Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

C'est le bâtiment en structure bois conçu par le duo d'architectes Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS qui remporte le dialogue compétitif pour la construction du Centre aquatique olympique, seul équipement neuf bâti pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Projet pour le centre aquatique olympique, JO Paris 2024, Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4 - © Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

Articles Liés

Paris 2024: la construction en forme olympique

Paris 2024: le Village Olympique selon Dominique Perrault

On connaît désormais les architectes de la pièce maîtresse du programme de construction des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Le Centre aquatique olympique (CAO), qui sera bâti à une centaine mètres du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), sera conçu par le duo d'agences Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, concepteurs du groupement conduit par Bouygues Bâtiment Île-de-France. L'équipe franco-hollandaise a remporté le dialogue compétitif lancé en novembre 2018 par la Métropole du Grand Paris, le maître d'ouvrage du seul équipement neuf qui sera construit dans le cadre des JO de Paris. Il accueillera les épreuves de waterpolo, natation artistique et plongeon. Bâti sur le site d'un centre de recherches d’Engie en cours de démolition, au cœur de la ZAC Plaine Saulnier dirigée par l'architecte urbaniste François Leclercq, le CAO s'affirmera tout en contraste face à l'enceinte elliptique imaginée par Macary, Zublena, Regembal et Costantini pour accueillir la Coupe du monde de football 1998. Face à l'anneau suspendu aux 18 mats métalliques de 60 mètres de haut qui couronne le Stade de France, le CAO déploiera une ossature en bois dont les courbes recouvertes de panneaux solaires, culmineront à 30 m de haut. Des brises soleils en bois fixés à une structure secondaire en métal envelopperont la piscine, protégeant une galerie périphérique de plein air. Enfin, dans le prolongement du parvis minéral du grand stade, le CAO proposera des abords très végétalisés, où une centaine d'arbres devraient être plantés. Egalement conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, un franchissement piéton de 18 mètres de large en structure métallique, reliera les deux équipements en surplombant l’autoroute A1. Deux poutres caissons latérales supporteront un tablier en acier, sans appui intermédiaire. De part et d'autre de la voie rapide, une histoire de l'architecture contemporaine se donnera à lire. D'un côté le style international et la quête d'une légèreté métallique des années 1990, de l'autre une architecture du XXIe siècle, compacte, qui arbore ses ambitions écologiques tels des ornements.

Bois et lumière naturelle

En phase avec les exigences environnementales des organisateurs des Jeux, les architectes du CAO revendiquent, comme les concepteurs des immeubles du village olympique, une conception bioclimatique: la ligne concave de la toiture permet d'optimiser le volume chauffé, le bois de construction choisi pour réduire l'empreinte carbone du projet sera d'origine française. Parce qu'après les Jeux, la piscine doit devenir un équipement sportif d'envergure voué à l’apprentissage de la natation autant qu'à l'accueil de compétitions nationales et internationales, le bâtiment se réorganisera de l'intérieur sans changer d'image. De 6000 places de spectateurs, déployées en gradin sur trois côtés du bassin en mode JO, il passera à un format modulable évoluant de 2500 à 5000 places et couvrant deux faces seulement. Entièrement vitrées, les façades est et ouest de l'équipement baigneront alors de lumière naturelle l'intérieur de la halle. Autour du bassin de 50 m, de nouveaux programmes inciteront à la pratique sportive (fitness, mur d'escalade, football, basketball, etc.). Le chantier, d'une durée prévisionnelle de 26 mois, devrait être lancé à l'été 2021. Le coût total de l’opération, comprenant la conception, la construction et la concession d'une durée de 20 ans de l'équipement et du franchissement piéton, s’élève à 174,7 millions d’euros.

  • Lieu : Saint-Denis, Seine-Saint-Denis
  • Maîtrise d’ouvrage : Bouygues Bâtiment Île-de-France / Métropole du Grand Paris
  • Maîtrise d'œuvre : Atelier 2/3/4/ (architectes et paysagistes) + VenhoevenCS (architectes); schlaich bergermann partner sbp, BET structure, façade; Inex, BET fluides; Inddigo, BET HQE; Katene, BET traitement de l'eau; Mazet & associés, économistes; Peutz, BET acoustique; CL Infra, BET VRD; CSD & associés, conseil sécurité incendie
  • Calendrier : 2018-2025

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • panelarchi

    Le seul projet neuf des JO et passer à côté. Ratage complet sans envergure avec un peu de bois pour faire écolo. On est loin du Nid d'Herzog et DeMeuron. Tranquille, projet qui ne fera pas de vague, sauf quand le prix annoncé sera doublé comme toujours avec ce type d'appel à projet.

Richard Sennett, sociologue

Entretien avec Richard Sennett, sociologue: "une […]

25/09/2020

300 Dans son ouvrage publié en 2019 Bâtir et Habiter. Pour une éthique de la ville, le sociologue Richard Sennett montre comment la ville contemporaine s’est peu à peu éloignée des idéaux démocratiques. Il plaide pour un urbanisme de l’inachevé, qui favorise l’initiative citoyenne et une résilience aux […]

La Seine Musicale, Shigeru Ban et Jean de Gastines architectes, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)

Au MID, les architectes engagés dans la […]

25/09/2020

300 Patrick Bouchain, Philippe Madec, Michel Desvigne ou encore Patrick Rubin présenteront au Moniteur Innovation Day (MID), le 19 octobre 2020, leurs engagements dans la construction d'un monde plus résilient. Le 19 octobre 2020, le Moniteur Innovation Day (MID) prendra ses quartiers à la Seine […]

Réhabilitation et extension d'une maison à Prosito (Suisse), Andrea Frapolli architecte

Une maison dans les montagnes du Tessin, par […]

24/09/2020

300 Dans le Tessin suisse, l'architecte Andrea Frapolli investit deux petites étables en ruine pour y loger une maison. Il joue avec la matière brute et les lignes franches du bâti, pour construire un imaginaire rural contemporain. A Prosito, village montagnard du Tessin situé au pied des Grisons […]

Wicker Pavilion, Didzis Jaunzem architecte, festival Annecy Paysages

Au festival Annecy Paysages, un parasol de 259 […]

23/09/2020

300 A l’occasion de la troisième édition du festival Annecy Paysages, l’architecte et scénographe letton Didzis Jaunzems a conçu le Wicker Pavilion (pavillon d’osier), installation qui offre un espace ombragé de détente et de méditation au cœur des jardins de l’Europe, à visiter jusqu'au 27 septembre […]

Carlo Grispello et Nadine Lebeau, architectes, agence Graal

Graal - Portrait

23/09/2020

300 Fondée en 2011 par Nadine Lebeau et Carlo Grispello, diplômés de l’Ensa Paris-La Villette et anciens collaborateurs de Nasrine Seraji et Renzo Piano, l’agence Graal s’intéresse à l’architecture autant qu’aux stratégies urbaines. C’est par l’enquête territoriale et la dimension économique du projet […]

Gravity boutique, Fundamental (Chipperfield et Jürgen Mayer H), Boutique du Centre Pompidou

Paris Design Week 2020, retour en images dans les […]

22/09/2020

300 La Paris Design Week, qui s'est tenue ce mois-ci (du 2 au 12 septembre) 2020, a été l’occasion de traverser la capitale en quête de nouveautés, avec permission exceptionnelle de voir et de tester. Extrait de ces visites suivant deux grandes orientations, l'efficacité et la préciosité. Septembre a […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital