ARTEO architectures - Centre de valorisation des déchets - Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne)

En 2013, les architectes d’ARTEO, Didier Leneveu et Anne Forgia, sont lauréats du concours conception-réalisation-exploitation lancé par le SIETREM (Syndicat mIxte pour l'enlèvement et le traitement des résidus ménagers) pour la construction d'un nouveau centre de tri au cœur de la zone industrielle de Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne). Livré en juin 2017, le centre répond au projet politique porté par les élus des 31 communes adhérentes au syndicat et qui ont fait le choix du recyclage des déchets. Sa conception associe fonctionnalité industrielle, sensibilisation publique et ambition architecturale forte.

Centre de valorisation des déchets, ARTEO architectures, Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne) - © Cécile Septet
photo n° 1/9
Zoom sur l'image ARTEO architectures - Centre de valorisation des déchets - Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne)

Articles Liés

DATA – Centre de tri sous le périphérique à Paris

Ajap 2014 : Atelierpng – Centre de tri – Paris

Le centre de valorisation des déchets du SIETREM à Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne) est capable de trier 25000 tonnes de déchets par an. Pour sa conception, les architectes de l'agence ARTEO ont mené une large réflexion sur l’intégration dans l’environnement d’un bâtiment perçu comme hostile car traitant des déchets, ainsi que sur sa fonctionnalité et son confort d'usage. Ils ont pensé le bâtiment comme un manifeste, militant pour l’architecture dans ces zones industrielles mal aimée où les architectes ont rarement droit de cité. En plus des espaces dédiés à l’activité industrielle (hall de réception, hall industriel, hall de stockage, refus) et des locaux dédiés au personnel, les architectes ont imaginé, avec le concours du plasticien Eric Fayolle, un circuit de visite public avec vue panoramique sur l’installation. Ludique et graphique, ce parcours est voué à sensibiliser les scolaires, tant au fonctionnement du centre de tri qu'aux problématiques environnementales posées par l'épuisement des ressources naturelles.

Un jardin en toiture

L'implantation du bâtiment permet une insertion douce dans le paysage, offrant aux regards des aménagements paysagers et renvoyant en partie arrière du terrain les nuisances industrielles. Au même titre que l’étude de la fonctionnalité, les architectes ont tenu à contribuer à une réflexion écologique face aux risques de pollution que pose une telle installation. Ainsi, un bassin paysager de rétention des eaux pluviales sert également de réserve incendie. L’enveloppe se déforme pour répondre aux contraintes des équipements techniques et à celles des circulations extérieures des véhicules de tri, dont les voiries sont minimales. Depuis la façade nord-ouest, la toiture crée une large noue aménagée en jardin. C’est le circuit emprunté par les visiteurs. Le cheminement planté offre des vues sur le process et se poursuit jusqu’à un belvédère situé au centre du bâtiment. Ce dispositif permet de faire pénétrer la lumière au centre du bâtiment et d’intégrer les ventilations hautes des halls industriels. L'assise du bâtiment, en béton noir, protège des chocs de l’activité. La partie supérieure, composée de panneaux de polycarbonate alvéolaire fixés sur la charpente en bois lamellé-collé, diffuse généreusement la lumière à l’intérieur. La façade est animée par une loggia en saillie au droit de la cabine du tri manuel et en surplomb du bassin paysager. Ce balcon offre des vues sur l’extérieur et un espace de repos pour le personnel.

  • Lieu: Saint Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne)
  • Maîtrise d’ouvrage: SIETREM
  • Maîtrise d'œuvre: GENERIS-VEOLIA, mandataire; ARTEO architectures, mission de maîtrise d’œuvre architecturale en conception-construction-exploitation. Cotraints: EIFFAGE TP, constructeur; NEOS, fabricant du process; ESE, BET VRD-GO; SEPOC, BET process; Eric Fayolle, artiste
  • Programme: Espaces dédiés à l’activité industrielle (hall de réception, hall industriel, hall de stockage, refus), bureaux administratifs, locaux sociaux dédiés au personnel, circuit visite public
  • Surface: 6000 m2
  • Calendrier: concours, mai 2013; livraison, juin 2017
  • Coût: 17 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Lauréat de l'Équerre d'argent 2019, résidence Julia-Bartet, centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Cœur à Paris XIVe, Charles-Henri Tachon (architecte), RIVP (maître d’ouvrage)

Trophée béton : Charles-Henri Tachon et Ingrid […]

21/10/2021

300 À l’occasion du lancement de l’édition 2022 du Trophée béton Pro aura lieu jeudi 21 octobre à la Maison de l’architecture Île-de-France une conférence spéciale intitulée « L’architecture béton en héritage ». Les architectes Charles-Henri Tachon, Ingrid Taillandier, Philippe Prost, Isabelle Buzzo et […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k2_k1_3684073.jpg

La recherche en agence (2/5) : construire un […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

AMC hors série

Le hors-série spécial santé d'AMC est paru

13/10/2021

300 Au sommaire du numéro hors-série spécial santé d'AMC et disponible en format numérique, un entretien avec Reinier De Graaf, architecte urbaniste associé d'OMA, ainsi qu'une sélection de 20 réalisations livrées en France et dans le monde, présentées en détails. En couverture, le service […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital