Agence NC - Barbie scénographiée sans clichés - exposition

Contrairement aux idées reçues, Barbie ne peut pas être résumée à une femme-objet destinée à combler l’imaginaire soi-disant rose des petites filles. Au musée des Arts décoratifs à Paris, l’exposition consacrée à la poupée iconique, très adroitement mise en scène par les scénographes Nathalie Crinière et Hélène Lecarpentier (Agence NC), lève le voile sur une mythologie aussi riche que complexe. Saviez-vous, par exemple, que depuis sa création en 1959, Barbie avait exercé nombre de professions parmi lesquelles celle d’architecte ?

Exposition Barbie scénographiée par l'Agence NC, musée des Arts décoratifs - © Photographie Luc Boegly - 2014
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Agence NC - Barbie scénographiée sans clichés - exposition

Dans l’espace sombre et contraint de la galerie du musée –où préexistaient des vitrines accueillant habituellement des mannequins à l'échelle 1 dont il a fallu réduire la profondeur–, 700 figurines de 29 cm ont été déployées sur 1500 m2. Même si le propos de la commissaire Anne Monier était de resituer Barbie dans l’histoire du jouet et de la présenter comme le miroir de son temps, il aurait été facile de tomber dans l’écueil d’une exposition qui aurait ressemblé à une énorme vitrine de Noël faisant la promotion de Mattel. S’adressant aux enfants comme aux parents qui se laissent volontiers rattraper par la nostalgie, la présentation intègre plusieurs hauteurs de regard, où la contemplation et la pédagogie coexistent. Afin de ne pas muséifier celle qui est déjà une icône, les scénographes ont imaginé de faire sortir la poupée des vitrines en créant une Barbie guide. Placée sur un ruban rose pâle qui sillonne les deux étages parés d’un sol bleu onirique, c’est elle qui raconte sa propre histoire, vêtue d’un jean et d’un petit haut rayé. Servant aussi de support à la signalétique, ce ruban impose ses courbes dynamiques dans l’espace et assure la cohérence d’un parcours aussi ludique que didactique. Il n’y a plus de dehors ni de dedans, mais un ensemble d’installations théâtrales. Pour rappeler que ­Barbie est toujours active, certaines figurines sont mises volontairement en mouvement, comme en témoigne ­l’élégante et poétique vitrine de nuages d’où émerge la première Barbie. Redoutable d’efficacité, le dispositif de la mise sous cloche des 150 métiers de la belle permet de les individualiser. Passant de l’accumulation à l’isolement, les trouvailles sont nombreuses pour faire passer les messages sous d’autres formes que des textes, et tout aussi instructives. De façon grandiose, l’exposition se termine avec le dressing de la poupée étalé sur un mur de huit mètres par trois. Accrochées avec des aimants, les 10000 tenues dessinent un dégradé qui transforme l’ensemble des vêtements en une très belle œuvre d’art, une sculpture-paysage en tissus qui aurait pu tout aussi bien être présentée à Beaubourg ou au palais de Tokyo.

  • Barbie, Musée des Arts décoratifs, Paris,
    Jusqu’au 18 septembre 2016

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L'architecte suisse Luigi Snozzi

Disparition de Luigi Snozzi, architecte de l'école […]

25/01/2021

300 Les médias suisses ont annoncé début janvier le décès de l’architecte Luigi Snozzi à l’âge de 88 ans, des suites du Covid-19. Il était avec Ivano Gianola, Livio Vacchini et Mario Botta, l’un des représentants de l’école du Tessin, apparue dans les années 1970 sur les rives des lacs de la Suisse […]

Café-vélo à Paris La Défense par MAARU + Atelier Nuage + Bleus Paillettes + Cyclofix

Des containers reconvertis en café-vélo à Paris La […]

22/01/2021

300 Un local éphémère de réparation de vélos vient d’ouvrir à la Défense, au pied de la Grande Arche, face à Nanterre. Réalisé par l'agence MAARU à partir d’anciens containers, il se distingue par l’ingéniosité de son aménagement intérieur avec un mobilier reconfigurable à l’envi. Cet espace de 60m² est […]

Ruines. Photographies de Josef Koudelka.

Voir l'antiquité selon Josef Koudelka - Livre

22/01/2021

300 C'est peut-être le plus beau livre d'architecture de l'année. A travers près de 200 photographies, il retrace l'ensemble du travail de Josef Koudelka réalisé sur les sites antiques du pourtour méditerranéen pendant plus de vingt ans ; des pérégrinations qui l'ont conduit du Sud de l'Europe jusqu'au […]

Abonnés AMC

Le siège du groupe Le Monde, Snøhetta (architectes mandataires) et SRA (architectes associés), Paris 13

Le vaisseau pixélisé du Monde par Snohetta et SRA […]

21/01/2021

300 Figure de proue du quartier Austerlitz Sud à Paris, le siège social du Groupe Le Monde a accueilli ses salariés (Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, ainsi que l’Obs et Rue 89) dans un immeuble-pont de sept étages signé Snohetta et SRA architectes. De forme concave et d’une superficie […]

Abonnés AMC

Lot E, Brenac & Gonzalez & Associés architecte mandataire, MOA Architecture architecte associé, Paris (XVIIIe)

125 logements par MOA Architecture pour le […]

20/01/2021

300 Inscrite dans le projet urbain conçu par l'AUC pour le quartier Chapelle International à Paris (XVIIIe), la tour de logement E2 conçu par MOA Architecture se dresse sur un socle actif qu'elle partage avec son homologue E1 conçu par Brenac&Gonzalez&Associés, avec lequel elle s'accorde sur le principe […]

Le campus de l'Institut indien de management d'Ahmedabad conçu par Louis Kahn, Balkrishna Vithaldas Doshi et Anant Raje en 1962.

À Ahmedabad, les dortoirs de Louis Kahn sauvés de […]

19/01/2021

300 Début décembre, une pétition a été lancée par The Architectural Review, après la décision de l’Institut indien de management d'Ahmedabad (IIAM) de démolir 14 des 18 dortoirs du campus conçu par Louis Kahn, Balkrishna Doshi et Anant Raje en 1962. En un mois, plus de 600 architectes et universitaires, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital