Centre de découverte de l’estuaire de la Loire tout en bois par Bruno Mader

Face au petit port de Cordemais, à quelques kilomètres à l’ouest de Nantes, un nouveau bâtiment en bois foncé s’élève parmi les herbes hautes. Un centre de découverte de l’estuaire conçu par l’agence parisienne Bruno Mader Architecte.

Façade ouest avec le belvédère, Centre de découverte Terre d'Estuaire, Cordemais (44), 2019 - © Stéphane Chalmeau
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Centre de découverte de l’estuaire de la Loire tout en bois par Bruno Mader

Articles Liés

Bruno Mader architecte

ÉQUERRE D’ARGENT 2008 / NOMINÉ – BRUNO MADER - ÉCOMUSÉE DES LANDES

Bruno Mader - Centre de secours - Paris

Ouvert en février 2019, le centre de découverte de l’estuaire accueille le public – notamment composé de scolaires de la région – pour la visite de l’exposition permanente sur le territoire, sa faune et sa flore mais aussi son industrie et son histoire. Un ballon ascensionnel permet de s’élever à plus de 10 mètres de haut afin de découvrir un paysage éclectique constitué aussi bien de l’hippodrome de Cordemais, une centrale thermique à charbon avec ses hautes cheminées et les prairies humides non constructibles qui s’étendent vers ouest.

Du bois du coin

Familier des bâtiments en bois, l’architecte Bruno Mader opte pour ce matériau dès la conception du projet. Les éléments de façades seront en peuplier, une essence qu’on retrouve dans l’estuaire. D’habitude peu utilisé pour une mise en œuvre brute, ce type de bois a été ici rétifié – thermo-chauffé à plus de 240 degrés à l’aide d’azote – afin de le rendre plus résistant et rigide pour une utilisation en façade.

Jeux de planches

Dans le but d’évoquer à la fois les hangars à planches et cabanes de pêcheurs ponctuant l’estuaire, les architectes ont créé une façade ajourée à l’aide de planches en quinconce de 25 cm de large par 120 cm de long et 3 cm d’épaisseur. Derrière, trois possibilités cohabitent : l’opacité générée par une seconde peau en bois peint en noir, le vide pour ventiler le belvédère par exemple ou la transparence du vitrage devant lequel les planches sont tournées à l’horizontal pour agir comme pare-soleils.

Que du bois ?

A l’extérieur, le bois foncé grise avec le temps alors que la structure en épicéa, ainsi que le mobilier intérieur, reste clair. Une structure et une enveloppe en bois brut ? Pas vraiment puisque les concepteurs ont choisi de peindre en blanc deux façades de salles d’exposition face à face, comme si elles prolongeaient les murs blancs du hall d’accueil à l’extérieur. Seul bémol : la matière ressemble à du plâtre vu de loin et rompt avec le tout bois apparent. En réalité, une structure métallique surélève le bâtiment situé en zone inondable mais reste suffisamment camouflée pour disparaître à l’œil des visiteurs.

 

  • Lieu : Port de Cordemais (44)
  • Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes Estuaire et Sillon
  • Maîtrise d'oeuvre : Bruno Mader Architecte (Benoît Zeimett)
  • Programme : Centre de découverte Terre d'Estuaire avec salles d'exposition permanent, salle d'exposition temporaire, salle de conférence, salles d'activités modulables, bureaux
  • Surface : 2 300 m² dont 1 800 m² de surface utile
  • Calendrier : ouverture en février 2019
  • Coût : 7 M€ HT dont scénographie 1,8 M€
  • Entreprises : Die Werft (scénographie), Phytolab (paysage), Atelier Nao (BET structure bois), Louis Choulet (BET fluides), Bureau Michel Forgue (économie), ECR Environnement (BET VRD)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 26720_1577297_k2_k1_3640195.jpg

Dossier détails : grands vitrages

24/09/2021

300 Alors que les exigences environnementales pourraient conduire à la généralisation d'épaisses parois isolées, les façades vitrées de très grande taille se multiplient sous toutes les latitudes. Les plus récentes technologies ainsi que les aspirations architecturales ont favorisé la production et la […]

Abonnés AMC

Tribunes et vestiaires, Thibaudeau / Tocrault et Dupuy, Thouars (Deux-Sèvres)

Tribunes et vestiaires brutalistes pour un stade […]

23/09/2021

300 La démolition puis la reconstruction des tribunes du stade de Thouars (Deux-Sèvres), auxquelles s'adjoignent des vestiaires et des locaux de rangement, ne furent pas sans embûches pour les agences Thibaudeau et Tocrault & Dupuy: le programme a été revu avec les architectes pour, dans un calendrier […]

Portrait de Jasmine Kenniche-Le Nouëne - JKLN

JKLN - Portrait

22/09/2021

300 Diplômée de l'Ensa Paris-Belleville en 2009, Jasmine Kenniche-Le Nouëne fonde JKLN en 2014. Auparavant, elle a collaboré au sein des agences Babin+Renaud, RPBW ou Dusapin Leclercq. En 2019, l'agence est lauréate du prix 40Under40. La démarche de JKLN s'inscrit dans la volonté de produire une […]

LES RIM 2001

Faire l’architecture et l’urbanisme autrement : […]

23/09/2021

300 Le jeudi 23 et vendredi 24 septembre 2021, au domaine de Tizé, à l’Hôtel Pasteur et aux Champs Libres, à Rennes, aura lieu la troisième édition des RIM - Rencontres Inter-Mondiales des nouvelles manières de faire en architecture et en urbanisme. Ces deux journées professionnelles qui ont lieu tous […]

Abonnés AMC

PHOTO - 26720_1577283_k5_k1_3640084.jpg

Sous le béton, le bois. Mixité constructive pour […]

22/09/2021

300 Cet immeuble de logements intermédiaires conçu par l'agence JKLN et sis dans l'opération urbaine du boulevard Vincent-Auriol s'inscrit dans une logique de préfabrication tirant parti de la complémentarité du bois et du béton. Il réactualise un mode constructif mixte, qui devient générateur du […]

Christian de Portzamaparc

Christian de Portzamparc en direct depuis Venise

21/09/2021

300 Le 23 septembre 2021 à 17h, suivez en direct la conférence vénitienne de l'architecte Christian de Portzamparc, Prix spécial du jury du Grand Prix AFEX 2021 pour l'ensemble de son œuvre à l'export. A l'occasion des hommages officiels et publics aux pavillons nationaux de la 17e Biennale […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital