Ciguë - Boutique Isabel Marant - Bangkok

En plein Bangkok (Thaïlande), dans le luxueux mall du Central Ambassy, les architectes de Ciguë poursuivent leur collaboration avec la styliste Isabel Marant.

Boutique Isabel Marant, Ciguë, Bangkok (Thaïlande) - © Ciguë
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Ciguë - Boutique Isabel Marant - Bangkok

C’est la sixième boutique que les architectes de Ciguë conçoivent pour la styliste Isabel Marant et, comme à chaque fois, loin de proposer un espace de vente générique et mondialisé, ils se sont efforcés de créer une identité propre au lieu : une délicate combinaison entre la retranscription d’un esprit de maison, une réelle attention portée à l’environnement et la recherche d’une qualité spatiale. Si le bambou tressé fait tout le "chic" de la boutique et renvoie à la culture de l’artisanat thaï, il ne faut pas réduire son usage à celui d’un simple décor "ethnique" plaqué. Point de départ du projet, le bambou est d’abord utilisé comme une matière au sens noble du terme. Il s’agit de détourner un matériau de construction structurel omniprésent dans le pays. Faire appel à cette technique traditionnelle du tressage présentait l’avantage de résonner avec la matérialité du textile et, du point de vue de l’aménagement pur, d’aborder la question du filtre. Sur la base d’un module carré, d’environ 100 x 70 cm, ces écrans tressés couvrent la boutique, des murs au plafond. Travaillés avec différentes épaisseurs, ils fabriquent des vibrations qui structurent l’espace, créent une vraie densité. Sur le plan spatial, les concepteurs ont établi une mise à distance avec le mall, en plaçant les cabines d’essayage et les vêtements en fond de boutique. Un parti pris qui privilégie le marquage de séquences fortes et presque dramaturgiques. D’une entrée calme, on passe à un sas à l’intensité lumineuse diminuée avant de découvrir un sculptural présentoir à chaussures hexagonal, puis au déploiement en trois dimensions d’une suspension en bambou proche de l’installation artistique. Un classique jeu de miroirs achève de démultiplier l’ensemble où, en contrepoint, le minimalisme des murs en béton gris et blanc, des sols nus et des cadres en laiton apporte une juste respiration à une boutique pourvue d’une atmosphère rare.

 

  • Lieu : Bangkok (Thaïlande)
  • Maîtrise d'ouvrage : Isabel Marant ; Central
  • Maîtrise d’œuvre : Ciguë architectes
  • Surface : 141 m2, dont 102 m2 de surface commerciale
  • Matériaux / produits : Terrazzo, cadre laiton, tressage bambou, enduits béton gris et blanc, structure bois
  • Entreprise générale : Permasteelisa

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Workforce

Dans l’Oise, 3e édition d’Usimages, biennale […]

24/05/2019

Jusqu’au 15 juin 2019 se déroule la 3e biennale de photographie consacrée au patrimoine industriel Usimages. Organisée par l’agglomération Creil Sud Oise, avec le concours de Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France, elle interroge cette […]

Patrick Bouchain, l'architecture comme relation. Texte d'Abdelkader Damani. Postface de Pierre Frey

L'inventaire de Patrick Bouchain - Livre

24/05/2019

S'il fait des émules toujours plus nombreux, Patrick Bouchain, grand prix de l'Urbanisme 2019 demeure une figure unique dans le paysage des architectes français. Inclassable, il pourrait passer pour un gourou tant il est passé maître dans l'art de captiver ses […]

AL_A - Extension du musée Victoria & Albert, à Londres

L'extension du musée Victoria & Albert, à Londres, […]

23/05/2019

Plus grand musée d’art et de design au monde, le V&A abrite une collection permanente de plus de 2,3 millions d’objets couvrant plus de 5 000 ans de créativité humaine. En 2017, il a fait l'objet d'une extension, dont le projet a été […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture, du 23 au 29 mai

23/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Biennale internationale des métiers d’art et de la création Du 22 au 26 mai, au Grand Palais, à Paris revelations-grandpalais.com […]

Les logements de la Gare d'eau, à Lille - Ch-H Tachon, 2019

À Lille, Charles-Henri Tachon livre 54 logements […]

22/05/2019

Pour qu’une place existe, elle se doit d’être tenue par les bâtiments qui la bordent. C’est de ce postulat que Charles-Henri Tachon et son équipe sont partis pour élaborer l’opération de 54 logements située sur la nouvelle place de la […]

Charles-Henri Tachon, architecte

Charles-Henri Tachon - Architecture et paysage

22/05/2019

Diplômé de l’école d’architecture de Paris-Tolbiac en 1996, Charles-Henri Tachon fonde son agence en 1999 à Paris et à Mercurey (Saône-et-Loire), dont il est originaire. Charles-Henri Tachon pense l’architecture comme une expérience […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus