Au procès des attentats du 13 novembre, une architecture humble et lisible pour faire justice

La salle d'audience temporaire conçue pour accueillir le procès des attentats du 13 novembre 2015 prend place sous la nef de la salle des pas perdus du palais de justice de l'île de la Cité, à Paris. Par ses dimensions humaines, techniques et symboliques, elle revêt un caractère inédit.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Salle d'audience temporaire, Paris Ier arr., Béatrice Mouton architecte et MM architects - © Photos MM Architects
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Au procès des attentats du 13 novembre, une architecture humble et lisible pour faire justice

Le box des accusés est protégé par des vitrages sécurisés ; une galerie indépendante permet d'y accéder.

Articles Liés

Renzo Piano - Tribunal de Paris - équerre d'argent 2017

Dominique Coulon - Tribunal d'instance - Montmorency

Dominique Perrault Tribunal de justice des communautes européennes Luxembourg

Être à la hauteur des enjeux du plus grand procès jamais organisé en France, tels furent les propos de Jean-Michel Hayat, premier président de la cour d'appel de Paris, au sujet de la construction de la salle d'audience des grands procès. Celui des attentats du 13 novembre 2015 nécessitait de pouvoir accueillir durant huit mois un public de 500 personnes. Aucune salle d'audience à Paris n'offrant cette capacité, le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital