Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

A Pantin, l’architecte-urbaniste Benjamin Fleury a livré un ensemble de 20 logements dont la matérialité participe à l’insérer avec justesse dans un contexte marqué par une dualité entre les tissus industriels et résidentiels.

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin - © David Boureau
photo n° 1/18
Zoom sur l'image Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

Articles Liés

Benjamin Fleury

8 LOGEMENTS LOCATIFS – BENJAMIN FLEURY

Situé au sein du quartier des Quatre-Chemins à Pantin, le nord de la rue Denis Papin est constitué d’entrepôts délabrés alors que le sud est majoritairement composé d’habitations du début du XXe siècle. Les façades de ces immeubles faubouriens sont constituées de briques de teintes grises, réhaussées par de riches ornementations de céramiques, des corniches et des lucarnes. Le projet de Benjamin Fleury, à la jonction de ces deux mondes industriel et résidentiel, est bordé par des hangars, une maison ouvrière et une résidence sociale récemment livrée.

Une matérialité forte

Afin de s’insérer dans ce contexte singulier, le projet propose l’instauration d’une matérialité forte. Le bardage bois est ainsi disposé sur le corps du bâti, comme une réponse contemporaine et environnementale au parement de briques des immeubles de la rue. De même, un jeu aléatoire de lames de teinte sombre fabrique une ornementation contemporaine. Enfin, la teinte rouge installée dans la faille côté rue et sur les volets côté jardin concourt à rehausser l’édifice. Elle se réfère à la couleur des linteaux et des volets de la maison limitrophe. En inversion du massif socle faubourien, le bâtiment flotte sur un vide à rez-de-chaussée accueillant halls, locaux communs et stationnements. Ces derniers se prolongent côté cour sous une pergola. Recouverte d’un bardage bois ajouré identique à celui de la façade, elle fait corps avec l’édifice.

Des loggias bioclimatiques

Les grands logements orientés au sud sont équipés de loggias bioclimatiques. Les séjours ont une porte-fenêtre ouvrant sur ces espaces semi-extérieurs et une baie donnant directement sur le jardin. Les loggias bioclimatiques sont fermées par un double vitrage peu émissif qui s’ouvre généreusement en été. Fonctionnant comme une serre, ces espaces permettent de contrôler à moindre coût le confort thermique des habitations et réduisent ainsi fortement les dépenses liées au chauffage. La pose de stores ainsi que la disposition d’arbres caducs dans le jardin permettent de contrôler la température de ces loggias en été.

  • Lieu : Pantin (93)
  • Maîtrise d’ouvrage : Foncière Logement
  • AMO : Artelia
  • Maîtrise d’ouvrage CPI : Mdh Promotion
  • Maîtrise d’œuvre : Benjamin Fleury, architecte ; études : Lucie Hardelay/Typhaine Le Bars/Alice Gaillard ; chantier : Camille Bureau ; Bureau d’études : Synapse
  • Programme : 20 logements
  • Surface : 1 598 m² Shab
  • Calendrier : livraison, janvier 2017
  • Coût : 2,58 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus