du musée de la reconstruction à la […]

09/12/2019

Commandée par la ville de Dunkerque, la médiathèque conçue par l’agence d'architecture D'Houndt+Bajart investit l’ancien musée des Beaux-Arts sous la forme d’un équipement d'envergure comprenant café, bibliothèque, […]

AMC n°6-décembre 1984, couverture

Dans les archives d'AMC: 1984, Koolhaas, mental et […]

09/12/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

« Moderne Maharajah, un mécène des années 1930 ». Man Ray, le maharajah et sa femme vers 1927

Une fascinante modernité indienne exposée au Musée […]

06/12/2019

A Paris, le Musée des Arts décoratifs met à l’honneur l’extraordinaire figure du maharajah d’Indore qui donna libre cours son goût pour les avant-gardes artistiques et décoratives en créant, en Inde, un univers moderne unique. […]

Elizabeth de Portzamparc, architecte

Elizabeth de Portzamparc - Portrait

06/12/2019

Architecte et urbaniste, Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles porteurs de nouvelles valeurs, des repères urbains forts qui structurent les lieux où ils s’installent. Née à Rio de Janeiro, Elizabeth de Portzamparc […]

Pavillon 6 du Parc des expositions de la Porte de Versailles avec l'auvent de Jean Nouvel

Jean Nouvel illumine le Parc des expositions de […]

05/12/2019

A Paris, le hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles vient tout juste d’être inauguré. Réalisé par Valode & Pistre qui ont aussi en charge le schéma directeur du site, il est agrémenté d'un auvent signé Jean Nouvel. […]

Roland Schweitzer - un parcours d'architecte

Roland Schweitzer, l'œuvre complète - Livre

05/12/2019

Véritable ouvrage-testament que l’architecte Roland Schweitzer coordonna quelques années avant sa disparition, en 2018, cette monographie brille par la diversité de ses programmes. Surtout, elle dresse le parcours d'un bâtisseur engagé qui, bien avant que […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus