Alain Sarfati – Learning center de l'Université Paris II Panthéon-Assas

La réussite de la réhabilitation de l’université Paris II Panthéon-Assas par Alain Sarfati, avec son learning center flambant neuf, tient d’abord à une démarche : s’interroger et s’adapter aux nouvelles conditions de travail des étudiants.

Alain Sarfati – Learning center de l'Université Paris II Panthéon-Assas – Paris - © Christophe Demonfaucon
photo n° 1/13
Zoom sur l'image Alain Sarfati – Learning center de l'Université Paris II Panthéon-Assas

D’une simple mise aux normes du bâtiment construit en 1960 par Noël Le Maresquier, le projet a abouti à une métamorphose du lieu - devenu une véritable promenade urbaine - passant de 25 000 à 30 000 m2 au terme de quinze années de chantier en site occupé.

Outre la rénovation de l’existant, l’enjeu était d’insérer de nombreux équipements techniques pour adapter le bâtiment à l’ère numérique. Sur le plan architectural, il s’est agi d’orchestrer l’intégration de projets successifs, indépendants et diversifiés, mais toujours corrélés à une unité et à une fluidité d’ensemble. Chacun d’entre eux - bibliothèque, restaurants, salles de réunion ou de cours, patios, etc. - tire son origine de contraintes : mise aux normes, optimisation technique et programmatique.

Initialement austère, le hall d’entrée a ainsi été transformé en un espace de vie avec la création d’une mezzanine dans laquelle on peut travailler, se détendre, se restaurer ou se regrouper. Espaces collectifs, collaboratifs, interactifs, fermés ou ouverts… tout est connecté. Quant au patio de 300 places - auparavant une cour ouverte désertée -, il ressemble désormais à un cloître avec un déambulatoire autour duquel on peut étudier ou se reposer, ce qui établit un nouveau rapport entre l’extérieur et l’intérieur et assoit la fluidité de l’ensemble.

Ce bâtiment de verre joue sur la transparence et l’occultation ; il se compose de deux zones distinctes favorisant le travail individuel ou collaboratif, assurant un rôle de transition entre le calme de la bibliothèque et l’agitation du hall.
 

  • Lieu : Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : Université Paris II Panthéon-Assas
  • Maîtrise d'oeuvre : Alain Sarfati Architecture
  • Surface : 28 300 m2
  • Calendrier : 2000 (concours)-2016
  • Coût : 47,4 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe […]

19/02/2019

Parmi les 7 réalisations françaises encore en lice pour obtenir le prix Mies van der Rohe 2019, seule l'opération Grand Parc, de transformation de 530 logements conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, reste […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Jardins d'hiver et balcons en extension, la […]

19/02/2019

Seule réalisation française sélectionnée parmi les finalistes du prix Mies van der Rohe 2019, l'opération Grand Parc conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin expérimente le béton […]

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr.

Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager […]

19/02/2019

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe […]

Rising Talent Awards, Chen Hingyu, Pin Wall Light, Bentu

Jeune design made in China, aux Galeries Lafayette

18/02/2019

Le jeune design chinois a fait l’objet d’un double focus en ce début d’année. Lors du salon Maison&Objet au mois de janvier 2019, au cœur des Rising Talent Awards, et en écho, dans l'exposition de la sélection aux Galeries Lafayette […]

Qui a dit?

Qui a dit: "Le symbolisme est essentiel dans […]

18/02/2019

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Le symbolisme est essentiel dans l'architecture"? Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, Denise Scott Brown et Robert Venturi ou Jacques Herzog et Pierre de Meuron? La réponse, en image.   "A la base de […]

Bjarke Ingels, architecte, agence BIG

Bjarke Ingels, agence BIG - portrait

18/02/2019

Fondée en 2006 par l’architecte danois Bjarke Ingels –ancien collaborateur de Rem Koolhaas et ancien associé de Julien de Smedt (Plot)–, l’agence BIG regroupe architectes, designers, urbanistes, paysagistes et chercheurs, à Copenhague, New York et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus