Chaix & Morel - Stade de Roland-Garros - Paris

Roland-Garros est un tournoi international légendaire qui accueille plus de 400 000 visiteurs pendant la quinzaine de la compétition. Devenu au fil des ans un véritable quartier de ville, le site nécessitait d’être modernisé afin de répondre aux besoins actuels en termes d’exigence fonctionnelle, organisationnelle et surfacique. Une refonte globale signée de l’agence Chaix & Morel et Associés qui vient de livrer la phase 2.

Chaix & Morel – Stade de Roland-Garros – Paris 16 - © 11h45
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Chaix & Morel - Stade de Roland-Garros - Paris

L’accueil des différents publics, prestataires, utilisateurs et usagers, est donc un élément clé du développement et de la restructuration à l’échelle du site. Le projet de modernisation offre un écrin de qualité mêlant joueurs, spectateurs, professionnels, passionnés et amateurs. Il s’agissait de renforcer le statut d’évènement majeur et de rendez-vous incontournable du tennis, tout en conservant l’esprit de convivialité et de fête qui caractérise ce tournoi. Dans cette optique l’agence Chaix & Morel et Associé a imaginé un aménagement aéré, à taille humaine où les bâtiments et infrastructures répondent aux besoins actuels et à venir. Des espaces fonctionnels et confortables ont été créés pour accueillir aussi bien le public lors du tournoi qu’à l’année les équipes de la FFT. L’omniprésence du végétal, qui contribue à donner la sensation d’une « balade au vert » a été renforcée. À terme, le nouveau stade comptera 18 courts de compétition contre 20 aujourd’hui et aura augmenté sa capacité d’accueil de 2 500 places.

Un volume bas et épuré

Le bâtiment d’organisation du tournoi, qui abrite essentiellement le Village, s’inscrit dans ce site organisé autour de deux axes principaux perpendiculaires: l’allée Suzanne Lenglen axée nord-sud et l’allée Marcel Bernard axée est-ouest. À mi-chemin entre les deux courts principaux, il s’impose désormais comme un élément structurant du stade. Il se présente comme l’assemblage de six volumes, reliés deux à deux, décalés et situés à des altimétries différentes. Cette fragmentation joue avec l’image de pavillons dans un parc. Le Village est installé au cœur du bâtiment orienté principalement vers le Sud, le soleil et les courts annexes.

Des espaces théâtralisés

A l’image d’une salle de spectacle ou d’un théâtre, le village est organisé en trois séquences: les salons aménagés en « terrasse » comme des gradins, l’espace central identique à un parterre et l’ouverture vers le site semblable à une scène. Le tout est organisé autour de la « place du village » de 880 m². Les espaces partenaires, répartis sur deux niveaux, forment un amphithéâtre évoquant les loges des théâtres à l’italienne, où l’on vient pour voir et être vu. Les terrasses privatives de chaque salon bénéficient d’une vue directe vers la place du Village.

Intégration paysagère

Pour l’intégration du Village dans le site, le principe est d’offrir l’image de pavillons dans un bois et de présenter une façade abstraite qui évite toute connotation d’immeuble urbain. La façade en verre émaillé est donc revêtue d’une résille métallique en inox, qui filtre la vue et réfléchit son environnement. La partie basse du bâtiment est traitée en paroi vitrée, soit transparente soit translucide suivant les locaux qu’elle abrite. Enfin, le soubassement est traité en béton brut clair, comme les murs périphériques des courts annexes. Le même langage architectural mêlant volume sobre de petit pavillon, verre émaillé et maille inox est utilisé sur l’ensemble du site et des nouvelles constructions pour une cohérence architecturale et visuelle (Village, accueil Boulevard d’Auteuil, PCO PCS, Accueil Fonds des Princes, Accueil principal).

 

  • Lieu : Paris XVIe
  • Maîtrise d’ouvrage : Fédération Française de Tennis. Nox, AMO. IMProjet, OPC
  • Maîtrise d'oeuvre : Chaix & Morel et Associés - architecte mandataire. ACD Girardet & Associés - architecte associé. AEL Architectes - architecte associé.. BETHAC, BET VRD et fluidesAR&C, BET structure. RFR éléments, BET HQE (études) puis EODD (chantier). Cabinet Vanguard, économie de la construction. Qualiconsult, sûreté, sécurité (études)  Alternative, acousticien / éclairagiste. Véritas, bureau de contrôle. Cuisine & Concept, cuisiniste. Atelier Corajoud puis Neveux Rouyer, paysagiste. Agence W, Design environnemental (hors équipe MOE).
  • Programme : modernisation du stade Roland-Garros - opération Triangle Historique (hors courts P.Chatrier et S.Lenglen). Village des relations publiques (espaces partenaires, locaux de soutien FFT, vestiaires, etc.), terrains de tennis annexes, nouveau court de 2 200 places, musée, boutique, pavillon fédéral (restaurant), sous-sols aménagements extérieurs du site, etc.
  • Surfaces : Site Triangle Historique de 8,6 hectares. 20 170 m² SDP construits dont 9 650 m² SDP pour le bâtiment du Village
  • Calendrier : Lauréat du concours 2012. 20 mois d’études. Chantier 2015 en 4 Phases, livraison 2017 à 2021
  • Coût : 72 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Dancing Forest de Kengo Kuma, Rennes

Kengo Kuma parle aux oiseaux à Rennes, dans le […]

19/11/2018

En cette fin d'année 2018, l'architecte japonais Kengo Kuma est le premier - des huit concepteurs invités - à livrer un nichoir à oiseaux inédit à Rennes. Dans l’attende de l’inauguration d’un complexe hôtelier dans […]

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

14/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus