Angela Deuber, lauréate du prix international Femmes et Architecture 2015

L’architecte suisse Angela Deuber a remporté, le 6 mars 2015, à Bergame, la troisième édition du prix international arcVision – Femmes et Architecture – organisé par le producteur de ciment Italcementi Group. Le jury a également décerné trois mentions aux architectes Kate Otten (Afrique du sud), Samira Rathod (Inde) et Patama Roonrakwit (Thaïlande). Le prix arcVision ne vise pas à récompenser une professionnelle déjà reconnue internationalement mais à révéler une architecte au parcours singulier, ayant réalisé au moins un bâtiment développant des innovations fonctionnelles et technologiques, avec un objectif de durabilité.

Lauréate : Angela Deuber (Suisse)
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Angela Deuber, lauréate du prix international Femmes et Architecture 2015

Lauréate : Angela Deuber (Suisse)

  


Angela Deuber, née en 1975, s’est distinguée avec deux bâtiments, une école élémentaire à Thal (canton de Saint-Gall) et un centre culturel multifonctionnel à Buochs (canton de Nidwalden), qui mettent en avant les qualités spatiales, expressives et environnementales du béton. «La construction est intrinsèque à l’architecture. La séparation, privée de fondements, entre conception et réalisation, corrompt l’architecture. Projeter et construire doivent être des activités inséparables.»



    

 



Mention : Kate Otten (Afrique du Sud)


  


Kate Otten base son activité professionnelle sur la culture, la géographie et les matériaux locaux, propres à l’Afrique du sud. Elle intervient sur de nombreux édifices publics et sur des lieux de mémoire, liée à l’histoire récente du pays. «J’essaie de donner aux gens un certain sens de la "propriété" pour générer un sentiment d’orgueil dans l’usage d’un édifice.»


    

 




Mention : Samira Rathod (Inde)

  


Samira Rathod, diplômée de l’université de Mumbai, construit des édifices avec une attention constante apportée aux détails et à l’emploi des matériaux, cherchant la combinaison parfaite entre forme et fonction. «Chaque bâtiment doit représenter une solution responsable en terme de structure, de coûts, de fonctions et d’environnement… Et si l’on ajoute la poésie, peut-être naîtra une architecture.»



    

 



Mention : Patama Roonrakwit (Thaïlande)

  


Patama Roonrakwit est une architecte très engagée dans la collaboration avec la population, qu’elle implique dans ses projets, notamment de logements. «Chaque projet doit être modelé et remodelé avec la contribution de tous. Le résultat constitue un projet collectif, unique en son genre.»

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Extérieur du Groupe scolaire Miriam Makeba, TOA, Nanterre, 2019

TOA livre la première école en terre crue […]

16/09/2019

C’est à Nanterre (Hauts-de-Seine) que le premier bâtiment public en terre crue voit le jour en Ile-de-France. La municipalité souhaitait, lors du concours en 2015, expérimenter un nouveau matériau avec pour objectif un groupe scolaire « à […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus