Bellastock, assistant déconstructeur

Montée et basée à l'ENSA Paris-Belleville, Bellastock est une association œuvrant pour la valorisation des ressources locales en proposant des alternatives à l’acte de construire. Les cycles de la matière, le réemploi et ce qu'ils peuvent apporter dans les transformations territoriales sont ses principales préoccupations.

Manifeste pour le réemploi, Bellastock. Schéma explicatif du processus de réemploi mis en place pour le festival Bellastock 2012, Le grand détournement. - © Bellastock
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Bellastock, assistant déconstructeur

Articles Liés

"Expert en réemploi, une nouvelle mission pour les architectes", par Julie Benoit,[...]

Le Pavillon circulaire d'Encore Heureux, un manifeste pour une architecture plus[...]

Cours de construction à échelle 1 pour les étudiants de l’école d’architecture de Lille

En 2006, trois étudiants pas tout à fait rassasiés par les cours de l’école d’architecture de Paris-Belleville, organisent un week-end pour construire et habiter une ville éphémère. Ils créent l’association Bellastock pour expérimenter le faire et l’usage le temps d’un workshop / festival. Faite de matériaux de récup’ (bois de charpente, bâches plastique), la cité est montée et habitée par une centaine de futurs architectes. L’aventure est un succès, elle sera reconduite tous les ans. En 2009, 350 étudiants de toute la France assemblent, grâce au mécénat d’entreprise, 4 000 palettes détournées de leur cycle de vie. L’association s’attelle désormais à la recherche appliquée : le cycle de la matière, le réemploi et la ville éphémère comme outil de préfiguration des futurs usages d’un territoire, seront au cœur de toutes ses actions. En 2011, un étudiant en Erasmus monte le festival au Danemark. « Bellastock est une plateforme de recherche dont les salariés épaulent ceux qui souhaitent développer le réseau », expliquent les membres de l’association, bénévoles jusqu’en 2013.

 

Expérimenter in situ

 

Aujourd’hui la ville éphémère s’est déjà montée dans 10 pays, sur quatre continents. En 2012, le festival annuel mené sur le chantier d’un écoquartier à L’Ile-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est l’occasion de grands développements. Avant d’accueillir les 1 000 bâtisseurs de la ville éphémère, Bellastock réalise les infrastructures du festival avec des matériaux issus d’une déconstruction raisonnée des entrepôts qui jouxtent le site. Suite aux cinq jours de workshop, l’association est invitée par la ville à s’installer durablement sur place pour mettre en œuvre une préconisation du cahier des charges de l’écoquartier : le réemploi d’au moins trois matériaux issus du site. Le laboratoire ACTlab permet à Bellastock d’expérimenter sur site sa recherche sur la prévention des déchets du BTP. Avec à la clef, une mission d’assistance à la maîtrise d’œuvre des espaces publics ? En tout cas, l'expérience de l'Île-Saint-Denis a déjà donné lieu à d'autres projets pour l'association et permet la diffusion de son modèle de filières de réemploi in situ, notamment dans le cadre de la reconversion de la caserne Mellinet à Nantes et de la rénovation urbaine du Clos Saint-Lazare à Stains.

 

  • Nom : Bellastock

  • Port d’attache : Paris, Île-Saint-Denis, Île-de-France, monde

  • Statut : association loi 1901

  • Année de création : 2006

  • Nombre de membres : huit salariés, 40 membres actifs et + de 200 adhérents en 2015 et 1 000 participants au festival annuel.

  • Champs disciplinaires : architecture, urbanisme, paysage, design, graphisme, ingénierie, artisanat, sociologie, arts plastiques…

  • www.bellastock.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Structures praticables sur le campus de Belval, Université des Sciences, Esch-sur-Alzette, Luxembourg, Inessa Hansch architecte

Praticables métalliques pour hauts-fourneaux, par […]

17/01/2019

L’architecte Inessa Hansch a imaginé huit structures habitables pour animer les espaces publics du campus de l’université des sciences du Luxembourg, installé dans une ancienne fonderie. D’étonnants praticables opalins ont poussé sur le campus de […]

Réinventer Paris 2: moins de salade, plus de […]

16/01/2019

Les résultats de la deuxième édition de l'appel à projets urbains innovants «Réinventer Paris» ont été dévoilés au pavillon de l'Arsenal, devant un parterre hétéroclite de candidats mêlant […]

OHLAB - Boutique, à Miami (Etats-Unis)

Logo habité, par OHLAB architects

16/01/2019

Influencés par le pop art, les clients du concept store In-Sight trouveront désormais les dernières tendances en matière de mode, d’art et d’art de vivre, dans un décor signé OHLAB. Pour affirmer l’identité de ce concept store […]

AMC n°20-février 1971, couverture

Dans les archives d'AMC: 1971, l'enseignement […]

16/01/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Galaxia, œuvre d’art paramétrique de Mamou Mani au Burningman 2018, Nevada

Structure paramétrique flambée, au Burning Man

15/01/2019

Burning Man, le festival hors normes qui se tient depuis 1986 dans le désert de Burning Rock (Nevada), transporte dans un ailleurs phénoménal. En déployant une extraordinaire structure tridimensionnelle en bois, l’architecte français Mamou Mani a […]

La bibliothèque Alexis-de-Tocqueville à Caen, OMA, Rem Koolhaas: lectures croisées

Histoire d’un projet: la bibliothèque d’OMA à Caen […]

15/01/2019

Consacré à la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville de Caen, réalisée en  2017 par OMA, cet ouvrage collectif revient sur la genèse d’un projet déjà considéré comme un archétype architectural du XXIe siècle. […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus