Ajap 2016: génération expérimentation

L'exposition consacrée aux 20 équipes d'architectes et de paysagistes labellisés Ajap 2016 a ouvert ses portes à la Cité de l'architecture et du patrimoine. Elle sera visible à Paris jusqu'au 9 avril 2017, avant de partir sur les routes pour promouvoir les travaux des heureux lauréats du palmarès biennal organisé par le ministère de la Culture. L'occasion de découvrir les démarches originales et engagées d'une génération de professionnels prête à s'atteler aux grands projets.

Exposition Ajap 2016, Cité de l'architecture et du patrimoine, jusqu'au 9 avril 2017 - © Margaux Darrieus / AMC
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Ajap 2016: génération expérimentation

Articles Liés

Ajap 2016 : les lauréats en images

Ajap 2016 : le palmarès complet

Les Albums des jeunes architectes et paysagistes (Ajap) sont un rendez-vous biennal réjouissant. Le concours, ouvert aux concepteurs âgés de moins de 35 ans, est une initiative de soutien à la création émergente du ministère de la Culture, dont l'objectif est de faciliter l'accès à la commande des heureux lauréats. Très couru des jeunes professionnels dont la petite expérience peine souvent à convaincre les maîtres d'ouvrage, le label Ajap est aussi l'occasion de prendre, à intervalles réguliers, le pouls de la profession grâce à l'exposition et au catalogue consacré aux équipes labellisées.

Cristallisation

Que nous apprend la promotion 2016 des Ajap? Sur la forme d'abord, que la dictature des rutilantes perspectives est tombée. Ouf! elles ont laissé place à des modes de représentation plus sensibles, comme les bandes dessinées de l'agence Mutations ou les beaux croquis de Guillaume Ramillien. Sur le fond ensuite, que les diverses crises –économique, écologique, de la commande, etc.– qui plombent la profession sont enfin métabolisées par les concepteurs, lesquels ont compris qu'il ne fallait pas espérer mieux mais se réinventer pour affronter cet état de fait. On découvre ainsi que les mutations pressenties dans les précédentes éditions des Ajap se cristallisent chez la dernière promotion, pour qui la ville dense et constituée n'est définitivement pas le terrain de jeu privilégié. Apprivoisant la commande dans les territoires ruraux et périurbains, les jeunes professionnels décloisonnent instinctivement les disciplines pour nourrir leurs interventions, comme au sein de l'atelier ATP, associant Benjamin Van Den Bulcke, architecte, et Jérôme Classe, paysagiste. C'est désormais intégré: le patrimoine du XXe siècle est une ressource et de nombreuses équipes comptent des architectes du patrimoine prêts à le révéler (Soja architecture et Antoine-Dufour Architectes). Enfin, la recherche théorique peut officiellement infuser les pratiques construites, comme au sein des agences EGR et Martinez Barat-Lafore, ou chez Nicolas Dorval-Bory.

Perméabilité

Selon Karine Dana, la commissaire de l'exposition, les Ajap 2016 sont "en état de questionnement permanent et déploient une approche expérimentale à toutes les échelles, y compris celle du métier". Les films réalisés par la journaliste, qui a suivi chaque lauréat sur le terrain, sont un bon moyen de retranscrire ces positions. L'un d'eux, Félix Mulle, l'énonce clairement: "L'architecte n'est pas seulement chargé de concevoir des espaces mais doit être un intermédiaire entre les opérateurs et les besoins de la communauté". De son côté, Benjamin Lafore soutient que "l'architecte ne doit pas démissionner de sa posture d'intellectuel". Chaque intervention des Ajap 2016 est, en soi, une démonstration de ces visions ambitieuses de la profession. Comme cette crèche conçue à Villereau (Nord) par Amélie Fontaine, avec le souci de réveiller les filières locales d'approvisionnement en matériaux. Les travaux de ces jeunes concepteurs révèlent une remise en question quasi systématique du rapport à la maîtrise d'ouvrage, voire du financement d'une opération, une appétence pour l'autoconstruction des programmes et du secteur de l'intervention, la réinvention des savoir-faire constructifs, etc. Avec ces jeunes gens, le projet d'architecture et de paysage n'est pas une œuvre isolée et autocentrée, mais un processus ouvert, perméable à tout ce qu'il rencontre. "La commande est quelque chose de rare et précieux qui nous pousse à avoir une haute ambition pour chaque projet", analyse Guillaume Ramillien. Voilà les maîtres d'ouvrage prévenus.

 

Le palmarès des Ajap 2016

Architectes

Yann Caclin (ABC Studio)
Aymeric Antoine et Pierre Dufour (Antoine-Dufour Architectes)
Amélie Fontaine (Atelier Amélie Fontaine)
Benjamin Van Den Bulcke (Atelier Architecture, Territoires, Paysage)
Félix Mulle (Atelier de L’Ourcq)
Frédéric Einaudi, Maxime Gil et Anthony Rodrigues (Atelier EGR)
Isabelle Buzzo et Jean-Philippe Spinelli (Buzzo-Spinelli Architecture)
Nicolas Dorval-Bory (Nicolas Dorval-Bory Architectes)
Benjamin Lafore et Sébastien Martinez-Barat (Martinez Barat-Lafore Architectes)
Anne-Julie Martinon (Maaj Architectes)
Quentin Belin, Pierre Heulhard de Montigny et Marie-Hélène Pinoche (Mutations Architectes)
Stéphane Durniak, Marie Fade, Baptiste Franceschi et Caroline Mangin (OH!SOM Architectes)
Gaspard Pinta
Guillaume Ramillien (Guillaume Ramillien Architecture)
Sonia Leclercq et Jean-Aimé Shu (Soja Architecture)

 

Paysagistes

Rozenn Duley (A-Mar)
Aurélien Albert et Mélanie Gasté (Gama)
Stanislas Bah-Chuzeville, Richard Mariotte, Arnaud Mermet-Gerlat et Michaël de Joussineau de Tourdonnet (Les Jardiniers Nomades)
Lætitia Lasanté (Omnibus)
Mathieu Gontier et Estelle Ollivier (Wagon Landscaping)

 

  • Exposition : Lauréats de la session 2016 des Albums des Jeunes Architectes & Paysagistes
  • jusqu'au 9 avril 2017
  • Cité de l'architecture et du patrimoine
  • Palais de Chaillot, 7 avenue Albert-de-Mun, Paris XVIe arr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Institut de mathématiques d'Orsay, Guervilly & Mauffret architectes

Un Institut de mathématiques en lévitation, par […]

17/06/2019

C’est sur l’ancien terrain de football du campus d’Orsay que se dresse l’Institut de mathématiques conçu par les architectes Jean Guervilly et Françoise Mauffret. Les quatre niveaux de l’Institut de mathématiques par les architectes Jean […]

Jean Guervilly et Françoise Mauffret, architectes

Guervilly et Mauffret architectes - Portrait

21/01/2019

Les architectes Jean Guervilly (né en 1946) et Françoise Mauffret (née en 1960), dont l’agence est basée à Saint-Brieuc, sont associés depuis 1999. Rejetant la focalisation sur la forme, Jean Guervilly et Françoise Mauffret développent […]

Trophée béton

Trophée béton : Christian de Portzamparc en […]

17/06/2019

Jeudi 6 juin dernier, à la Maison de l’architecture en Île-de-France a eu lieu une conférence de l'architecte Christian de Portzamparc dans le cadre du cycle Dialogues architectes / entreprises / industriels du Trophée béton.   %%HORSTEXTE:1%%

Un enclos dans la forêt, Roland Simounet, le musée de la préhistoire de Nemours

Radiographie du musée de la préhistoire de […]

14/06/2019

Réalisé par Roland Simounet en 1981, inscrit à l'Inventaire des Monuments historiques depuis 2002 et labellisé « Patrimoine du XXe siècle », le bâtiment occupe une place particulière dans l'imaginaire de nombreux architectes   […]

You can't sit with us! unless..., Ellen Berglund

Stockholm, classiques du futur

13/06/2019

La 68e édition de la foire de Stockholm, du 5 au 9 février, s’est de nouveau illustrée comme le rendez-vous du design scandinave, satisfaisant les adeptes d’un « good design » intemporel, fonctionnel et de plus en plus souvent éthique. […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 13 au 19 juin

13/06/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Usimages Jusqu’au 15 juin, dans plusieurs communes de l’agglomération Creil Sud Oise Cette 3e édition de la biennale Usimages explore les […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus