Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité juxtaposée, par Ignacio Prego

Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux et équipements publics et logistiques, totalisant près de 150000 m2 bâtis. Coup d'œil sur l'immeuble de logements conçu par l'architecte Ignacio Prego, le long du boulevard des maréchaux. 

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr. - © Clémence Varacca
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité juxtaposée, par Ignacio Prego

Articles Liés

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 mètres de bois mouvant, par A.26[...]

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir entre deux mondes, par TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC repense la ville productive

Des trois lots qui constituent la frange nord du nouveau quartier Chapelle international, celui conçu par l'architecte Ignacio Prego est dédié au logement. Son programme, déployé le long du boulevard Ney en vis-à-vis du futur campus Condorcet, est d'envergure. Il est à la mesure de la densité verticale voulue par les urbanistes de l'AUC, en charge de l'aménagement de cette porte de la capitale: l'immeuble accueillera à terme 314 logements répartis sur 16 niveaux. Au total, 73 logements locatifs sociaux familiaux sont bâtis à destination d’ICF Habitat La Sablière, et une résidence pour étudiants et jeunes chercheurs de 241 logements sera livrée à la RIVP. Dans ce secteur où la verticalité du skyline est un des axes principaux de l'aménagement, Ignacio Prego a opté "pour le principe de superposition plutôt que pour celui de juxtaposition". Contrairement à ce que suggère le traitement uniforme de la façade et son bandeau continu qui souligne indistinctement chaque étage, le programme est varié. La résidence pour étudiants se déploie dans les huit premiers niveaux, constituant le socle des logements familiaux installés dans les étages supérieurs.

Jeu de profondeurs

Si c'est au traitement de l'enveloppe que revient de créer l'effet de densité verticale et de compacité désiré par l'AUC, à bien y regarder, c'est également là que se devine le parti pris de la superposition de l'architecte. Le jeu des profondeurs de plan qui anime la façade à chaque étage témoigne de cette organisation programmatique en tranche. L'enveloppe révélant ainsi subtilement l'organisation interne du projet. En suivant le recul régulier de la peau dorée par rapport au nu du bandeau gris, on devine l'alignement répétitif des studios derrière le linéaire continu des balcons qui encerclent le volume dans les premiers niveaux. A chaque étage de la résidence pour étudiants, des T1 au plan standard s'alignent le long de circulations éclairées naturellement. Dans les étages supérieurs, les lignes plus destructurées des balcons témoignent de la diversité typologique des logements familiaux. Leurs séjours profitant d'ailleurs des vues panoramiques ouvertes sur le grand Paris grâce aux angles irréguliers des façades ainsi découpées.

  • Lieu : Paris XVIIIe arr., Zac Chapelle international
  • Maîtrise d’ouvrage : Linkcity
  • Maîtrise d'œuvre : Ignacio Prego architectures, architectes mandataires
  • Programme : 73 logements familiaux ; 241 chambres étudiants et chercheurs
  • Surface : 10617 m² SDP
  • Calendrier : livraison, automne 2020
  • Coût : 21,55 M € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital