Ciguë - Boutique Isabel Marant - Bangkok

En plein Bangkok (Thaïlande), dans le luxueux mall du Central Ambassy, les architectes de Ciguë poursuivent leur collaboration avec la styliste Isabel Marant.

Boutique Isabel Marant, Ciguë, Bangkok (Thaïlande) - © Ciguë
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Ciguë - Boutique Isabel Marant - Bangkok

C’est la sixième boutique que les architectes de Ciguë conçoivent pour la styliste Isabel Marant et, comme à chaque fois, loin de proposer un espace de vente générique et mondialisé, ils se sont efforcés de créer une identité propre au lieu : une délicate combinaison entre la retranscription d’un esprit de maison, une réelle attention portée à l’environnement et la recherche d’une qualité spatiale. Si le bambou tressé fait tout le "chic" de la boutique et renvoie à la culture de l’artisanat thaï, il ne faut pas réduire son usage à celui d’un simple décor "ethnique" plaqué. Point de départ du projet, le bambou est d’abord utilisé comme une matière au sens noble du terme. Il s’agit de détourner un matériau de construction structurel omniprésent dans le pays. Faire appel à cette technique traditionnelle du tressage présentait l’avantage de résonner avec la matérialité du textile et, du point de vue de l’aménagement pur, d’aborder la question du filtre. Sur la base d’un module carré, d’environ 100 x 70 cm, ces écrans tressés couvrent la boutique, des murs au plafond. Travaillés avec différentes épaisseurs, ils fabriquent des vibrations qui structurent l’espace, créent une vraie densité. Sur le plan spatial, les concepteurs ont établi une mise à distance avec le mall, en plaçant les cabines d’essayage et les vêtements en fond de boutique. Un parti pris qui privilégie le marquage de séquences fortes et presque dramaturgiques. D’une entrée calme, on passe à un sas à l’intensité lumineuse diminuée avant de découvrir un sculptural présentoir à chaussures hexagonal, puis au déploiement en trois dimensions d’une suspension en bambou proche de l’installation artistique. Un classique jeu de miroirs achève de démultiplier l’ensemble où, en contrepoint, le minimalisme des murs en béton gris et blanc, des sols nus et des cadres en laiton apporte une juste respiration à une boutique pourvue d’une atmosphère rare.

 

  • Lieu : Bangkok (Thaïlande)
  • Maîtrise d'ouvrage : Isabel Marant ; Central
  • Maîtrise d’œuvre : Ciguë architectes
  • Surface : 141 m2, dont 102 m2 de surface commerciale
  • Matériaux / produits : Terrazzo, cadre laiton, tressage bambou, enduits béton gris et blanc, structure bois
  • Entreprise générale : Permasteelisa

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus