Arrêt sur chantier : A Bordeaux, l'îlot Queyries, signé MVRDV, prend forme

Implanté en bordure de Garonne, sur la rive droite de Bordeaux, l'îlot Queyries regroupe quelque 382 appartements, 170 logements étudiants, des commerces et un restaurant panoramique dans quatre édifices de tailles variées, mais que distinguent et identifient une volumétrie à pans coupés et une enveloppe minérale de céramique claire.

L'îlot Queyries à Bordeaux, actuellement en chantier, MVRDV - © Ivan Mathie
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Arrêt sur chantier : A Bordeaux, l'îlot Queyries, signé MVRDV, prend forme
L’apparence lisse et soigneusement calepinée de l’ensemble est rehaussée de touches colorées : tache d’or en anamorphose dans la sente, enduit teinté encadrant les deux vastes jardins implantés en coeur d’îlot des monolithes principaux. Gestion du plan de prévention du risque d’inondation (PPRI), complexité volumétrique inhérente aux principes de conception urbaine du secteur, mixité des fonctions, attention portée à l’esthétique finale de l’ensemble, la conception technique de ce projet d’envergure s’est attachée à répondre à l’ensemble de ces paramètres. Établis sur un principe de refends béton, prolongés, au-dessus de l’arase de la toiture, par une charpente bois, les volumes s’habillent d’une vêture de céramique en façade ventilée pour les parties verticales, en sur-toiture sur bac acier pour les pans inclinés. Les « fenêtres urbaines » qui perforent le monolithe principal, sont constituées de poutres post-contraintes ou de poutres en béton armé. L’intégration en combles de locaux techniques permet qu’aucune émergence ne vienne rompre la netteté de la volumétrie d’ensemble.
 
Le projet îlot Queyries formalise les ambitions architecturales et urbaines principales mises en place par MVRDV pour l’ensemble de la ZAC Bastide-Niel : recherche d’un apport de lumière naturelle maximum pour le programme comme pour ses riverains, minéralité des façades et uniformité de l’enveloppe pour une écriture volumétrique nette et pérenne, qualité des espaces et des vues pour des logements majoritairement traversants prolongés de vastes espaces extérieurs, originalité des typologies des niveaux supérieurs, dont l’implantation sous rampants permet des volumétries singulières, insertion dans un site dégagé, en vis-à-vis du Bordeaux historique, d’un ensemble architectural exceptionnel que domine l’élégance transparente d’un restaurant panoramique entièrement vitré.

 

  • Lieu : quai des Queyries, Bordeaux
  • Maîtrise d’ouvrage : Kaufman & Broad
  • Maîtrise d'oeuvre : MVRDV, architectes mandataires (îlot A et C) ; Joubert architecture, architectes mandataires (îlot B)
  • Programme : 552 appartements, un restaurant rooftop,
    jardin collectif sur dalle et parking (282 places)
  • Surface : 23 000 m2
  • Calendrier : livraison, 2019
  • Coût : NC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

ATELIER 9.81

Atelier 9.81 réalise 63 logements sociaux et une […]

26/06/2019

Dans un quartier faubourien de Lille, le long d’un axe de circulation bordé d’anciennes maisons de ville en brique, l’espace public se dilate pour former une place sur laquelle débouche une station de métro : c’est ici qu’est venue […]

Equerre d'argent 2019

Equerre d'Argent 2019 : proposez vos réalisations […]

24/06/2019

Depuis 1983, l’Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 37e édition en proposant votre projet avant le 6 septembre 2019 à […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Ouvrage d'arts, Passerelle à Creil (Oise), Jean-François Blassel (architectes), Communauté de l’agglomération creilloise (maître d'ouvrage)

La passerelle Nelson Mandela de Jean-François […]

25/06/2019

Symbole de la rénovation urbaine de Creil, la passerelle Nelson Mandela se lit comme un balcon léger et délicat posé sur le paysage.  Offerte aux piétons et aux cyclistes, longue de 112 mètres, elle enjambe l’Oise et relie aujourd’hui deux […]

Un mille-feuille géant signé Martial Marquet et […]

25/06/2019

Dans le cadre de la Biennale d’Architecture de Versailles, Martial Marquet et CAB architectes s’interrogent sur les notions de l’archaïsme et du contemporain, et proposent un dispositif immersif qui convie ces deux « antagonismes ». "Archaïque feat. […]

La halle de l'Institut de France à Paris, Marc Barani, 2019

La petite halle industrielle de l'Institut de […]

24/06/2019

Avec son nouvel auditorium et son foyer, créés à l’intérieur d’une ancienne halle du XIXe siècle où l’on battait la monnaie, l’Institut de France affirme son attachement au passé et son ouverture à l’architecture […]

Álvaro Siza Vieira, Grand prix d’architecture de l’Académie des Beaux-arts

Álvaro Siza Vieira, Grand prix d’architecture de […]

24/06/2019

Décerné tous les deux ans à un architecte pour l'ensemble de son parcours, le Grand prix d'architecture de l'Académie des Beaux-arts, alias prix Charles Abella, est attribué cette année à l'architecte portugais Álvaro Siza […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus