Concours pour la gare de Nantes (5/5) : l'élégante addition de Marc Barani

Le marché de conception-réalisation pour la rénovation de la gare de Nantes, projet de 36 millions d’euros HT de travaux (avec honoraires), a été attribué au groupement composé de Demathieu Bard (mandataire) et de l’architecte Rudy Ricciotti, associé aux Nantais Forma6. Quatre autres équipes ont répondu au concours : les entreprises Razel-Bec (mandataire) et Joseph Paris avec l'agence Richez_Associés et Lavigne Cheron Architectes ; GTM Ouest (mandataire) et ETPO-Soletanche associées à Enia Architectes et GMP Architekten ; BESIX (mandataire) et Legendre avec Dietmar Feichtinger Architectes ; Quille Construction (mandataire) et Bouygues TP avec Marc Barani. AMC vous propose de découvrir chacun des projets remis. Aujourd'hui, la proposition conçue par le lauréat du Grand prix national d'architecture, Marc Barani : un bâtiment-pont minimaliste, posé sur les deux halls existants préservés.

Concours pour la gare de Nantes, Atelier Marc Barani - © RSI Studio
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Concours pour la gare de Nantes (5/5) : l'élégante addition de Marc Barani

Articles Liés

Concours pour la gare de Nantes (1/5) : la canopée en BFUP de Rudy Ricciotti, lauréat

Concours pour la gare de Nantes (2/5) : la jetée urbaine d'Enia et GMP Architekten

Concours pour la gare de Nantes (4/5) : la mezzanine sérigraphiée de Richez Associés

La proposition de Marc Barani pour adapter l’actuelle gare de Nantes aux exigences contemporaines de confort et d’espace d’une infrastructure de transport d’envergure est peut-être la plus sobre des cinq candidates à l’obtention de ce marché de conception-réalisation. Sobre, mais radicale. En effet, si l’architecte niçois fait le choix, comme les autres équipes, de réaliser un bâtiment-pont enjambant le faisceau ferroviaire pour relier les halls nord et sud existants, il choisit de ne pas toucher à ces derniers. Conservés dans leur état initial – seul le volume d’entrée du terminal sud disparaît pour créer un plan de façade lisse -, ils sont désormais surplombés par un troisième volume. Si ce dernier gère l’articulation physique de l’ensemble par des blocs de circulations verticales disposés à ses extrémités, il s’affirme en écriture. Pas question d’uniformisation globale de l’équipement par un quelconque effet de façade, la démarche de Marc Barani est additionnelle. Elle tisse néanmoins une cohérence, celle d’une infrastructure qui assume son histoire.

 

Rationalité et minimalisme

 

Le nouveau volume, réalisé en structure métallique, héberge des commerces et des espaces d'attente. Au centre, quatre blocs structurels de béton englobant les circulations verticales s’alignent pour desservir les quais. Ce sont les seuls points d’appui du bâtiment-pont. A l’intérieur, ils déterminent l’emprise des commerces, tous traversants. Ce plan optimisé – et très graphique - libère les façades de tout obstacle visuel et permet d’ouvrir de grandes baies sur le skyline de Nantes. A cette rationalisation répond le minimalisme de l’écriture architecturale, aux faux airs de Farnsworth House : deux épais bandeaux encadrent avec élégance l’espace de transit, totalement libre.

 

 

  • Marché de conception-réalisation
  • Maîtrise d’ouvrage : SNCF Gare & Connexions
  • Maîtrise d'œuvre : Quille Construction, entreprise mandataire ; Bouygues TP Région France, entreprise ; Atelier Marc Barani, architecte ; Céline Medina, chef de projet ; Arcadis, BET structures béton et métal, VRD ; EGIS Bâtiments Centre-Ouest, BET fluides

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Paulo Mendas da Rocha. Fauteuil Paulistano, 1957, Objekto

Le mobilier d'architectes s'expose à la Cité de […]

19/07/2019

Si elle s’avère une pratique assez courante chez les architectes contemporains, la production de mobilier revêt une grande diversité de formes et de motivations. En témoigne l’exposition « Mobilier d’architectes, 1960-2020 », actuellement […]

Made in URSS : Design et graphisme, 1950-1989, Justin McGuirk

L’univers soviétique au quotidien

19/07/2019

En Occident, les études sur le design soviétique sont rares et, dans notre conscience collective, le mode de vie induit par la société communiste a conduit à sa chute tout autant que son système politique. Sans chercher à revisiter l’histoire […]

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus