Abri de stockage pour base de canoë-kayak, par Vincent Trarieux

Première commande publique de l’architecte Vincent Trarieux, la base de canoë-kayak de Lissac-sur-Couze, en Corrèze, est un volume compact et sobre qui s’intègre discrètement dans le paysage remarquable du Causse. La rationalisation du procédé constructif a permis de tripler la surface demandée.

 

Base de canoë-kayak à Lissac-sur-Couze, Vincent Trarieux architecte - © Vincent Trarieux
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Abri de stockage pour base de canoë-kayak, par Vincent Trarieux

Articles Liés

Link architectes – Centre de loisirs et de services – Plage de Saint-Victor-sur-Loire[...]

Guinée * Potin – Base de loisirs au lac de Vioreau – Joué-sur-Erdre

Soucieuse de relancer le tourisme vert, la commune de Brive-la-Gaillarde a passé commande à l’architecte Vincent Trarieux d’une base de canoë-kayak, en complément de l’aviron et de la voile présents sur le site. Afin d’abriter également le matériel de la base nautique, posé en plein air sur les berges, l’architecte propose d’en augmenter la capacité de stockage. À l’implantation initiale prévue par le maître d’ouvrage – un bâtiment s’étirant sur 150 m linéaires à rez-de-chaussée –, il organise ce programme dans un volume compact à R+1, accessible depuis les berges et les coteaux par une passerelle métallique. La présence du volume dans le paysage n’en est que plus discrète. Au rez-de-chaussée, le stockage lourd; au R+1, le stockage léger. La rationalisation du procédé constructif permet de construire cette surface, qui a triplé depuis la commande, dans l’enveloppe budgétaire prévue. Structure, bardage et ouvertures sont dimensionnés de manière à minimiser la matière et les chutes. Les planchers bas et haut sont constitués d’une ossature métallique recevant un plancher collaborant et une dalle de béton d’une tonne par mètre carré, finition quartz, pour un entretien à grande eau. Stockés contre la façade principale, les canoës-kayaks animent de leurs couleurs la peau translucide en onduline, dans un dessin qui se renouvelle à chaque entraînement. Une ouverture unique de 15 mètres de large par 5 mètres de haut permet un accès rapide depuis la berge. S’ouvrant ainsi sur la quasi-totalité de la façade, elle permet aux apprentis, par mauvais temps, de suivre leur cours au plus près de l’eau. 

 

  • Lieu : Lissac-sur-Couze (Corrèze)
  • Maîtrise d’ouvrage : commune de Brive-la-Gaillarde
  • Maîtrise d'œuvre : Vincent Trarieux, architecte
  • Programme : abri de stockage pour le canoë-kayak
  • Surface : 470 m2
  • Calendrier : octobre 2014
  • Coût : 246 000 euros HT (travaux)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Lauréat de l'Équerre d'argent 2019, résidence Julia-Bartet, centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Cœur à Paris XIVe, Charles-Henri Tachon (architecte), RIVP (maître d’ouvrage)

Trophée béton : Charles-Henri Tachon et Ingrid […]

21/10/2021

300 À l’occasion du lancement de l’édition 2022 du Trophée béton Pro aura lieu jeudi 21 octobre à la Maison de l’architecture Île-de-France une conférence spéciale intitulée « L’architecture béton en héritage ». Les architectes Charles-Henri Tachon, Ingrid Taillandier, Philippe Prost, Isabelle Buzzo et […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k2_k1_3684073.jpg

La recherche en agence (2/5) : construire un […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

AMC hors série

Le hors-série spécial santé d'AMC est paru

13/10/2021

300 Au sommaire du numéro hors-série spécial santé d'AMC et disponible en format numérique, un entretien avec Reinier De Graaf, architecte urbaniste associé d'OMA, ainsi qu'une sélection de 20 réalisations livrées en France et dans le monde, présentées en détails. En couverture, le service […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital