Brenas Doucerain réalise une école maternelle entre pisé et platanes, aux Roches de Condrieu

En septembre 2018, la nouvelle école maternelle des Roches de Condrieu fait sa rentrée. Réalisée par Brenas Doucerain architectes, elle a pris place au sein d’un contexte de centre bourg pas comme les autres, mais une grande délicatesse envers son environnement  architectural et ses futurs usagers.

L’école maternelle des Roches de Condrieu, par Brenas Doucerain Architectes, 2018 - © Studio Erick Saillet
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Brenas Doucerain réalise une école maternelle entre pisé et platanes, aux Roches de Condrieu

Le site du projet est celui de la cour de l’école élémentaire existante situé en plein centre bourg, à proximité de la place des armes. Réservé aux écoliers, l’espace extérieur est clos par une impasse et une bâtisse de type Jules Ferry en L. Seuls deux platanes meublent les lieux, quand les enfants sont à l’intérieur. Traditionnellement, l’architecture locale est construite à partir de pisé. Aujourd’hui démolies, les façades, qui longeaient l’impasse, avaient autrefois été réalisés avec ce procédé local. Datant du XIXe siècle, le groupe scolaire est lui en maçonnerie, tout comme la mairie située de l’autre côté de la rue.

Entre pisé et platanes

Ainsi la nouvelle école maternelle prend place au sein d’un tissu déjà dense. Le projet est constitué d’un volume de maçonnerie en R+1, légèrement biaisé pour échapper aux platanes de la cour. Le long de l’impasse, les architectes optent pour un mur en pisé comme soubassement de l’ensemble, permettant ainsi de renouer avec le vocabulaire des murs anciens, mais aussi de mettre en œuvre une ressource disponible locale. Cette première partie abrite la majorité des programmes nécessaires au fonctionnement d’un tel équipement scolaire. Côté cour, une structure en bois s’y adosse, plus basse, offrant alors un préau et une surface extérieure supplémentaire, en terrasse, accessible aux enfants lors d’activités pédagogiques encadrées. Hormis un second terrain de jeu extérieur, cette structure en bois permet surtout de décongestionner la cour trop fréquentée au moment des récréations.

Une école bienveillante

Le principe structurel consiste en la mise en œuvre de pièces de bois massif, empilées, juxtaposées, superposées, à l’image d’un jeu de construction pour enfants. Les montants verticaux assure le rôle de brise soleil. A l’intérieur, les différentes fonctions s’organisent au sein d’un volume long et étiré, fermant la cour sans trop empiéter sur sa surface. La distribution mono-orientée permet un éclairage naturel des circulations. Les salles de classe se superposent en fonction de leur production de décibel : la salle d’évolution se retrouve donc au-dessus de la cantine, la bibliothèque au-dessus des bureaux, les classes des grands au-dessus des classes des petits, et rien au-dessus de la salle de repos.

 

  • Lieu : Les Roches de Condrieu
  • Maîtrise d’ouvrage : Mairie des Roches de Condrieu
  • Maîtrise d'oeuvre : Brenas Doucerain architectes
  • Programme : Ecole maternelle
  • Surface : 960 m2
  • Livraison : 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

ATELIER 9.81

Atelier 9.81 réalise 63 logements sociaux et une […]

26/06/2019

Dans un quartier faubourien de Lille, le long d’un axe de circulation bordé d’anciennes maisons de ville en brique, l’espace public se dilate pour former une place sur laquelle débouche une station de métro : c’est ici qu’est venue […]

Equerre d'argent 2019

Equerre d'Argent 2019 : proposez vos réalisations […]

24/06/2019

Depuis 1983, l’Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 37e édition en proposant votre projet avant le 6 septembre 2019 à […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Ouvrage d'arts, Passerelle à Creil (Oise), Jean-François Blassel (architectes), Communauté de l’agglomération creilloise (maître d'ouvrage)

La passerelle Nelson Mandela de Jean-François […]

25/06/2019

Symbole de la rénovation urbaine de Creil, la passerelle Nelson Mandela se lit comme un balcon léger et délicat posé sur le paysage.  Offerte aux piétons et aux cyclistes, longue de 112 mètres, elle enjambe l’Oise et relie aujourd’hui deux […]

Un mille-feuille géant signé Martial Marquet et […]

25/06/2019

Dans le cadre de la Biennale d’Architecture de Versailles, Martial Marquet et CAB architectes s’interrogent sur les notions de l’archaïsme et du contemporain, et proposent un dispositif immersif qui convie ces deux « antagonismes ». "Archaïque feat. […]

La halle de l'Institut de France à Paris, Marc Barani, 2019

La petite halle industrielle de l'Institut de […]

24/06/2019

Avec son nouvel auditorium et son foyer, créés à l’intérieur d’une ancienne halle du XIXe siècle où l’on battait la monnaie, l’Institut de France affirme son attachement au passé et son ouverture à l’architecture […]

Álvaro Siza Vieira, Grand prix d’architecture de l’Académie des Beaux-arts

Álvaro Siza Vieira, Grand prix d’architecture de […]

24/06/2019

Décerné tous les deux ans à un architecte pour l'ensemble de son parcours, le Grand prix d'architecture de l'Académie des Beaux-arts, alias prix Charles Abella, est attribué cette année à l'architecte portugais Álvaro Siza […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus