Brunet Saunier - Hôpital à Trévenans - Lauréat "Lieux d'activité" du prix de l'équerre d'argent 2017

L'hôpital Nord Franche-Comté, conçu par Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés à Trévenans (Territoire de Belfort), est lauréat dans la catégorie "Lieux d'activité" du prix de l'Equerre d'argent 2017.

Lauréat "Lieux d'activité" du prix de l'Equerre d'argent 2017, Hôpital à Trévenans (Territoire de Belfort), Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés (architectes), Hôpital Nord Franche-Comté (maître d'ouvrage) - © Michel Denancé
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Brunet Saunier - Hôpital à Trévenans - Lauréat Lieux d'activité du prix de l'équerre d'argent 2017

Articles Liés

Équerre d'argent 2017: les huit bâtiments finalistes

Équerre d'argent et Première Œuvre 2017 : les 25 bâtiments nommés

On pourrait croire que la Franche-Comté s’est dotée d’un exemplaire de l’efficace « machine à soigner » que peaufine Brunet Saunier depuis les années 2000 – ses équipements de Marne-la-Vallée et Douai ont été nommés à l’Equerre d’argent, en 2013 et 2009. Mais si les caractéristiques du « monospace » mis au point avec l’architecte spécialisé Gerold Z­immerli sont invariantes (un volume compact, une trame carrée de 7,20?m de côté et une dizaine de patios), c’est d’abord pour d’indéniables qualités d’adaptabilité, nécessaires pour éviter l’obsolescence de projets qui mettent souvent plus de dix ans à sortir de terre. A Trévenans, la structure poteaux-dalles se déploie sur 210 m de long et 98 m de large. Elle réduit les déplacements autour des patios qui maximisent l’éclairage naturel, tout en assurant la flexibilité des plans. Les surfaces allouées à un service aujourd’hui pourront être transférées à un autre demain. Et si l’hôpital a été conçu en 2006, il n’en paraît rien. Deux volumes longilignes inscrits dans la pente sont reliés par un troisième regroupant les circulations verticales. Les urgences prennent place dans le volume haut, au-dessus des blocs opératoires. L’autre partie est destinée aux chambres, auxquelles est offerte la plus belle vue sur la vallée. On entre à leur pied, entre deux jardins plantés. L’accès principal a fait l’objet d’une attention particulière pour adoucir l’approche de l’hôpital. Sur pilotis, le bâti se soulève entre deux patios et jusqu’au noyau de circulations, où le hall se déploie en double hauteur, chaleureux et lumineux. Plafonds et murs sont couverts de chêne, tandis que le plancher est en hêtre. Le même bois enveloppe la construction. Par souci de pérennité et de facilité d’entretien, il est pris en sandwich entre deux panneaux de verre respirants, pour une finition sans aspérité. Un moyen, d’après les architectes, de s’assurer que le bâtiment a toujours l’air neuf et propre. Brunet Saunier l’a compris : l’image des lieux de soins est aussi importante que leur fonctionnalité.

  • Maîtrise d’ouvrage : Hôpital Nord Franche-Comté
  • Maîtrise d’œuvre : Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés ; SIRR Ingénierie, BET TCE et économie ; CEEF, BET façades ; Tribu, BET HQE ; Delphi, CIAL, acousticiens ; Péna & Pena, Oikos (Pierre-Edouard Larivière), paysagistes
  • Programme : construction d’un nouveau centre hospitalier, 778 lits de médecine-chirurgie-obstétrique, centrale énergie et internat
  • Surface : 74 000 m2 et 6 200 m2 d’extension
  • Coût : 168 M€ HT (valeur 2012)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus