Camper au pied de la fondation Cartier

Dormir au pied de la fondation Cartier à Paris, dans un camping temporaire, pour prolonger un peu l'été… C'est ce que propose l'association Yes we camp, l'un des trois animateurs de l'opération d'occupation temporaire de l'ancienne maternité Saint-Vincent-de-Paul à Paris (XIVe arrondissement).

Camping des Grands Voisins, association Yes we camp, Paris XIVe arr. - © Elena Manente (Yes We Camp)
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Camper au pied de la fondation Cartier

Baptisée "Les Grands Voisins", l'opération d’occupation temporaire de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris, dans le XIVe arrondissement, regorge de curiosités. Un sauna mobile, une serre pour culture en aquaponie*, un poulailler, des ruches et même un camping ont été aménagés entre les édifices de l'ancienne maternité, eux-mêmes transformés en foyer pour travailleurs étrangers, centre d'hébergement d'urgence, bureaux, médiathèque et bar-restaurant. Aujourd’hui, plus de 1000 personnes vivent et travaillent sur le site dont la vocation médicale a marqué l'architecture. Et le grand public se presse du mercredi au dimanche pour arpenter ces 3,4 hectares en devenir, coincés entre la fondation Cartier et un monastère. Car dans quelques années, l'ancienne maternité deviendra un nouveau quartier, avec de nouveaux habitants et de nouveaux usages. En attendant le début des travaux, l’occupation des lieux –permise par la signature d'une convention de gestion entre l’association Aurore et l’établissement public foncier d’Ile-de-France– vise à limiter les dépenses d’entretien et de gardiennage de ce foncier public. Mais l'objectif de l'opération est aussi social et urbain: il s'agit d'ouvrir des lieux en partie murés qui minaient la vie du quartier, de les raccrocher à la ville en multipliant les interactions entre les différentes populations qui l'habitent.

 

Matériaux de récup

Trois "grands voisins" se partagent l'animation de cet étonnant village urbain pour le rendre accessible à tous. Aurore, gestionnaire du lieu, accueille 600 résidents dans plusieurs services d’hébergement d’urgence et de stabilisation (le foyer de travailleurs étrangers est géré par Coallia); l’association Plateau urbain, tout juste lauréate du Palmarès des jeunes urbanistes 2016, permet à 130 associations, entreprises et artistes d'investir les espaces vacants pour développer leurs activités professionnelles; tandis que Yes we camp assure l’ouverture du site au public et aménage les espaces extérieurs et des lieux de convivialité. Les urbanistes, architectes, menuisiers ou encore plombiers qui animent cette association ont construit le fameux camping, ses bungalows en tous genres –cabanes en bois d'inspiration polynésienne ou sur pilotis, coque individuelle en plastique, etc.– et ses sanitaires à partir des matériaux et du mobilier trouvés sur place. Dépaysement assuré dans ce chaleureux village, au cœur de l'environnement léché du XIVe arrondissement.

 

* Culture réalisée parallèlement à un élevage de poissons. Les déjections des poissons sont utilisées comme engrais.


 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des […]

08/07/2020

300 La femme politique et chroniqueuse médiatique Roselyne Bachelot succède à Franck Riester à la tête du ministère de la Culture et de la Communication. Elle s'installe rue de Valois au moment où le monde de la Culture, dont les architectes, subit durement le contrecoup de la crise sanitaire. Mis à mal […]

Lettre ouverte des enseignants contractuels et vacataires des écoles d'architecture

Lettre ouverte: quand l'Etat entretient la […]

08/07/2020

300 Quelques heures seulement après sa nomination, la nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a pu découvrir une lettre ouverte signée des enseignants des écoles d'architecture et dénonçant la précarité de leurs confrères contractuels et vacataires. Une action lancée le 4 mars 2020, qui […]

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Lauréat ex-aequo du prix W 2020, Julien Picard et Julien Desbat, École nationale supérieure d'architecture de Nantes, France, avec le projet

Les lauréats du prix W 2020 en images

07/07/2020

300 Consacré depuis 14 ans au travail sur l'existant et à la "greffe architecturale", le prix W organisé par la Fondation Wilmotte tient une place de choix parmi la kyrielle de concours d'idées censés stimuler l'inventivité des étudiants en architecture et des jeunes diplômés. L'édition 2020 de la […]

CONCOURS ACIER 2020.PREMIER PRIX EX AEQUO Machine à paysage (réécriture d’un site abandonné à Montpellier) Caroline Desplan, ENSA Paris-Belleville

Concours Acier 2020, un palmarès sous […]

06/07/2020

300 Ils étaient 12 finalistes à se présenter devant le grand jury du concours Acier 2020 organisé par ConstruirAcier. Le sujet: "Turbulences, l’architecture face aux mutations climatiques et aux risques naturels». Zoom sur les quatre lauréats distingués qui, selon le président du jury, l’architecte […]

Prix Architecture Résiliente Innovante des Pays de la Loire 2020

Les candidatures au PARI 2020, le prix […]

06/07/2020

300 Avec la création du PARI, le prix Architecture Résiliente Innovante de la région des Pays de la Loire, la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire souhaite mettre en valeur la créativité, la responsabilité sociale et environnementale qui s’expriment sur son territoire, à travers des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital