Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

C'est le bâtiment en structure bois conçu par le duo d'architectes Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS qui remporte le dialogue compétitif pour la construction du Centre aquatique olympique, seul équipement neuf bâti pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Projet pour le centre aquatique olympique, JO Paris 2024, Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4 - © Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

Articles Liés

Paris 2024: la construction en forme olympique

Paris 2024: le Village Olympique selon Dominique Perrault

On connaît désormais les architectes de la pièce maîtresse du programme de construction des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Le Centre aquatique olympique (CAO), qui sera bâti à une centaine mètres du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), sera conçu par le duo d'agences Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, concepteurs du groupement conduit par Bouygues Bâtiment Île-de-France. L'équipe franco-hollandaise a remporté le dialogue compétitif lancé en novembre 2018 par la Métropole du Grand Paris, le maître d'ouvrage du seul équipement neuf qui sera construit dans le cadre des JO de Paris. Il accueillera les épreuves de waterpolo, natation artistique et plongeon. Bâti sur le site d'un centre de recherches d’Engie en cours de démolition, au cœur de la ZAC Plaine Saulnier dirigée par l'architecte urbaniste François Leclercq, le CAO s'affirmera tout en contraste face à l'enceinte elliptique imaginée par Macary, Zublena, Regembal et Costantini pour accueillir la Coupe du monde de football 1998. Face à l'anneau suspendu aux 18 mats métalliques de 60 mètres de haut qui couronne le Stade de France, le CAO déploiera une ossature en bois dont les courbes recouvertes de panneaux solaires, culmineront à 30 m de haut. Des brises soleils en bois fixés à une structure secondaire en métal envelopperont la piscine, protégeant une galerie périphérique de plein air. Enfin, dans le prolongement du parvis minéral du grand stade, le CAO proposera des abords très végétalisés, où une centaine d'arbres devraient être plantés. Egalement conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, un franchissement piéton de 18 mètres de large en structure métallique, reliera les deux équipements en surplombant l’autoroute A1. Deux poutres caissons latérales supporteront un tablier en acier, sans appui intermédiaire. De part et d'autre de la voie rapide, une histoire de l'architecture contemporaine se donnera à lire. D'un côté le style international et la quête d'une légèreté métallique des années 1990, de l'autre une architecture du XXIe siècle, compacte, qui arbore ses ambitions écologiques tels des ornements.

Bois et lumière naturelle

En phase avec les exigences environnementales des organisateurs des Jeux, les architectes du CAO revendiquent, comme les concepteurs des immeubles du village olympique, une conception bioclimatique: la ligne concave de la toiture permet d'optimiser le volume chauffé, le bois de construction choisi pour réduire l'empreinte carbone du projet sera d'origine française. Parce qu'après les Jeux, la piscine doit devenir un équipement sportif d'envergure voué à l’apprentissage de la natation autant qu'à l'accueil de compétitions nationales et internationales, le bâtiment se réorganisera de l'intérieur sans changer d'image. De 6000 places de spectateurs, déployées en gradin sur trois côtés du bassin en mode JO, il passera à un format modulable évoluant de 2500 à 5000 places et couvrant deux faces seulement. Entièrement vitrées, les façades est et ouest de l'équipement baigneront alors de lumière naturelle l'intérieur de la halle. Autour du bassin de 50 m, de nouveaux programmes inciteront à la pratique sportive (fitness, mur d'escalade, football, basketball, etc.). Le chantier, d'une durée prévisionnelle de 26 mois, devrait être lancé à l'été 2021. Le coût total de l’opération, comprenant la conception, la construction et la concession d'une durée de 20 ans de l'équipement et du franchissement piéton, s’élève à 174,7 millions d’euros.

  • Lieu : Saint-Denis, Seine-Saint-Denis
  • Maîtrise d’ouvrage : Bouygues Bâtiment Île-de-France / Métropole du Grand Paris
  • Maîtrise d'œuvre : Atelier 2/3/4/ (architectes et paysagistes) + VenhoevenCS (architectes); schlaich bergermann partner sbp, BET structure, façade; Inex, BET fluides; Inddigo, BET HQE; Katene, BET traitement de l'eau; Mazet & associés, économistes; Peutz, BET acoustique; CL Infra, BET VRD; CSD & associés, conseil sécurité incendie
  • Calendrier : 2018-2025

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • panelarchi

    Le seul projet neuf des JO et passer à côté. Ratage complet sans envergure avec un peu de bois pour faire écolo. On est loin du Nid d'Herzog et DeMeuron. Tranquille, projet qui ne fera pas de vague, sauf quand le prix annoncé sera doublé comme toujours avec ce type d'appel à projet.

1er prix PFE du Trophée béton Ecoles 2020 : Arthur DALLONI, Habiter un ouvrage d'art - Patrimoine en béton, matière à réflexion - Barrage de Vezins - Normandie. Sous la direction d’Alexandre Grutter, INSA Strasbourg

Les quatre lauréats du Trophée béton Écoles 2020

26/01/2021

300 Le Trophée béton Ecoles, organisé par l’association Bétocib, le Centre d’information sur le ciment et ses applications CIMbéton et l’Ecole française du béton, récompense chaque année depuis 2012 des jeunes talents des écoles d’architecture françaises, qui valorisent les qualités esthétiques, […]

1er prix Studio du Trophée béton Ecoles 2020 : Myriem RHMARI TLEMCANI, La Tour Dallée. Sous la direction d’Olivier Ottevaere, ENSA Paris Malaquais

La cérémonie du Trophée béton Ecoles, comme si […]

26/01/2021

300 Depuis 2012, le Trophée béton Ecoles récompense chaque année des étudiants des écoles d’architecture françaises qui valorisent les qualités esthétiques, environnementales et techniques du béton, dans deux catégories: Projet de fin d'études (jeunes diplômés) et Studio (étudiants des premier et second […]

L'architecte suisse Luigi Snozzi

Disparition de Luigi Snozzi, architecte de l'école […]

25/01/2021

300 Les médias suisses ont annoncé début janvier le décès de l’architecte Luigi Snozzi à l’âge de 88 ans, des suites du Covid-19. Il était avec Ivano Gianola, Livio Vacchini et Mario Botta, l’un des représentants de l’école du Tessin, apparue dans les années 1970 sur les rives des lacs de la Suisse […]

Café-vélo à Paris La Défense par MAARU + Atelier Nuage + Bleus Paillettes + Cyclofix

Des containers reconvertis en café-vélo à Paris La […]

22/01/2021

300 Un local éphémère de réparation de vélos vient d’ouvrir à la Défense, au pied de la Grande Arche, face à Nanterre. Réalisé par l'agence MAARU à partir d’anciens containers, il se distingue par l’ingéniosité de son aménagement intérieur avec un mobilier reconfigurable à l’envi. Cet espace de 60m² est […]

Ruines. Photographies de Josef Koudelka.

Voir l'antiquité selon Josef Koudelka - Livre

22/01/2021

300 C'est peut-être le plus beau livre d'architecture de l'année. A travers près de 200 photographies, il retrace l'ensemble du travail de Josef Koudelka réalisé sur les sites antiques du pourtour méditerranéen pendant plus de vingt ans ; des pérégrinations qui l'ont conduit du Sud de l'Europe jusqu'au […]

Abonnés AMC

Le siège du groupe Le Monde, Snøhetta (architectes mandataires) et SRA (architectes associés), Paris 13

Le vaisseau pixélisé du Monde par Snohetta et SRA […]

21/01/2021

300 Figure de proue du quartier Austerlitz Sud à Paris, le siège social du Groupe Le Monde a accueilli ses salariés (Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, ainsi que l’Obs et Rue 89) dans un immeuble-pont de sept étages signé Snohetta et SRA architectes. De forme concave et d’une superficie […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital