Christophe Hutin – Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux

Construite par les architectes Claude Ferret, Robert Rebout et Serge Bottarelli en 1965, la salle des fêtes du Grand-Parc fut un lieu emblématique de la scène culturelle bordelaise pendant 30 ans. Fermée depuis 1995, sa réhabilitation a été confiée à l’agence Christophe Hutin Architecture en 2013. Après 18 mois de travaux, elle rouvre au public.

 

Christophe Hutin - Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux - © Philippe Ruault
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Christophe Hutin – Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux
Le premier souhait de Christophe Hutin a été de préserver l’architecture originelle unique de ce lieu, et son organisation intérieure. Un travail d’étude fouillé a permis une réponse simple et efficace. Les interventions architecturales ont porté sur l’essentiel et certaines finitions ont été laissées brutes. La façade de la Salle des Fêtes conserve sa mosaïque emblématique. Les 27 000 carreaux ont été nettoyés ou remplacés.  
 

Faire plus avec moins

 
Au-delà de la mise aux normes acoustiques et thermiques, l’attention de l’agence a principalement porté sur l’ouverture du fond de scène sur son quartier, le décloisonnement des espaces intérieurs, et le parvis, laissé tel quel. L’ouverture du fond de scène et la pose d’un vitrage et de parois amovibles permet à la salle de spectacles d’être baignée de lumière ou plongée dans le noir. Le travail sur la fluidification des espaces, la mise en valeur des volumes offrent une mixité des usages, qu’ils soient culturels, associatifs, familiaux ou scolaires. La salle des fêtes devient un grand ouvrage technique permettant le plus possible, à tous ses utilisateurs. Lors de sa réhabilitation, la Salle des Fêtes du Grand-Parc a été pensée comme un espace public ouvert, décloisonné et accessible à tous, favorisant les déambulations, les découvertes et les rencontres : une réponse architecturale à la polyvalence des activités que propose le lieu. Grace à l’exploitation des nombreuses possibilités abritées par l’architecture originelle et la concentration des efforts pour rendre l’espace plus praticable et faciliter l’appropriation de l’espace public, notamment avec le parvis resté minéral pour faciliter les manifestations extérieures, l’espace original reste visible. Les habitants du Grand-Parc retrouveront leur Salle des Fêtes fidèle aux souvenirs, et pourtant, nouvelle.
 

  • Lieu : Bordeaux, Gironde
  • Maîtrise d’ouvrage : ville de Bordeaux
  • Maîtrise d'œuvre : Christophe Hutin architecte mandataire. En association avec Anne Lacaton & Jean Philippe Vassal et Frédéric Druot. En collaboration avec Nicolas Hubrecht, Vincent Puyoô, Audrey Aydin, Marion Howa et Stéphanie Gasparini pour la conduite d’opération.
  • Surface : 2300 m2
  • Coût : 4 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Patrick Bouchain, sur le site de Nature & Découverte à Versailles, le 23 juin 2018

Grand Prix de l'urbanisme 2019: Patrick Bouchain, […]

18/04/2019

C'est à Patrick Bouchain, architecte et scénographe engagé, que le Grand Prix de l'urbanisme 2019 est décerné. Il lui sera remis par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités […]

L’architecture, les aventures spatiales de la raison Henri Raymond, préface de Jean-Pierre Frey, Collection Eupalinos/A+U, Editions Parenthèses

Le non-conformisme d’Henri Raymond - Livre

18/04/2019

Relire le grand sociologue de l’architecture que fut Henri Raymond (1921-2016) est une entreprise à saluer, due à Jean-Pierre Frey, professeur émérite à l’Ecole d’urbanisme de Paris. La réédition de L’architecture, les […]

Archi5 et Tecnova architecture, complexe sportif à Antony

Un complexe sportif minéral et cuivré, par Archi5 […]

17/04/2019

Pour répondre aux désirs politiques d’une nouvelle ambition urbaine pour le quartier La Fontaine d’Antony (Hauts-de-Seine), l’agence Archi5 a conçu cet équipement sportif comme un nouvelle centralité. Dans un contexte […]

AMC n°54-55-septembre 1981

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de […]

17/04/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

La cathédrale Notre-Dame de Paris, ce mardi 16 avril 2019, au matin

Notre-Dame de Paris: sans toit ni flèche, mais […]

16/04/2019

Réveil difficile sur l'île de la Cité. Après une nuit de lutte contre le feu, les pompiers de Paris ont annoncé avoir maîtrisé l'incendie qui ravageait depuis hier soir la cathédrale Notre-Dame. Place, maintenant, au diagnostic des […]

Qui a dit?

Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite […]

16/04/2019

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite populaire une rigueur qui fait défaut à certaines architectures de représentation"? Patrick Bouchain, André Ravéreau ou Bernard Rudofsky? La réponse, en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus