Coup d'œil sur Chapelle international #5: une proue de verre et d'acier, par Brigitte Métra

Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux et équipements publics et logistiques, totalisant près de 150000 m2 bâtis. Coup d'œil sur l'immeuble de bureaux conçu par l'architecte Brigitte Métra, nouvelle proue nord du quartier.

Immeuble de bureaux, Paris XVIIIe arr., Brigitte Métra et associés architectes - © Michel Denancé
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Coup d'œil sur Chapelle international #5: une proue de verre et d'acier, par Brigitte Métra

Articles Liés

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC repense la ville productive

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité juxtaposée, par Ignacio Prego

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir entre deux mondes, par TOA architectes

Elevé en pont au-dessus des voies de la petite ceinture, l'immeuble de bureaux conçu par l'architecte Brigitte Métra joue avant tout le rôle de couture reliant le boulevard Ney au nouveau quartier Chapelle international en gommant cette barrière que constituait l'infrastructure ferroviaire en désuétude, tout en lui permettant de refonctionner un jour. Avec son volume séquencé au nord, l'édifice ménage des respirations dans le front bâti du boulevard Ney, dont ce vide végétalisé à l’endroit où la petite ceinture reste à l’air libre. Cadrant des vues sur l’entrée de Paris au nord et sur la basilique du Sacré Cœur de Montmartre au sud-ouest, le bâtiment se développe le long du Boulevard Ney, s’arrondit à l’angle et glisse le long de la nouvelle Place Active du quartier Chapelle international. A l’entrée de la ville de Paris, il semble être emporté dans un mouvement qui culmine en une proue élancée.

Vues et vibrations

Des panneaux en aluminium anodisé ton naturel, imprimés de motifs sophistiqués dialoguent avec le ciel de la ville. Ce jeu subtil de matières et de couleurs qui fait vibrer les façades s'accompagne d'un travail sur la végétalisation intérieure et extérieure des lieux. Symbole de qualité de vie retrouvée en centre-ville, les bureaux bénéficient ainsi de vues tournées vers la nature. En façade ouest, la typologie de la fenêtre parisienne et son bac à fleur est réinterprétée. A maturité, cette végétation protégera des vues les occupants et rendra plus amical le vis-à-vis avec les bâtiments voisins. A l'intérieur, les plateaux de bureaux de 18 mètres de largeur sont organisés de manière à bénéficier au maximum de vues dégagées sur l’environnement. Les paliers d’ascenseurs sont entièrement vitrés et les locaux communs s’ouvrent à chaque étage sur des coursives accessibles et plantées. Flexibles, les plans ont été conçus de sorte à pouvoir être divisés de manière horizontale et verticale, aménagés en bureaux paysagés ou individuels.

 

  • Lieu : Paris XVIIIe arr., Zac Chapelle international
  • Maîtrise d’ouvrage : Link City
  • Maîtrise d'œuvre : METRA+ASSOCIES, architectes ; S2T, consultants concours ; MNOP, AMO coordination ; Syntesia, BIM Management ; Bouygues Bâtiment IDF/Ceba, structure ; Igrec Ingénierie, CVC ; Quadriplus/Sibeo, électricité ; VP Green, façades ; Avel, acoustique ; ARP Astrance, AMO Environnement ; CCI Ingénierie, ascenseurs ; Alto ingénierie, performance énergétique ; Bouygues Bâtiment IDF, conseil technique économie
  • Programme : immeuble de bureaux et brasserie au rez-de-chaussée
  • Surface : 14 000 m2, surface de plancher
  • Calendrier : concours 2016, livraison 2020
  • Coût : 31 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital