Beaubourg expose Beaubourg

Une petite exposition pour célébrer un monument: pour ses 40 ans, le Centre Pompidou consacre une de ses salles au projet de ses célèbres architectes, Renzo Piano et Richard Rogers.

 

Exposition - © Construction du Centre Pompidou, Centre Pompidou, Jean-Claude Planchet, Georges Meguerditchian, Eustache Kossakowski
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Beaubourg expose Beaubourg

Articles Liés

Radioscopies du centre Pompidou - Livre

« Beaubourg, c’est la première pièce de notre collection d'architecture », se réjouit Olivier Cinqualbre, conservateur au Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle. C’est pour rendre hommage à cette œuvre unique conçue il y a 40 ans par des débutants, Renzo Piano, Richard Rogers et Gianfranco Franchini (1938-2009), qu’il a imaginé une petite exposition in situ, en forme d’autoportrait. Alors que les lieux s’apprêtent encore à évoluer - l’atelier d’architecture Canal prépare le chantier de réaménagement de la Bibliothèque publique d’information -, l’accrochage visible jusqu’au 18 février 2018 propose un retour aux sources du projet, depuis le concours de 1971 jusqu’à l’inauguration du monument en 1977. Maquettes, photos du chantier et coupures de presse de l’époque façonnent une mise en abîme riche d’enseignements: elle restitue le climat d’une époque, l’après-Mai 68, où des jeunes architectes sans expérience pouvaient remporter un grand concours présidentiel.

Flexibilité

Les archives de la compétition exhumées (maquette et planche de rendu) évoquent un temps où la suggestion et l’audace étaient primées. Loin des perspectives ultra-réalistes, elles présentent des documents complexes qui ne vendent pas un projet figé mais témoignent d’une ambiance et d’un parti architectural, celui de la flexibilité. "Ce bâtiment a été conçu pour changer, pour vivre 500 ans", soutient Richard Rogers. Elles n’ont pas leur forme définitive, mais les grandes idées sont déjà là: un bâtiment de grande hauteur pour dégager la fameuse piazza ; la superposition de plateaux libres d’exposition ; les fluides et les circulations rejetés à l’extérieur du volume bâti.

Il fallait oser

« Monstre ou chef-d’œuvre ? », face au chantier de cette superstructure qui monte dans le ciel parisien, devant ces poutres treillis qu’on achemine de nuit, les avis divergent dans la presse de l’époque. "Personne n'aimait ce bâtiment au début. Il était extrême, se rappelle Renzo Piano. Je suis encore surpris aujourd’hui qu'on ait fait ça, et je suis encore plus surpris qu'on nous ait laissé faire." Les articles épinglés dans l’exposition rendent compte des polémiques qu’a essuyé Beaubourg jusqu’à son inauguration. Il fallait oser nommer un ingénieur, Jean Prouvé, président d’un jury d’architecture et désigner des lauréats jeunes et surtout, étrangers. Comme il fallait tenir bon pour construire en métal au cœur du Paris historique, à la place d’un parking. Une petite exposition certes, mais une belle plongée dans l’histoire pour raviver cet « effet Beaubourg » qui fit débat autant qu'école. Car même si le bâtiment change, il ne laisse jamais ses visiteurs indemnes.

  • "Hommage à Renzo Piano et Richard Rogers"
  • Exposition jusqu'au 12 février 2018
  • Centre Pompidou, Paris IVe arrondissement
  • www.centrepompidou.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nicole Concordet, architecte

Nicole Concordet, lauréate 2018 du prix de la […]

10/12/2018

Depuis sa création en 2013, le "prix des Femmes architectes" créé par l'ARVHA, Association pour la recherche sur la ville et l’habitat, met en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, sources d'inspiration pour les plus […]

Fondation Architectes de l'urgence

Architectes de l'urgence: un don pour rebâtir

10/12/2018

Depuis 2001, la fondation Architectes de l’urgence agit partout dans le monde pour reconstruire les logements, les écoles et les hôpitaux détruits par les catastrophes naturelles et les conflits, pour former aux bonnes pratiques constructives et aider les populations […]

La Villa Kujoyama, construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato, à flanc de colline à Kyot (Japon).

Résidence d'architectes à la Villa Kujoyama: […]

10/12/2018

L'Institut français ouvre les candidatures pour résider à la Villa Kujoyama, à Kyoto. Avec la Villa Médicis à Rome et la Casa de Velasquez à Madrid, c'est l’un des plus prestigieux programmes de résidence artistique […]

La photographie aérienne s’expose au CAUE92

06/12/2018

Remarquable exposition, «Survols, la photographie aérienne des villes» est présentée au CAUE92 à Nanterre jusqu’au 3 mars 2019. De Nadar qui réalise la première photo vue d’en haut il y a 160 ans jusqu’à […]

Université d'ingénierie et de technologie (UTEC) à Lima par Grafton Architects, lauréat du RIBA International Prize 2016

Grafton architects, en conférence à Bruxelles

07/12/2018

Le 11 décembre 2018, les architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelly McNamara donneront une conférence présentant leur démarche architecturale au Bozar, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Fondé en 1978, leur agence Grafton architects se caractérise […]

L'exposition des AJAP 2018 à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris

Dernier weekend pour découvrir les lauréats des […]

07/12/2018

Concours biennal organisé par le ministère de la Culture, les Albums des jeunes architectes et paysagistes (Ajap) distinguent de jeunes concepteurs européens de moins de 35 ans, ayant réalisé ou participé à au moins un projet en France. La promotion […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus