Angela Deuber, lauréate du prix international Femmes et Architecture 2015

L’architecte suisse Angela Deuber a remporté, le 6 mars 2015, à Bergame, la troisième édition du prix international arcVision – Femmes et Architecture – organisé par le producteur de ciment Italcementi Group. Le jury a également décerné trois mentions aux architectes Kate Otten (Afrique du sud), Samira Rathod (Inde) et Patama Roonrakwit (Thaïlande). Le prix arcVision ne vise pas à récompenser une professionnelle déjà reconnue internationalement mais à révéler une architecte au parcours singulier, ayant réalisé au moins un bâtiment développant des innovations fonctionnelles et technologiques, avec un objectif de durabilité.

Lauréate : Angela Deuber (Suisse)
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Angela Deuber, lauréate du prix international Femmes et Architecture 2015

Lauréate : Angela Deuber (Suisse)

  


Angela Deuber, née en 1975, s’est distinguée avec deux bâtiments, une école élémentaire à Thal (canton de Saint-Gall) et un centre culturel multifonctionnel à Buochs (canton de Nidwalden), qui mettent en avant les qualités spatiales, expressives et environnementales du béton. «La construction est intrinsèque à l’architecture. La séparation, privée de fondements, entre conception et réalisation, corrompt l’architecture. Projeter et construire doivent être des activités inséparables.»



    

 



Mention : Kate Otten (Afrique du Sud)


  


Kate Otten base son activité professionnelle sur la culture, la géographie et les matériaux locaux, propres à l’Afrique du sud. Elle intervient sur de nombreux édifices publics et sur des lieux de mémoire, liée à l’histoire récente du pays. «J’essaie de donner aux gens un certain sens de la "propriété" pour générer un sentiment d’orgueil dans l’usage d’un édifice.»


    

 




Mention : Samira Rathod (Inde)

  


Samira Rathod, diplômée de l’université de Mumbai, construit des édifices avec une attention constante apportée aux détails et à l’emploi des matériaux, cherchant la combinaison parfaite entre forme et fonction. «Chaque bâtiment doit représenter une solution responsable en terme de structure, de coûts, de fonctions et d’environnement… Et si l’on ajoute la poésie, peut-être naîtra une architecture.»



    

 



Mention : Patama Roonrakwit (Thaïlande)

  


Patama Roonrakwit est une architecte très engagée dans la collaboration avec la population, qu’elle implique dans ses projets, notamment de logements. «Chaque projet doit être modelé et remodelé avec la contribution de tous. Le résultat constitue un projet collectif, unique en son genre.»

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital