"Constellation.s" à Bordeaux: observer les mutations planétaires

Jusqu’au 25 septembre 2016 à Bordeaux, Arc en rêve présente Constellation.s, une exposition invitant à explorer les nouvelles manières d’habiter le monde en ces temps de crise.

Exposition Constellation.s, Arc en rêve, Bordeaux - © Rodolphe ESCHER
photo n° 1/15
Zoom sur l'image Constellation.s à Bordeaux: observer les mutations planétaires

C’est à une moisson de projets et d’initiatives que nous convie Arc en rêve, centre d’architecture à Bordeaux. Face à l’urbanisation accélérée des territoires, à la crise écologique, aux extrémismes et replis identitaires, l’exposition Constellation.s, dont la direction scientifique est assurée par le géographe Michel Lussault, recense une centaine d’expériences des quatre coins de la planète, qui bousculent les usages et les modes de production de l’architecture et de la ville. Des expériences individuelles ou collectives, petites ou grandes, connues et moins connues, conduites par des ONG, des collectifs, des écoles et même des amateurs.

Evidemment, on ne peut s’empêcher de voir quelques similitudes avec la Biennale d'architecture de Venise et sa thématique "Nouvelles du front" proposée par son commissaire, le Chilien Alejandro Aravena. Ce qui a fait dire d’ailleurs à Marc Angelil, architecte et enseignant chercheur à l’ETH de Zurich, avec humour, le soir de l’inauguration lors d'une conférence, que ce n’était plus la peine de se déplacer à Venise.

"Nombre de ces expériences émanent de pays pauvres, preuve que le Nord et l’Occident ne sont plus la seule boussole",  observe la directrice générale, Francine Fort. Notons parmi celles-ci, Manufactures Sites de Teddy Cruz et Fonna Forman qui injectent des services et petites infrastructures dans les bidonvilles de Tijuana; l’atelier Gando, développé par Francis Kéré avec l’académie d’architecture de Mendrisio (Suisse) au Burkina Faso, qui soutient des projets de construction avec les artisans locaux; Rural Urban Framework (Joshua Bolchover et John Lin) qui œuvre dans les territoires ruraux de Chine, quand tous les yeux sont braqués sur ses mégapoles. Et bien d'autres encore, qu'Arc en Rêve a pu identifier en activant son réseau international.

 

Dénormer

 

"Mais la précarité et les fragilités sociales se trouvent aussi au bout de la ligne de métro, et le thème de cette exposition incite à réfléchir à sa propre culture", souligne Patrick Bouchain (atelier Construire). Lui-même continue de creuser l’inépuisable question du logement pour le DÉ-NOR-MER. Cette fois, il pointe les carences du logement social dans les territoires reculés de France où les bailleurs ne viennent pas. Il propose de s’appuyer sur les 36000 communes du pays, "ces représentations démocratiques" pour lancer des projets de logements innovants, où l’artisan peut être aussi l’habitant, ce qui n’est pas possible dans le logement social. En Ardèche, cela relève de l’épopée, trois maisons en cinq ans (120000 euros chacune), réalisées en autoconstruction sous la conduite de la commune de Beaumont.

S’il s’agit d’inventer les conditions d’habitat en ces temps de crise, d’autres expériences portent sur l’énergie, l’agriculture, l’open source appliqué à la construction modulaire…

La scénographie conçue par Michel Jacques, architecte et directeur artistique d'Arc en rêve, convie dans la nef de l’entrepôt de grandes images imprimées sur des bâches (3 x 6 m), suspendues à une fine structure de tubes et câbles en acier. Depuis les mezzanines de l’étage, on peut approcher les photographies –scène de vie, catastrophes naturelles et autres incarnations de ces évolutions planétaires, qui planent au-dessus de tous ces projets.

L’exposition s’accompagne d’un cycle de conférences et de rencontres thématiques, l’ensemble de ces contributions alimentant un catalogue qui sera édité à la fin de l’année 2016.

  • Constellation.s
  • Jusqu'au 25 septembre 2016
  • Arc en rêve, Bordeaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Julien Quinet,

Étudiants confinés, dessins exposés, à la galerie […]

03/07/2020

300 Les dessins de logements, réalisés par les étudiants de "l'atelier confiné" piloté à distance par Guillaume Ramillien, enseignant à l'école d'architecture de Versailles, sont exposés à la galerie d'architecture à Paris jusqu'au 17 juillet 2020. Qui mieux que des étudiants en architecture pouvaient […]

Les choses de la ville, France Inter, David Abittan

L'architecture et la ville, de retour sur les […]

03/07/2020

300 La série consacrée à l'architecture, Les choses de la ville, diffusée sur France Inter les samedis et dimanches revient pour une nouvelle saison. Premier épisode, le 4 juillet 2020 à 7h24. On a quitté David Abittan fin août 2019, aux pieds des étoiles d'Ivry-sur-Seine de Jean Renaudie et Renée […]

Casa RR à Baza en Espagne, VIDA architecture + MATRIZ arquitectura

Rigueur géométrique pour une maison multi-usage en […]

02/07/2020

300 En Espagne, à Baza, la casa RR conçue par les agences Vida architecture et Matriz arquitectura, concilie budget modeste et simplicité de mise en œuvre. En réinterprétant la figure traditionnelle du patio central, elle fabrique un cadre de vie adapté aux modes de vies contemporains, flexibles et […]

Ana Vida

Ana Vida, architecte - Portrait

02/07/2020

300 VIDA architecture est une jeune agence crée en 2016 par Ana Vida, qui développe son activité entre la France et l’Espagne. Nourrie d'une expérience franco-espagnole, l’agence Vida architecture explore les modes d’habiter et de travailler de notre époque, convaincue que l’architecture doit être […]

HOMO URBANUS, Bêka & Lemoine réalisateurs, Bordeaux, Paris, Rome, extrait du film Homo Urbanus Tokyoitus, 2018

Filmer le genre urbain, Bêka & Lemoine à Arc en […]

01/07/2020

300 Arc en rêve, le centre d'architecture de Bordeaux, a rouvert ses portes. L'occasion de découvrir l'exposition «Stadium» consacrée au Stadium de Vitrolles, bâtiment emblématique de Rudy Ricciotti laissé à l'abandon depuis 1998. L'occasion également de visiter, à partir du 4 juillet 2020, celle […]

UN SIÈCLE DE BANLIEUE JAPONAISE, AU PAROXYSME DE LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION, Cécile Asanuma-Brice

Décrypter l'habitat urbain japonais - Livre

01/07/2020

300 Dans cette brillante synthèse résultant d'une enquête de vingt ans, la chercheuse en sociologie urbaine Cécile Asanuma-Brice apporte une réflexion inédite sur les processus d'urbanisation de l'une des sociétés de consommation les plus avancées de la planète. De la fin du XIXe siècle à Fukushima, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital