Babin + Renaud - 18 logements sociaux, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, les 18 logements sociaux conçus pour le compte de la Siemp à Paris (XIe arrodissement) ont été réalisés par l'agence Babin + Renaud (Éric Babin et Jean-François Renaud architectes).

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, 18 logements sociaux à Paris (XIe), Babin+Renaud (architectes), Société immobilière d'économie mixte de la Ville de Paris (maître d'ouvrage) - © cecile.septet
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Babin + Renaud - 18 logements sociaux, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Missionnés par la Siemp, les architectes Éric Babin et Jean-François Renaud ont dû, avec 18 logements sociaux, recomposer la pointe d’un îlot triangulaire du XIe arrondissement de Paris. Positionné en angle, il referme la perspective de la rue de Vaucouleurs, perpendiculaire à la parcelle. Deux enjeux s’imposaient à sa conception : rétablir la continuité du ruban bâti qui enveloppe l’îlot et proposer un front urbain amène là où débouche l’artère voisine. L’exiguïté du terrain et la densité des lieux compliquent les choses. Propriétaire de l’immeuble voisin, la Siemp autorise la démolition du mur qui sépare les opérations mitoyennes afin de mutualiser leur cour intérieure. De quoi optimiser la répartition du programme dans deux volumes autour d’un espace extérieur préservé. D’un côté, les logements reconstituent la façade de l’îlot en marquant son angle chanfreiné ; de l’autre, les circulations verticales et les gaines palières sont engoblées dans une tourelle adossée au pignon voisin. Entre les deux, une faille est ouverte sur le cœur végétalisé de  la parcelle, menant aux habitations par des coursives extérieures. Cette répartition des masses est astucieuse et permet de créer des logements traversants tout en donnant plus de profondeur à la perspective de la rue de Vaucouleurs. Attentive à la ville qui l’entoure, l’opération l’est aussi en son cœur : l’escalier ouvert et les coursives en balcon multiplent les points de vue jusqu’au parvis des logements. Si le plan de ces derniers ne présente pas d’innovation, il profite de l’organisation générale pour offrir un éclairage naturel à toutes les pièces. Les cuisines et les salles de bains sont disposées le long des circulations. Les séjours et les chambres s’alignent côté rue où le travail de l’enveloppe en aluminium anodisé et percée à 50 % relève de la même rigueur que celui sur la volumétrie d’ensemble.

 

  • Lieu : Paris Xie
  • Maîtrise d’ouvrage : Siemp
  • Maîtrise d'œuvre : Babin + Renaud architectes ; EVP, BET structure ; CFERM, BET fluides ; MDETC, économie
  • Programme : 18 logements sociaux et deux commerces
  • Surface : 2 100 m² Shon ; 1 130 m² Shab, logements ; 162 m² SU, commerces
  • Calendrier : 2010-2015
  • Coût : 3,03 M€
  • Entreprises : Laine Delau, entreprise générale

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • nominated

    "Nominé" n'est pas français !!!! Quand on est nommé, c'est une nomination. Donc, quand on bénéficie d'une nomination, on est nommé. Ou sélectionné, finaliste, lauréat, etc, si vous préférez, mais pas "nominés" par pitié... Normalement, les faux amis ("nominated" = nommé, et non nominé (sic) qui n'existe pas), on apprend à s'en méfier dès la sixième

  • sperk

    Quelle belle photo. C'est un logement ? Peut-on y placer un meuble ? Ou est-ce un observatoire ? Je m'interroge...

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

25/09/2017

A Pantin, l’architecte-urbaniste Benjamin Fleury a livré un ensemble de 20 logements dont la matérialité participe à l’insérer avec justesse dans un contexte marqué par une dualité entre les tissus industriels et résidentiels. […]

L'architecte Benjamin Fleury

Benjamin Fleury

25/09/2017

Né en 1973 dans le grand ensemble des Mazières à Draveil et ayant grandi à Vigneux-sur-Seine, l’architecte Benjamin Fleury se décrit comme « un enfant de la banlieue ». Diplômé de l’école d’architecture de […]

Agora 2017, Biennale de Bordeaux, Hangar 14

Agora 2017: comprendre ce qu'est le paysage

22/09/2017

Parmi la kyrielle d'événements que propose la nouvelle édition d'Agora, la foisonnante biennale d'architecture, d'urbanisme et de design de Bordeaux ouverte du 14 au 24 septembre 2017, l'exposition "Paysages augmentés" présentée […]

Happier café de l’agence J.C. Architecture, avec rouleaux séparateurs.

Papier craft pour café éphémère à Taïpei

22/09/2017

A Taïpei, J.-C. architecture montre l'attrait d'une nouvelle matière à explorer dans l'aménagement intérieur: le papier craft. Le papier tient une place importante dans le quotidien des habitants de Taïpei, à Taïwan, qui le manipulent […]

Impression 3D, l’usine du futur, François Brument, Maëlle Campagnoli

Les nouveaux savoir-faire de la 3D - Livre

22/09/2017

Déjà considérée comme ce qui sera la quatrième révolution industrielle, l’impression 3D transforme peu à peu notre quotidien avec sa production sur mesure et optimisée. Elle fait des miracles dans de nombreux domaines – […]

Thomas Jorion

Regard de photographe: Les vestiges d'empire de […]

21/09/2017

  Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Thomas Jorion. C’est à travers une série d’images publiées dans son dernier livre […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus