Cet été, Junya Ishigami enchantera la Serpentine Gallery

C’est l’architecte japonais Junya Ishigami, dont les œuvres aériennes étaient exposées à l’été 2018 à la Fondation Cartier, à Paris, qui réalisera le Pavillon Serpentine 2019. Installation à découvrir du 20 juin au 6 octobre 2019, au cœur des jardins de Kensington, à Londres.

Serpentine Pavilion 2019, Junya Ishigami architecte - © Junya Ishigami + Associates
photo n° 1/2
Zoom sur l'image Cet été, Junya Ishigami enchantera la Serpentine Gallery

Articles Liés

Le monde délicat de Junya Ishigami à la Fondation Cartier

L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

Le pavillon de la Serpentine selon Kéré

Ses œuvres délicates flirtant avec l’art et la poésie ont convaincu les parisiens à l’été 2018, lors de la grande exposition qui lui était consacrée à la Fondation Cartier. C’est au tour des amateurs d’architecture du monde entier de découvrir bientôt les architectures paysages de Junya Ishigami, puisque le japonais réalisera à l’été 2019, le pavillon éphémère de la galerie Serpentine à Londres. Dix-neuvième architecte à honorer la précieuse invitation du directeur artistique de l’institution, Hans Ulrich Obrist, et de sa directrice générale Yana Peel, l’ancien collaborateur de Sanaa rejoint ainsi la longue liste des concepteurs qui se sont prêtés à l'exercice, et qui a de quoi faire pâlir de jalousie tous les maîtres d’ouvrage avides de grandes signatures. Zaha Hadid, Rem Koolhaas, Herzog & de Meuron, Jean Nouvel, Sou Fujimoto… Tous ont conçu un pavillon éphémère dans les jardins de Kensington, livrant alors leur première réalisation londonienne -c'est la règle pour être invité. L’institution l’assure, l’installation imaginée par Bjarke Ingels, le fondateur de l’agence BIG, a été l'exposition d'architecture la plus visitée au monde en 2016.

Roches en lévitation

Rendez-vous couru des starchitectes mondialisés depuis 2000, l’événement s’est, ces dernières années, recentré sur les talents émergents. Né en 1974, Junya Ishigami prend ainsi la suite de l’architecte mexicaine Frida Escobedo et du burkinabé Diébédo Francis Kéré, dont les constructions éphémères nouaient, en 2018 et 2017, une relation particulière à la nature, aux éléments, à la lumière. Avec l’approche artisanale et la délicatesse des gestes qui le caractérise, Junya Ishigami propose de déployer une structure sculpturale: une vaste toiture en ardoises semblant émerger du sol reposera sur des poteaux diaphanes. Sous le auvent qui, malgré sa matière minérale, paraîtra en lévitation, l’espace voulu comme un refuge pour la contemplation sera semblable à celui d’une grotte. «La conception du pavillon joue avec notre perception de l'environnement bâti dans le contexte d'un paysage naturel, en insistant sur une sensation naturelle et organique, explique Junya Ishigami. Comme si la construction était un prolongement de la pelouse, une colline faite de rochers. Possédant la lourde présence des toits en ardoise que l'on voit dans le monde entier, et paraissant à la fois si légère qu'elle pourrait s’envoler sous la brise, la grappe de roches éparpillées lévite comme un morceau de tissu flottant.» Le pavillon, à découvrir du 20 juin au 6 octobre 2019, sera la démonstration d’un principe cher à l’architecte: «Freeing architecture» ou penser l’architecture librement, pour harmoniser les structures créées par l’homme avec celles qui leur préexistent dans la nature.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tank Shanghai,  Event Plaze, Open architecture

Tank Shanghai, cinq réservoirs d’exposition dans […]

24/07/2019

Le quartier du West Bund de Shanghai est équipé depuis mars 2019 d’un nouvel espace de culture, revenant à cinq rotondes (ex-réservoirs d’huile sur un aéroport fermé) dans un jardin paysager de qualité, par Open architecture. A […]

Le musée Hergé réalisé par Christian de Portzamparc à Louvain-la-Neuve (Belgique)

Le monde d'Hergé selon Christian de Portzamparc à […]

23/07/2019

Il vient de fêter ses dix ans et n’a pas pris une ride. A Louvain-la-Neuve (Belgique), le musée Hergé, loin d'être un musée au sens classique du terme, est un navire posé dans les bois dans lequel on embarque pour découvrir une production […]

Plan masse - projet lauréat pour le réaménagement du site Maine-Montparnasse à Paris par Roger Stirk Harbour et Partners, 07/2019

Le quartier Maine-Montparnasse à Paris sera revu […]

23/07/2019

L’une des principales polarités de la capitale, le quartier Montparnasse fait depuis plusieurs années l'objet de projets, publics et privés, de renouvellement urbain et architectural. Sa transformation devrait permettre de renouer avec son passé de haut lieu de […]

L'exposition Electro à la Philharmonie de Paris

A la Philharmonie de Paris, l'électro prend forme […]

23/07/2019

Hypnotisant ! Chaque œuvre du duo de 1024 Architecture provoque une fascination chez le spectateur. Dès leurs débuts, il y a dix ans, du jeu de déformation des lignes des cours de tennis pour l’Open de Paris Bercy ou dans les structures tubulaires qu’ils […]

Salle Firmin-Gémier recréée par Brossy & associés à Paris

Brossy & associés redonne vie à une salle de […]

22/07/2019

Pour retrouver des caractéristiques fonctionnelles et réglementaires que la conception d’origine de Jacques Carlu, en 1936, n’assurait plus, le théâtre de Chaillot a fait l’objet d’un projet architectural, technique et patrimonial. D’une part, […]

La tour Alto d'IF Architectes en chantier à Paris, 2019

Arrêt sur chantier : signée IF architectes, la […]

22/07/2019

Unique en son genre, la tour Alto prend forme à la Défense, à Paris. Conçue par If architectes, elle signe une nouvelle ère pour l'architecture de l'esplanade où les nouvelles technologies permettent la mise en œuvre d'une architecture […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus