Brenas Doucerain réalise une école maternelle entre pisé et platanes, aux Roches de Condrieu

En septembre 2018, la nouvelle école maternelle des Roches de Condrieu fait sa rentrée. Réalisée par Brenas Doucerain architectes, elle a pris place au sein d’un contexte de centre bourg pas comme les autres, mais une grande délicatesse envers son environnement  architectural et ses futurs usagers.

L’école maternelle des Roches de Condrieu, par Brenas Doucerain Architectes, 2018 - © Studio Erick Saillet
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Brenas Doucerain réalise une école maternelle entre pisé et platanes, aux Roches de Condrieu

Le site du projet est celui de la cour de l’école élémentaire existante situé en plein centre bourg, à proximité de la place des armes. Réservé aux écoliers, l’espace extérieur est clos par une impasse et une bâtisse de type Jules Ferry en L. Seuls deux platanes meublent les lieux, quand les enfants sont à l’intérieur. Traditionnellement, l’architecture locale est construite à partir de pisé. Aujourd’hui démolies, les façades, qui longeaient l’impasse, avaient autrefois été réalisés avec ce procédé local. Datant du XIXe siècle, le groupe scolaire est lui en maçonnerie, tout comme la mairie située de l’autre côté de la rue.

Entre pisé et platanes

Ainsi la nouvelle école maternelle prend place au sein d’un tissu déjà dense. Le projet est constitué d’un volume de maçonnerie en R+1, légèrement biaisé pour échapper aux platanes de la cour. Le long de l’impasse, les architectes optent pour un mur en pisé comme soubassement de l’ensemble, permettant ainsi de renouer avec le vocabulaire des murs anciens, mais aussi de mettre en œuvre une ressource disponible locale. Cette première partie abrite la majorité des programmes nécessaires au fonctionnement d’un tel équipement scolaire. Côté cour, une structure en bois s’y adosse, plus basse, offrant alors un préau et une surface extérieure supplémentaire, en terrasse, accessible aux enfants lors d’activités pédagogiques encadrées. Hormis un second terrain de jeu extérieur, cette structure en bois permet surtout de décongestionner la cour trop fréquentée au moment des récréations.

Une école bienveillante

Le principe structurel consiste en la mise en œuvre de pièces de bois massif, empilées, juxtaposées, superposées, à l’image d’un jeu de construction pour enfants. Les montants verticaux assure le rôle de brise soleil. A l’intérieur, les différentes fonctions s’organisent au sein d’un volume long et étiré, fermant la cour sans trop empiéter sur sa surface. La distribution mono-orientée permet un éclairage naturel des circulations. Les salles de classe se superposent en fonction de leur production de décibel : la salle d’évolution se retrouve donc au-dessus de la cantine, la bibliothèque au-dessus des bureaux, les classes des grands au-dessus des classes des petits, et rien au-dessus de la salle de repos.

 

  • Lieu : Les Roches de Condrieu
  • Maîtrise d’ouvrage : Mairie des Roches de Condrieu
  • Maîtrise d'oeuvre : Brenas Doucerain architectes
  • Programme : Ecole maternelle
  • Surface : 960 m2
  • Livraison : 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital