ABDPA – Transformation d’une loge de concierge – Paris

Transformation d’une ancienne loge de concierge en logement, ABDPA Architectes, Paris - © Daniele Rocco
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ABDPA – Transformation d’une loge de concierge – Paris

 

Le projet vise au réaménagement d’une ancienne loge située au rez-de-chaussée d’un immeuble du XIXe siècle et ne bénéficiant d’aucune commodité pour héberger un jeune couple. Exploitant au mieux la grande hauteur sous plafond disponible (3,8 m), il crée deux mezzanines habitables qui libèrent l’espace et condensent les usages domestiques. L’une des mezzanines propose un espace de rangement desservi par une échelle et se niche au dessus de la salle d’eau. La seconde est formée d’un ensemble de plateaux à mi-hauteur, qui définissent l’espace de la chambre et intègrent un sanitaire et un dressing en partie basse. Ce second dispositif mobilier est totalement menuisé. Il est constitué d’une ossature préfabriquée en atelier et d’un panneautage de contreplaqué chêne. C’est un meuble traversé : une partie du meuble est soulevée pour libérer un couloir menant à la cuisine. Une autre s’abaisse pour intégrer une volée d’escaliers à quart tournant, qui dessert la chambre. C’est également un meuble support : la chambre est positionnée sur deux plateaux à mi-niveau, l’un servant de palier, l’autre de lit. Cette configuration permet de se tenir debout près du lit, ce qui remédie à l’inconfort habituel des mezzanines. Une partie du meuble fonctionne comme un écran qui délimite les espaces nuit et jour. Ce cloisonnement protège l’intimité du lit en empêchant les vues depuis le salon et la rue. C’est enfin un meuble contenant : il ménage des espaces de rangement et de services efficaces, aux dimensions optimisées. Ces éléments sont dissimulés par des panneaux mobiles et des portes à charnières invisibles. Ce travail dans l’épaisseur permet d’offrir des placards à proximité immédiate du lit et d’installer une machine à laver dans le dressing. Afin de maîtriser au mieux la production de ce grand meuble, les architectes ont mené un travail volumétrique spécifique : maquette à grande échelle, modélisation tridimensionnelle complète… Ce travail précis a permis d’ajuster le dessin du meuble aux existants, de définir finement ses niveaux altimétriques et les volumes propres à chaque activité. Sa géométrie délicate résulte de ces opérations, elle est complexe mais épurée et adaptée aux usages de ses occupants. Son expression plastique est simple, elle traduit une conception économique du projet, sans finitions rajoutées. Le meuble est constitué de contreplaqué chêne vernis mat pour l’habillage et de chêne massif pour certaines parties plus susceptibles d’usure (marches et palier de mezzanine). Les éléments de quincaillerie et les appareillages électriques apparents sont en finition Inox. Le contraste entre ce meuble contemporain et l’espace de la loge est assumé. Ainsi, les composantes habituelles d’un appartement parisien sont respectées : revêtements peints, rénovation des menuiseries bois double vitrage, conservation de la cheminée et traitement des sols existants (vitrification du parquet et nettoyage des carreaux de grès en damier)… Réinvestissant le studio par des usages contemporains, le projet démultiplie son potentiel d’utilisation.

 

 

  • Lieu : Paris, XIXe
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d’œuvre : ABDPA, Antoine Brochard, Jérémy Debois, Jean-Marc Pitet, architectes mandataires
  • Programme : transformation d’une ancienne loge de concierge en un logement pour un jeune couple
  • Calendrier : 2014
  • Surface : 28 m²
  • Coût : 56 500 € HT, études et travaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 010_Image67296.jpg

Dans les archives d'AMC: Raj Rewal, en quête d'une […]

14/05/2021

300 En novembre 2013, Sandrine Gill et Patrick Henry rencontrent Raj Rewal, dans son agence à Delhi. Né en 1934, l'architecte appartient à cette génération post-coloniale d'intellectuels indiens qui ont voyagé et étudié hors de leur pays. S'il reconnaît l'apport de Le Corbusier et Louis Kahn, il ne […]

PHOTO - 24961_1478094_k2_k1_3420683.jpg

Raj Rewal en conversation - Livre

14/05/2021

300 Bien que Raj Rewal, figure du modernisme indien, soit considéré comme l'un des acteurs majeurs de la scène architecturale de l'Asie du Sud-Est, son œuvre demeure largement méconnue tant elle est abondante et protéiforme. A l'heure où la tendance de « la plus grande démocratie du monde » est […]

Palmarès de l'Equerre d'argent 2021, les candidatures sont ouvertes

Équerre d'argent 2021: les candidatures sont […]

12/05/2021

300 Les candidatures pour participer à la 39e édition du palmarès de l'Equerre d'argent sont ouvertes ! Proposez vos réalisations avant le 10 septembre 2021. Décernée depuis 1983, le prix organisé par les rédaction du Moniteur et d'AMC a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production […]

Abonnés AMC

Extension d'équipement scolaire, Ateliers O-S, Lugrin (Haute-Savoie)

Pureté des formes et humanité de la matière, une […]

11/05/2021

300 A Lugrin, commune du pays d'Evian offrant un panorama époustouflant sur le lac Léman, la silhouette étirée en Corten du nouveau réfectoire de l'école signée Ateliers O-S émerge du site étagé en terrasses. Avec sa forme archétypale de la grange à deux pans, il joue de la pureté de son volume pour […]

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, en charge de l’urbanisme, l’architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

PLU bioclimatique, esthétique parisienne et […]

11/05/2021

300 Révision du plan local d'urbanisme, élaboration d'un "Manifeste de l’esthétique parisienne", débat sur la construction de nouvelles tours, etc. Dans un long entretien avec les journalistes du Moniteur, Marie-Douce Albert et Nathalie Moutarde, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital