Christophe Hutin – Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux

Construite par les architectes Claude Ferret, Robert Rebout et Serge Bottarelli en 1965, la salle des fêtes du Grand-Parc fut un lieu emblématique de la scène culturelle bordelaise pendant 30 ans. Fermée depuis 1995, sa réhabilitation a été confiée à l’agence Christophe Hutin Architecture en 2013. Après 18 mois de travaux, elle rouvre au public.

 

Christophe Hutin - Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux - © Philippe Ruault
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Christophe Hutin – Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand-Parc - Bordeaux
Le premier souhait de Christophe Hutin a été de préserver l’architecture originelle unique de ce lieu, et son organisation intérieure. Un travail d’étude fouillé a permis une réponse simple et efficace. Les interventions architecturales ont porté sur l’essentiel et certaines finitions ont été laissées brutes. La façade de la Salle des Fêtes conserve sa mosaïque emblématique. Les 27 000 carreaux ont été nettoyés ou remplacés.  
 

Faire plus avec moins

 
Au-delà de la mise aux normes acoustiques et thermiques, l’attention de l’agence a principalement porté sur l’ouverture du fond de scène sur son quartier, le décloisonnement des espaces intérieurs, et le parvis, laissé tel quel. L’ouverture du fond de scène et la pose d’un vitrage et de parois amovibles permet à la salle de spectacles d’être baignée de lumière ou plongée dans le noir. Le travail sur la fluidification des espaces, la mise en valeur des volumes offrent une mixité des usages, qu’ils soient culturels, associatifs, familiaux ou scolaires. La salle des fêtes devient un grand ouvrage technique permettant le plus possible, à tous ses utilisateurs. Lors de sa réhabilitation, la Salle des Fêtes du Grand-Parc a été pensée comme un espace public ouvert, décloisonné et accessible à tous, favorisant les déambulations, les découvertes et les rencontres : une réponse architecturale à la polyvalence des activités que propose le lieu. Grace à l’exploitation des nombreuses possibilités abritées par l’architecture originelle et la concentration des efforts pour rendre l’espace plus praticable et faciliter l’appropriation de l’espace public, notamment avec le parvis resté minéral pour faciliter les manifestations extérieures, l’espace original reste visible. Les habitants du Grand-Parc retrouveront leur Salle des Fêtes fidèle aux souvenirs, et pourtant, nouvelle.
 

  • Lieu : Bordeaux, Gironde
  • Maîtrise d’ouvrage : ville de Bordeaux
  • Maîtrise d'œuvre : Christophe Hutin architecte mandataire. En association avec Anne Lacaton & Jean Philippe Vassal et Frédéric Druot. En collaboration avec Nicolas Hubrecht, Vincent Puyoô, Audrey Aydin, Marion Howa et Stéphanie Gasparini pour la conduite d’opération.
  • Surface : 2300 m2
  • Coût : 4 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des […]

08/07/2020

300 La femme politique et chroniqueuse médiatique Roselyne Bachelot succède à Franck Riester à la tête du ministère de la Culture et de la Communication. Elle s'installe rue de Valois au moment où le monde de la Culture, dont les architectes, subit durement le contrecoup de la crise sanitaire. Mis à mal […]

Lettre ouverte des enseignants contractuels et vacataires des écoles d'architecture

Lettre ouverte: quand l'Etat entretient la […]

08/07/2020

300 Quelques heures seulement après sa nomination, la nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a pu découvrir une lettre ouverte signée des enseignants des écoles d'architecture et dénonçant la précarité de leurs confrères contractuels et vacataires. Une action lancée le 4 mars 2020, qui […]

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Lauréat ex-aequo du prix W 2020, Julien Picard et Julien Desbat, École nationale supérieure d'architecture de Nantes, France, avec le projet

Les lauréats du prix W 2020 en images

07/07/2020

300 Consacré depuis 14 ans au travail sur l'existant et à la "greffe architecturale", le prix W organisé par la Fondation Wilmotte tient une place de choix parmi la kyrielle de concours d'idées censés stimuler l'inventivité des étudiants en architecture et des jeunes diplômés. L'édition 2020 de la […]

CONCOURS ACIER 2020.PREMIER PRIX EX AEQUO Machine à paysage (réécriture d’un site abandonné à Montpellier) Caroline Desplan, ENSA Paris-Belleville

Concours Acier 2020, un palmarès sous […]

06/07/2020

300 Ils étaient 12 finalistes à se présenter devant le grand jury du concours Acier 2020 organisé par ConstruirAcier. Le sujet: "Turbulences, l’architecture face aux mutations climatiques et aux risques naturels». Zoom sur les quatre lauréats distingués qui, selon le président du jury, l’architecte […]

Prix Architecture Résiliente Innovante des Pays de la Loire 2020

Les candidatures au PARI 2020, le prix […]

06/07/2020

300 Avec la création du PARI, le prix Architecture Résiliente Innovante de la région des Pays de la Loire, la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire souhaite mettre en valeur la créativité, la responsabilité sociale et environnementale qui s’expriment sur son territoire, à travers des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital