Abinal & Ropars - 55 logements sociaux et centre d’animation, nommés au prix de la Première Œuvre 2016

Les 55 logements sociaux et le centre d'animation conçus par l'agence Abinal & Ropars à Paris (XVIIIe arr.) pour le compte de la Siemp font partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2016.

Nommé à l'Equerre d'argent 2016, catégorie Première Œuvre, 55 logements sociaux et centre d'animation à Paris (XVIIIe), Abinal & Ropars (architectes), Siemp (maître d'ouvrage) - © Martin Argyroglo
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Abinal & Ropars - 55 logements sociaux et centre d’animation, nommés au prix de la Première Œuvre 2016

Préserver les voisins du métro aérien de ses nuisances visuelles et sonores n’est pas chose simple dans la densité parisienne. Pourtant, les architectes Julien Abinal et Édouard Ropars ont refusé de sacrifier l’orientation plein sud de cette opération au regard de la ligne qui surplombe l’agité boulevard de la Chapelle. La parcelle toute en longueur favorisant l’ouverture côté rue, ils ont travaillé l’épaisseur de la façade porteuse et le feuilleté de ses percements pour ménager le confort des habitations. Les larges ouvertures combinent plusieurs éléments pour un affaiblissement acoustique de 44 dB: deux à quatre vantaux de 70 cm de large environ sont doublés, à une quinzaine de centimètres, de verres coulissants non menuisés. Si ce n’est leur effet miroir, ces derniers sont presque imperceptibles depuis la rue, où seul ressort l’aluminium anodisé couleur champagne des ouvrants à la française. Cette sophistication tranche avec la rugosité de l’enduit minéral gratté de la façade. Préférant concentrer les dépenses sur la qualité des ouvertures, les architectes ont fait le pari d’utiliser, avec une haute exigence de rendu, un simple enduit sur isolant extérieur. Le choix de sa couleur a été long, et l’agence a été vigilante à ce que la mise en œuvre soit optimale. Car la modénature se veut une évocation de l’architecture haussmannienne, de même que les enfilades des pièces ouvrant les perspectives le long des façades grâce à des parois coulissantes. Les joints creux de l’enveloppe et la silhouette découpée de l’opération symbolisent le morcellement de l’ancien parcellaire, tandis que les retraits successifs de la façade sont un hommage aux immeubles à gradins. Ces décalages ménagent des banquettes où installer quelques pots de fleurs, et ainsi végétaliser un peu des logements difficiles à doter de balcons. Légèrement plus haute que celle des fenêtres, l’allège des jardinières camoufle l’infrastructure de transport, guidant le regard vers le feuillage des arbres qui ponctuent le boulevard.

 

  • Lieu: Paris, XVIIIe arr.
  • Maîtrise d’ouvrage: Siemp
  • Maîtrise d’œuvre: Julien Abinal et Edouard Ropars architectes; Intégrale 4, BET structure; Fabrice Bougon, économie; Louis Choulet, BET fluides, environnement; ACV, BET acoustique; Casso et associés, sécurité incendie, accessibilité
  • Programme: 55 logements sociaux, un centre d’animation et deux niveaux de parking souterrain
  • Surface: 3700 m2 SDP, logements; 122 m2 SDP, commerce; 552 m2 SDP, équipement
  • Coût travaux: 9,4 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus