Les visions anticipatrices de Chanéac, Häusermann et Costy - Exposition

Au CAUE de Haute-Savoie, à Annecy, l'exposition "Conquêtes spatiales" invite à redécouvrir les travaux des architectes Jean-Louis Chanéac, Pascal Häusermann et Claude Costy en les mettant en perspective avec l'ouvrage du critique d'art et d'architecture Michel Ragon, paru en 1963, "Où vivrons-nous demain ?". Une fascinante plongée architecturale et temporelle portée par l'exploration des possibles et la conciliation des contraires ayant permis l'invention d'un nouveau langage architectural, aux formes organiques et au vocabulaire inédit.

Exposition « CONQUÊTES SPATIALES- Où vivrons-nous demain ? » au CAUE de haute-Savoie.Ambiance privée urbaine Pascal Häusermann et Claude Costy, s.d. - © Collection Frac Centre-Val de Loire, Donation Pascal Häusermann
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les visions anticipatrices de Chanéac, Häusermann et Costy - Exposition

Articles Liés

À chacun sa bulle - Livre

Michel Ragon, écrivain et critique d'architecture

Michel Ragon, 1924-2020

Produite par le CAUE de Haute-Savoie, l'exposition "Conquêtes spatiales" se compose de trois parties, articulées autour de la question obsédante posée par le titre du livre de Michel Ragon, récemment décédé, et interroge le rapport de ces trois architectes au territoire, à la société et à l’avenir. Jean-Louis Chanéac, Pascal Häusermann et Claude Costy projettent une architecture vivante, pensée pour son milieu, qui sait aussi se faire réversible et nomade pour coloniser de nouveaux territoires. Ils développent de multiples solutions offertes à l’individu pour personnaliser son habitat, qu’il choisit sur un catalogue ou auto-construit à son image. Ils exposent leurs visions à la fois pragmatiques et fantastiques de la ville et de l’habitat du futur, et plus précisément de l’an 2000 qui devient leur horizon mental.

Le témoignage du centre-ville de Douvaine

Au cœur de l’exposition, le projet de centre-ville de Douvaine (Haute-Savoie), qu’ils réalisent tous les trois, marque l’apogée de leur intense période de recherche prospective. Les visions anticipatrices de ces architectes portent alors un programme politique ambitieux, et se matérialisent enfin sur un territoire réel. Bien qu’inachevée, la construction de cet ensemble urbain reste un témoignage majeur de cette aventure architecturale. Revisiter aujourd’hui ces futurs antérieurs permet de reconsidérer cette production architecturale tombée en désuétude, puis redécouverte précisément à l’époque vers laquelle elle se projetait: l’an 2000. Et de nous interroger à notre tour sur les futurs souhaitables.

 

  • Exposition "Conquêtes spatiales", commissariat: Mélina Ramondenc
  • Du 1er septembre 2020 (réouverture de L'îlot-S) au 22 janvier 2021
  • Du lundi au vendredi de 14h à 18h (ou sur rendez-vous) à l’îlot-S
  • CAUE de Haute-Savoie, 7 esplanade Paul Grimault à Annecy.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 9330_588386_k2_k1_1426985.jpg

Dossier détails : Nez de dalle

27/01/2023

300 A rebours de la mode des enveloppes continues, nombre d'architectes exhument un élément de modénature historique pour habiller leurs projets : les corniches. Mais ils ne se contentent pas d'apposer des éléments de décor en débord de la façade isolée. Epaissies, les corniches deviennent des […]

Latour ou le retour de la philosophie en […]

26/01/2023

300 Enquête dans le monde de l'architecture, pour prendre la mesure des apports de Bruno Latour (1947-2022) à cette discipline. Comment les architectes mobilisent-ils, dans leur pratique et recherche, les notions et outils de celui qui fut tout à la fois sociologue, anthropologue et philosophe des […]

Fauteuil avec Pilati, tapis Constellations avec une literie Mobilier national, PINTO

Maison & Objet et in the City, en bleu, or, et […]

26/01/2023

300 Malgré le froid, les grèves, le public s’est déplacé en nombre pour la semaine de célébration du design du 18 au 23 janvier 2023. Dans Paris ou jusqu’aux halls du Salon de Villepinte, parcours en couleurs. Retour sur ce qu'il faut retenir de cette édition 2023, où en dépit des teintes officielles à […]

Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018

L'indien Balkrishna Doshi, prix Pritzker, est […]

25/01/2023

300 Il était le premier Indien récompensé par la plus prestigieuse des distinctions en architecture, le prix Pritzker 2018. Balkrishna Doshi est décédé le 24 janvier 2023 à Ahmedabad (Inde), à l'âge de 95 ans. Son architecture explore à travers le modernisme, les relations entre les besoins fondamentaux […]

Balkrishna Doshi lauréat du prix Pritzker 2018 - Indian Institute of Management, Bangalore

Retour en images sur 10 réalisations de Balkrishna […]

12/03/2018

300 Récompensé en 2018 pour sa longue carrière, Balkrishna Doshi est le premier architecte indien à recevoir le prestigieux prix Pritzker. Parmi ses réalisations - institutions, programmes mixtes, habitations, espaces publics, galeries et résidences privées - nombre d'entre elles sont situées à […]

Jeune architecture : appel à candidatures pour les femmes de moins de 40 ans

Jeune architecture : AMC s’engage pour la […]

11/01/2023

300 Parce que le monde de l’architecture peine à visibiliser la pratique des professionnelles dans la maîtrise d’œuvre et les métiers de l’architecture, la rédaction d’AMC s’engage pour valoriser les jeunes talents féminins d’aujourd’hui. Un appel à candidatures est ouvert aux femmes moins de 40 ans, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital