Chantier: le BIG looping de la Meca à Bordeaux

Ça y est, le premier projet français de l'agence BIG et de son fondateur, le trublion Bjarke Ingels, sort de terre à Bordeaux. Conçue en collaboration avec les architectes parisiens de l'agence Freaks, la maison de l'économie créative et culturelle en Nouvelle-Aquitaine regroupera, d'ici 2018, le Frac Aquitaine, l'office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine (Oara) et Ecla, l'agence culturelle régionale des professionnels du livre, de l'écrit, du cinéma et de l'audiovisuel.

 

Chantier de la maison de l’économie créative et culturelle en Nouvelle-Aquitaine, février 2017 - © Alban Gilbert - Région Nouvelle-Aquitaine
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Chantier: le BIG looping de la Meca à Bordeaux

Méca, BIG, Freaks, Frac, Oara et Ecla. Etre équipé d'un casque, de chaussures de sécurité et d'un dictionnaire des acronymes est obligatoire pour visiter le chantier de la future maison de l'économie créative et culturelle en Nouvelle-Aquitaine –la Meca donc. Le 2 février 2017, l'architecte Bjarke Ingels, le fondateur superstar de l'agence danoise BIG, concepteur du projet avec l'agence Freaks, et Alain Rousset, président la région Nouvelle-Aquitaine, le maître d'ouvrage, étaient en visite sur place. Les deux piles de béton qui hébergeront, pour l'une l'office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine (Oara), pour l'autre Ecla, l'agence culturelle régionale des professionnels du livre, de l'écrit, du cinéma et de l'audiovisuel, montent progressivement sur la rive gauche de la Garonne. Les deux ouvrages asymétriques, hauts de cinq et six niveaux et réalisés en béton autoplaçant, devraient être achevés en avril 2017. Ils recevront un pont métallique de 31 m de portée libre, qui hébergera le Frac Aquitaine.

Looping

 

C'est une maxi-colocation qu'ont imaginée BIG et Freaks, dont le projet de boucle fédérant en un seul objet les trois institutions a été retenu à l'issue d'un concours en 2011. "Il fallait concevoir un projet qui respecte l'identité du Frac, d'Oara et d'Ecla et engage des synergies", décrit Bjarke Ingels. Comme toutes ses créations, le looping bordelais du Danois est aussi efficace sur le papier qu'un logo, et promet d'être aussi graphique dans la réalité qu'une sculpture géante. Exactement ce que recherchait la région. Alain Rousset revendique d'ailleurs "le geste architectural brillant des architectes", à la hauteur du projet de regroupement des trois agences régionales destinées à la culture. Pour mettre en œuvre le projet, 11000 m3 de béton seront coulés dans des banches inox, huilées pour assurer la qualité de rendu des parois qui resteront visibles dans les intérieurs. Trois dimensions de fenêtres rectangulaires se déploient sur tout l'édifice, pour varier le rapport au contexte depuis l'intérieur. La mise en place des ferraillages et des mannequins par GTM Bâtiment Aquitaine, mandataire du macrolot gros œuvre et clos-couvert, nécessite une journée de main-d'œuvre par banche.

Couleur pierre

 

Installée dans le quartier de la gare Saint-Jean, "à proximité immédiate du réseau de TER pour infuser tout le territoire régional" garantit Alain Rousset, la Meca, qui culminera à 37 mètres, sera effectivement hautement visible depuis les trains. Elle reliera également le quartier à la Garonne via ce que les architectes appellent "la chambre urbaine", une vaste terrasse ménagée au creux de la boucle, connectée aux quais et à la ville par deux grandes rampes. L'ensemble de bâtiment sera recouvert de 4800 panneaux de béton préfabriqués de 3,6 m par 0,60 m en moyenne, dont la teinte évoquera la pierre beige caractéristique du port de la Lune, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

  • Lieu: Bordeaux, Gironde
  • Maîtrise d’ouvrage: conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine; Bordeaux Métropole aménagement, mandataire délégué; Aubry & Guiguet, programmiste
  • Maîtrise d'œuvre: BIG, architecte mandataire; Freaks architecture, architectes associés; Lafourcade & Rouquette architectes, chantier; Alto, BET fluides; Khephren, BET structure; Cap Terre, HQE; VPEAS, économie; Cabinet conseil Vincent Hedont, BET acoustique; Lüchinger+Meyer, BET façade; Ducks Sceno, scénographie; Ph.A & A-Concepteurs, BET lumière et design; Petra Mrzyk, artiste; ABM Studio, graphistes; CRX Ouest, OPC
  • Programme: maison de l'économie créative et culturelle en Nouvelle-Aquitaine
  • Surface: 12700 m2 surface plancher
  • Budget travaux: 42 M€ TTC
  • Entreprise: GTM Bâtiment Aquitaine, mandataire lot gros œuvre et clos-couvert

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Concours Young european architects 2020

Appel à candidatures: Young european architects […]

16/01/2020

Architectes européens de moins de 40 ans en quête de reconnaissance, il reste un mois pour candidater aux prix Young european architects organisé par Architecture-Studio et sa fondation vénitienne, la CA'ASI. Les lauréats de ce concours international seront […]

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage)

Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de […]

15/01/2020

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les […]

Pierre Dufour et Aymeric Antoine architectes, agence Antoine-Dufour, prix de la Première Œuvre 2019

Antoine Dufour architectes, portrait des lauréats […]

15/01/2020

Lauréats du prix de la Première Œuvre 2019 avec l'installation de l'atelier du maître verrier Emmanuel Barrois dans une ancienne halle ferrovière à Brioude (Haute-Loire), les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour revendiquent le travail sur […]

Atelier de stockage, ancien camp de Natzweiler-Struthof, Natzwiller (67) ; Antoine Dufour, Choulet, Ecallard, Bollinger Grohmann

L'agence Antoine Dufour architectes, en projets

15/01/2020

Les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour, lauréats du prix de la Première Œuvre 2019, revendiquent le travail sur l'existant comme acte créatif. Par la charge de Pierre Dufour -architecte en chef des Monuments historiques dans les départements du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus