CHRISTIAN BIECHER - RENOVATION DU PRINTEMPS

Intimement pensé dans son environnement, le drapé de la nouvelle façade du Printemps de Strasbourg participe à asseoir son identité dans le tissu de la ville. Jusqu'alors disséminés dans plusieurs bâtiments sur le même îlot, les magasins ont été concentrés sur une seule parcelle d'angle. La peau plissée en aluminium est d'abord le résultat d'une démarche architecturale visant à trouver un dénominateur commun qui soit suffisamment léger et expressif pour unifier un bâtiment existant et une reconstruction partielle. Semblable à un tissu déployé qui englobe même la toiture, la surfaçade en or monochrome aux plis savamment orchestrés habille la structure d'origine en maçonnerie qui a été lissée. Comme si la surface plissée se déréglait, les nervures verticales des parties opaques en aluminium sont bousculées par des volumes de verre qui viennent en surplomb des trottoirs. Référence explicite aux oriels traditionnels de la région, ces saillies vitrées, de même que le mouvement cadencé des stries qui dessinent la façade, renvoient à l'architecture strasbourgeoise qui se définit par une ordonnance très rythmée.

Drapé de la façade : rénovation du Printemps, Christian Biecher, Strasbourg - © Luc Boegly
photo n° 1/3
Zoom sur l'image CHRISTIAN BIECHER - RENOVATION DU PRINTEMPS

Fiche technique : lieu : Strasbourg, Bas-Rhin maîtrise d'ouvrage : France Printemps maîtrise d'œuvre : Christian Biecher Architectes ; Artelia, Bet ; Arcora, ingénierie des façades programme : restructuration et extension de l'immeuble Printemps surface : 7 500 m2 coût : 15,3 M€  

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital