Arquitectura-G - Appartement à Barcelone

En étage élevé d’un bâtiment occupant un îlot aux multiples cours, l’appartement offre des vues dégagées sur la ville. L’apport de lumière restant limité au droit de la cour étroite, les architectes y ont disposé les pièces humides.

Arquitectura-g - Appartement à Barcelone - © José Hévia
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Arquitectura-G - Appartement à Barcelone

Pour renforcer l’intimité de la salle de bains, ils ont même redessiné la fenêtre sur cour. La baie rectangulaire laisse la place à une vitre découpée en redans, le crénelage réduisant nettement la hauteur d’allège initiale. D’autres profils en escalier se retrouvent à l’intérieur du logement, en haut de cloisons qui ne touchent plus le plafond, en arche marquant un passage, et même en découpe de miroir ou en corniche. Ce maniérisme n’alourdit pas l’esthétique, car il correspond au calepinage des matériaux et est compensé par la dominante blanche des parois. Ce traitement va de pair avec la mise à nu des voûtes catalanes, perceptibles sur de grandes surfaces dépourvues de faux plafond. Le gain de hauteur ainsi obtenu a permis de rehausser le sol à certains endroits. Ce socle s’imposait pour le dévoiement des attentes de la cuisine équipée qui s’organise avec deux îlots centraux. Le salon est mis en exergue par un tapis de sisal qui se plie le long des marches et remonte sur les côtés des banquettes. Le foyer est l’épicentre de cette composition. Sa mise en forme décline l’effet de socle, alors que les conduits de cheminée disparaissent dans des caissons qui évitent habilement de toucher les voûtains du plafond. Dans l’interstice, un éclairage indirect met en valeur le plafond ancien autant que les interventions contemporaines. A l’autre bout du logement, les deux chambres communiquent de façon à constituer une suite autant qu’à individualiser le coin nuit.

 

  • Lieu : Barcelone
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : Arquitecura-G, Jonathan Arnabat, Jordi Ayala-Bril, Aitor Fuentes, Igor Urdampilleta, architectes
  • Surface :  149 m2
  • Matériaux : grés cérame et pâte de verre,  staff blanc, tapis de sisal

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Gulizzi + Auer & Weber, Palais des sports, Aix-en-Provence

Gulizzi + Auer & Weber - Palais des sports - […]

21/02/2018

En épousant symboliquement la courbure des gradins, la forme singulière de l’Aréna du pays d’Aix évoque le mouvement et devient un signal visible depuis l’A51 en direction de Marseille. Son enveloppe s’apparente à un entrelacs […]

Lucio Fontana, Ambiente spaziale con neon, 1967/2017, installation Pirelli HangarBicocca, Milan, 2017 ;  Fondazione Lucio Fontana

Derniers jours pour découvrir Lucio Fontana à […]

21/02/2018

A Milan, une visite au HangarBicocca s’impose, autant pour la sélection des œuvres, que par les possibilités qu’offre son espace magistral. Dans Ambiente spaziale, les boîtes de lumière de Lucio Fontana offrent une perspective chromatique […]

Katharina Grosse, The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped, 2017, acrylique sur tissu, Carriageworks, Sydney

Immersion totale dans une oeuvre d'art bariolée à […]

21/02/2018

L’artiste allemande Katharina Grosse a investi le centre d’art contemporain Carriageworks à Sydney en y déployant une installation monumentale, aussi mouvante qu’immersive.   Intitulée « The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus