Coup d'œil sur Polaris #2 : un béton matricé pour les 73 logements sociaux d'Abinal & Ropars

Réalisé selon le plan d'ensemble signé par l'agence LAN, le quartier Polaris est en cours de livraison sur l'île de Nantes. Inscrit entre les barres d'un grand ensemble et un complexe tertiaire des années 1980, il s'apparente à un projet de macrolot où l'architecture mise en œuvre est au service de la densité. Cette semaine, la rédaction d'AMC vous emmène à la rencontre de trois projets, livrés ou en voie de l'être, signés respectivement LAN, Abinal & Ropars, ainsi que Atelier Stépane Fernandez.

Plot 2, îlot Polaris à Nantes par Abinal & Ropars - © Fabrice Fouillet
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Coup d'œil sur Polaris #2 : un béton matricé pour les 73 logements sociaux d'Abinal & Ropars

Articles Liés

Polaris sur l'île de Nantes, à la croisée de LAN, Abinal & Ropars et Stéphane Fernandez

Coup d'œil sur Polaris #1 : la tour 360 View de 79 logements, par LAN

Coup d'œil sur Polaris #3 : une architecture de tact pour le lot 6 de l'Atelier Stéphane[...]

Connu également sous le nom d'îlot Brossette pour l'entrepôt implanté autrefois, l'îlot Polaris a fait l'objet d'un aménagement réalisé pour le compte de la Samoa. Situé sur l’île de Nantes, il constitue une vaste opération de renouvellement urbain, incluant la réalisation d'un espace public traversant et fluide ainsi que six volumes neufs. Formant l'un des points hauts du cœur de l'opération, le plot 2 est signé Julien Abinal et Edouard Ropars, fondateurs de l'agence parisienne Abinal & Ropars. Bien que prise dans le jeu de quinconces du plan-masse global des architectes coordinateurs du macrolot (LAN) où s'alternent pleins et vides selon les masses environnantes, la tour de 73 logements sociaux sort du lot. En réponse à la double trame horizontale de la tour 360 View et aux façades soigneusement tramées et répétitives des autres plots, la construction témoigne d'une marque d'attention des concepteurs envers une programmation trop peu valorisée au sein de l'architecture contemporaine. 

Rigueur libérée

Au graphisme en vogue d'une trame sérielle en béton, les architectes préfèrent une complexité maîtrisée dont la fenêtre joue le rôle principal. Simple ou double, avec une allège pleine ou vitrée, en passant par son regroupement par deux ou par quatre, elle présente ici un grand nombre de combinaisons, dont le dessin global symétrique et hiérarchisé rappelle des thèmes éminemment classiques. La transition des échelles, de celle domestique du foyer à celle monumentale de la tour, est alors fluidifiée. Ce phénomène est également visible dans la volumétrie générale du projet, dont le profil est fractionné, affiné, et parfois encaissé par des effets de gradins et de loggias de grande taille. Mais c'est surtout par sa matérialité que l'édifice se démarque : des cannelures engravées à sa surface, tantôt verticales, tantôt horizontales, lui procurent une enveloppe vivante, la lumière au fil de la journée révélant avec poésie toute l'aspérité du matériau. Plus le visiteur s'approche des façades et plus il découvre l'épaisseur des lignes du matriçage, conjuguée à celles des garde-corps, des menuiseries et des couvertines. Si, avec peu de moyens mais beaucoup de soin, Abinal & Ropars obtiennent un fini de grande qualité, ils ne s'arrêtent pas là. Chaque renfoncement de la façade participe au dispositif typologique. Distribués à chaque étage par un généreux palier central, les appartements s'organisent autour de leur séjour et de leurs chambres, liés sur chacune des faces de l'immeuble aux loggias monumentales. Par une répartition latérale des espaces servants, les décrochés de la façade permettent alors une relation diagonale avec ceux servis.

 

  • Lieu : Nantes 
  • Maîtrise d’ouvrage : Kaufman & Broad, pour Nantes Métropole Habitat
  • Maîtrise d'oeuvre : Abinal & Ropars, architectes mandataires du lot ; LAN, architectes mandataires du macrolot
  • Programme : 73 logements sociaux, un local d'activité
  • Surface : 5 325 m2
  • Calendrier : livraison, 2018
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus