Béal & Blanckaert – École et résidences pour étudiants et jeunes travailleurs – Paris XIII

Il s’appelle M10 C/D et c’est un mastodonte de 10 800 m2 adossé au faisceau ferroviaire de la gare d’Austerlitz à Paris (XIIIe arrondissement). Pour habiller cette opération mixte hébergeant une école, des logements étudiants et un foyer de jeunes travailleurs réalisés en ossature béton, l’agence d’architecture Béal & Blanckaert et le bureau d’études VS-A ont conçu une façade composée de panneaux préfabriqués en structure bois. Une solution technique innovante chargée de répondre aux impératifs de légèreté du projet.

École et résidences pour étudiants et jeunes travailleurs, Béal & Blanckaert architectes, Paris XIIIe - © Béal & Blanckaert architectes
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Béal & Blanckaert – École et résidences pour étudiants et jeunes travailleurs – Paris XIII

Conçu par les architectes lillois Antoine Béal et Ludovic Blanckaert pour le compte de la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP), le lot M10 C/D du quartier Paris rive gauche comprend : une école polyvalente de 14 classes, déployée sur trois niveaux dans l’épaisseur qui sépare le sol naturel du XIIIe arrondissement de la dalle de couverture des voies ferrées de la gare d’Austerlitz, et au-dessus, une opération de 130 logements étudiants et un foyer pour jeunes travailleurs de 65 appartements. «Trois volumes francs d’aluminium contiennent les chambres. Entre ces volumes, des es­paces sont libérés pour constituer, au sol, une miniplace urbaine où se croisent tous les habitants et, en hauteur, pour permettre le regroupe­ment des espaces communs des étudiants», décrivent les architectes. Le travail de découpe est appliqué pour alléger la silhouette d’ensemble et rationaliser l’organisation du parcours des usagers. De fait, l’entrée dans les logements se fait sur une pe­tite placette au pied de la faille créée entre les deux résidences tandis que l’école, accessible depuis la rue Louise-Bourgeois (la nouvelle voie créée sur la dalle) s’organise autour d’une cour orientée au sud, située en contrebas, au même niveau que la rue du Loiret, vrai sol du XIIIe arrondissement.


 

Bois et aluminium

Mis en œuvre par Bouygues Habitat social, le squelette de béton de l’opération est habillé d’un mur-rideau au niveau de l’école et du rez-de-chaussée. Mais c’est la peau préfabriquée des trois volumes hébergeant les logements qui constitue la plus importante innovation technique du projet. Imaginée avec le bureau d’études spécialisé en enveloppe VS-A et mise en œuvre par l’entreprise Kyotec, cette façade a fait l’objet d’une Appréciation technique d’expérimentation (Atex). Elle est constituée de panneaux de 2,70 mètres de haut par 4 de large en structure bois et bardés d’aluminium perforé. Un panneau correspond à un logement pour évoquer en façade la vocation domestique des programmes. Ce sont les exigences acoustiques et thermiques du projet – les voies ferrées voisines ne seront pas couvertes avant plusieurs années et l’opération vise une certification Cerqual H&E profil A option BBC-Effinergie – qui ont conduit l’équipe de maîtrise d’œuvre à envisager une autre solution qu’une façade en béton traditionnelle. Ce dispositif technique aurait, par ailleurs, alourdi la construction et donc augmenté le coût des boîtes à ressorts chargées de filtrer les vibrations dues au passage des trains. Il aurait fallu compter 4 t par panneau en construction traditionnelle (béton, isolant, vêture) alors que l’ossature bois réduit leur poids à 500 kg.


 

Panneaux tout compris

Intégrant les menuiseries, les panneaux sont suspendus au plancher haut et fixés en pieds au panneau inférieur. Les cassettes d’aluminium anodisé naturel ont été extrudées et offrent ainsi une qualité d’exécution optimale. Elles sont posées sur une plaque d’aluminium laqué tenant rôle de pare-pluie car l’utilisation d’un produit standard aurait compliqué la connexion entre les panneaux. Si la préfabrication avait été envisagée dès le stade du concours, cette version intégrale du panneau a été élaborée par l’équipe de maîtrise d’œuvre au fil des études. La résidence étudiante est couverte de 186 modules. Quatre-vingt-quatre panneaux habillent le foyer de jeunes travailleurs.

 

 

  • Lieu: Paris XIIIe
  • Maîtrise d’ouvrage: RIVP  
  • Maîtrise d’œuvre: Béal & Blanckaert architectes, Antoine Béal et Ludovic Blanckaert, architectes mandataires; A.S. Garbe, J.V. Deleersnyder, C. Yervant, H. Verniers, V. Ouvrard, architectes assistants; VS-A, BET enveloppe; Nicolas Delplanque, chef de projet; Berim ingénierie, BET structure, économiste; Agi2D, BET environnement; Emmanuel Doutriaux, consultant couleur
  • Programme: École polyvalente de 14 classes, 130 logements étudiants, 65 logements foyer jeunes travailleurs
  • Surface: 10 300 m² Shon
  • Calendrier: concours, 2010; livraison, en cours (2015)
  • Coût: 23,5 M€ HT
  • Entreprises: Bouygues Habitat Social, entreprise générale; Kyotec, sous-traitant façades

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • NOREV

    Le coût de la dalle de couverture est-il compris dans le coût construction total de 23,5 M€ ? Merci pour cette précision

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

Lyon célèbre les 150 ans de Tony Garnier

13/12/2019

Avec son utopie de «Cité industrielle», Tony Garnier fut le premier architecte moderne à penser la ville dans son ensemble. Né le 13 août 1869, cet architecte lyonnais, Grand Prix de Rome en 1899, a profondément transformé le visage de sa ville […]

A l'étage de la boutique Unifor, restauration de Simone Agresta

Renaissance d’une boutique Afra et Tobia Scarpa à […]

12/12/2019

UniFor a entièrement rénové son showroom historique à Paris, en ravivant l'œuvre conçue par Afra et Tobia Scarpa en 1979. Une intervention signée d’un autre architecte italien, Simone Agresta, qui a rendu hommage aux designers par la remise […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'achitecture, du 13 au 22 […]

12/12/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Distance critique Jusqu'au 13 décembre à L'îlot-S, à Annecy L'artiste Vincent Mauger a réalisé pour […]

124 logements sociaux et en accession, Fres architectes, Nantes

Un balcon en forêt par Fres architectes, à Nantes

11/12/2019

Dans la ZAC Bottière-Chênaie, à Nantes, l'agence Fres architectes livre 124 logements sociaux et en accession au cœur d'un paysage recomposé, reprenant les boisement courants dans la région. Dans la ZAC Bottière-Chênaie, l’agence […]

Jean-Luc CROCHON, architecte, agence Cro&Co Architecture

Cro&Co Architecture - Portrait

11/12/2019

Fondée par Jean-Luc Crochon et désormais co-dirigée par Nayla Mecattaf, l'agence Cro&Co Architecture est basée à Paris. Cro&Co Architecture est une agence structurée autour de deux architectes associés, Jean-Luc Crochon, fondateur […]

National Pulse memorial & museum, Orlando (USA), Coldefy, RDAI, HHCP Architects, Xavier Veilhan, dUCKS scéno, Agence TER, Prof. Laila Farah

Coldefy et RDAI signeront le National Pulse […]

10/12/2019

L'équipe de concepteurs français, menée par l'agence d'architecture Coldefy, associée à RDAI, à l’artiste Xavier Veilhan et aux paysagistes de l’Agence TER, remportent la consultation internationale pour la construction du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus