Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

C'est le bâtiment en structure bois conçu par le duo d'architectes Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS qui remporte le dialogue compétitif pour la construction du Centre aquatique olympique, seul équipement neuf bâti pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Projet pour le centre aquatique olympique, JO Paris 2024, Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4 - © Architectes: VenhoevenCS & Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

Articles Liés

Paris 2024: la construction en forme olympique

Paris 2024: le Village Olympique selon Dominique Perrault

On connaît désormais les architectes de la pièce maîtresse du programme de construction des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Le Centre aquatique olympique (CAO), qui sera bâti à une centaine mètres du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), sera conçu par le duo d'agences Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, concepteurs du groupement conduit par Bouygues Bâtiment Île-de-France. L'équipe franco-hollandaise a remporté le dialogue compétitif lancé en novembre 2018 par la Métropole du Grand Paris, le maître d'ouvrage du seul équipement neuf qui sera construit dans le cadre des JO de Paris. Il accueillera les épreuves de waterpolo, natation artistique et plongeon. Bâti sur le site d'un centre de recherches d’Engie en cours de démolition, au cœur de la ZAC Plaine Saulnier dirigée par l'architecte urbaniste François Leclercq, le CAO s'affirmera tout en contraste face à l'enceinte elliptique imaginée par Macary, Zublena, Regembal et Costantini pour accueillir la Coupe du monde de football 1998. Face à l'anneau suspendu aux 18 mats métalliques de 60 mètres de haut qui couronne le Stade de France, le CAO déploiera une ossature en bois dont les courbes recouvertes de panneaux solaires, culmineront à 30 m de haut. Des brises soleils en bois fixés à une structure secondaire en métal envelopperont la piscine, protégeant une galerie périphérique de plein air. Enfin, dans le prolongement du parvis minéral du grand stade, le CAO proposera des abords très végétalisés, où une centaine d'arbres devraient être plantés. Egalement conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS, un franchissement piéton de 18 mètres de large en structure métallique, reliera les deux équipements en surplombant l’autoroute A1. Deux poutres caissons latérales supporteront un tablier en acier, sans appui intermédiaire. De part et d'autre de la voie rapide, une histoire de l'architecture contemporaine se donnera à lire. D'un côté le style international et la quête d'une légèreté métallique des années 1990, de l'autre une architecture du XXIe siècle, compacte, qui arbore ses ambitions écologiques tels des ornements.

Bois et lumière naturelle

En phase avec les exigences environnementales des organisateurs des Jeux, les architectes du CAO revendiquent, comme les concepteurs des immeubles du village olympique, une conception bioclimatique: la ligne concave de la toiture permet d'optimiser le volume chauffé, le bois de construction choisi pour réduire l'empreinte carbone du projet sera d'origine française. Parce qu'après les Jeux, la piscine doit devenir un équipement sportif d'envergure voué à l’apprentissage de la natation autant qu'à l'accueil de compétitions nationales et internationales, le bâtiment se réorganisera de l'intérieur sans changer d'image. De 6000 places de spectateurs, déployées en gradin sur trois côtés du bassin en mode JO, il passera à un format modulable évoluant de 2500 à 5000 places et couvrant deux faces seulement. Entièrement vitrées, les façades est et ouest de l'équipement baigneront alors de lumière naturelle l'intérieur de la halle. Autour du bassin de 50 m, de nouveaux programmes inciteront à la pratique sportive (fitness, mur d'escalade, football, basketball, etc.). Le chantier, d'une durée prévisionnelle de 26 mois, devrait être lancé à l'été 2021. Le coût total de l’opération, comprenant la conception, la construction et la concession d'une durée de 20 ans de l'équipement et du franchissement piéton, s’élève à 174,7 millions d’euros.

  • Lieu : Saint-Denis, Seine-Saint-Denis
  • Maîtrise d’ouvrage : Bouygues Bâtiment Île-de-France / Métropole du Grand Paris
  • Maîtrise d'œuvre : Atelier 2/3/4/ (architectes et paysagistes) + VenhoevenCS (architectes); schlaich bergermann partner sbp, BET structure, façade; Inex, BET fluides; Inddigo, BET HQE; Katene, BET traitement de l'eau; Mazet & associés, économistes; Peutz, BET acoustique; CL Infra, BET VRD; CSD & associés, conseil sécurité incendie
  • Calendrier : 2018-2025

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • panelarchi

    Le seul projet neuf des JO et passer à côté. Ratage complet sans envergure avec un peu de bois pour faire écolo. On est loin du Nid d'Herzog et DeMeuron. Tranquille, projet qui ne fera pas de vague, sauf quand le prix annoncé sera doublé comme toujours avec ce type d'appel à projet.

PHOTO - 27054_1596036_k8_k1_3684085.jpg

La recherche en agence (5/5) : offrir un cadre […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Immeuble tertiaire, Babin+Renaud, Lille

Sur les rives de la Deûle, Babin+Renaud utilise la […]

27/10/2021

300 Au sein de l'écoquartier des Rives de la Haute Deûle, à Lille, l'îlot conçu par Babin+Renaud accueille trois volumes de bureaux et d'activité de 5 700 m2, identifiables par l'unité des façades en briques qui font écho aux usines voisines. Réparti en un R+4 et deux R+2, le programme d'espaces de […]

PHOTO - 27054_1596048_k2_k1_3684118.jpg

Composition re-composition, un centre pédagogique […]

26/10/2021

300 Située à Gooik, à l'ouest de Bruxelles, cette ancienne ferme a fait l'objet d'une restructuration par l'architecte flamand Jo Taillieu avec l'ajout d'une structure de verre inspirée des serres agricoles. Elle abrite désormais un pôle pédagogique, résolument tourné vers le paysage. Avec un contenu […]

Christian de Portzamparc

Équerre d'argent 2021: Christian de Portzamparc, […]

26/10/2021

300 Les vingt réalisations en lice pour le prix de l'Équerre d'argent 2021 et les cinq pour celui de la Première Œuvre 2021 seront dévoilées dans quelques jours. Les nommés présenteront leurs projets devant un jury présidé par le lauréat du prix Pritzker, Christian de Portzamparc. Annonce du palmarès le […]

Rénovation de maison, côté jardin, Joinville, Ramses Salazar Architecte

Bain de soleil pour ex-maison des sixties, par […]

25/10/2021

300 À Joinville, à l’est de Paris, le soleil a réinvesti une maison des années 1960 pour proposer à un foyer de quatre personnes un écrin moderne, hautement fonctionnel. Un renouvellement des lieux par Ramsès Salazar. L’intervention de Ramsès Salazar élargit et anoblit par l’ouverture à la lumière […]

PHOTO - 27054_1596036_k9_k1_3684086.jpg

La recherche en agence (4/5) : faire évoluer la […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital