De calme et de rigueur: Lyon Confluence selon Herzog & de Meuron

Finis les courbettes formelles et les épidermes scintillants sur la ZAC Lyon Confluence. Entré dans sa deuxième phase, l'aménagement de la presqu'île désormais dirigé par Herzog & de Meuron, invite architectes et promoteurs à se concentrer sur les typologies d'espace plutôt que sur la gamme chromatique de leur projet. Premier échantillon à sortir de terre, l'îlot A3 illustre ce retour au calme porté par les architectes bâlois.

Ilot-pilote Lyon confluence 2, Herzog & de Meuron, architectes en charge du plan directeur de la ZAC et chef de l'îlot - © Maxime Delvaux
photo n° 1/10
Zoom sur l'image De calme et de rigueur: Lyon Confluence selon Herzog & de Meuron

Planifiés par Herzog & de Meuron, les îlots de Lyon Confluence 2 s’organisent autour de passages publics traversants. A droite, le bâtiment de Christian Kerez ; au fond, la tour de logements d’Herzog & de Meuron.

Articles Liés

Christian kerez, architecte - portrait

ÉQUERRE D’ARGENT 2001 / LAURÉAT – HERZOG ET DE MEURON – 57 LOGEMENTS

Atelier Didier Dalmas - Salle de sport - Lyon

Le long du cours Charlemagne, le changement d'ambiance est tranchant. Face aux courbettes et aux épidermes scintillants des immeubles de la ZAC Lyon Confluence 1 –collection d’effets caractéristiques des années 2000-2010–, le premier îlot livré dans le cadre de la deuxième phase d'aménagement de la presqu'île affiche une sobriété unitaire qui n’en stimule pas moins les sens. Preuve qu’attiser la curiosité ne passe pas forcément par une surenchère de signes. Il faut dire que le nouveau plan directeur établi par Herzog & de Meuron pour la zone va dans le sens de la rigueur. Concepteurs et promoteurs sont invités à se concentrer sur les typologies d’espace plutôt que sur la gamme chromatique de leur réalisation. Une autre forme d'air du temps en somme, où travailler des emballages thermico-écolo n'est plus à l'ordre du jour. Où le formalisme peu bavard prévaut, comme témoignage de la responsabilité de concepteurs conscients de l'impact environnemental et économique de leurs gestes. En apparence en tout cas. Dans Lyon Confluence 2, priorité est donc donnée aux volumétries compactes sans porte-à-faux, sans attique, sans échancrure, et aux matériaux minéraux clairs, en évocation des immeubles bourgeois qui bordent le Rhône. Dans le plan d’Herzog & de Meuron, des îlots mixtes à forte densité ponctués de halles de marché réhabilitées et d’immeubles neufs de belles hauteurs s’organisent autour de jardins ouverts à la vue par des passages publics traversants.

Camaïeu de gris, déclinaison de béton

Premier livré en suivant cet austère cahier des charges, l'îlot A3 est tout en camaïeu du gris. Désignés «chefs de l’îlot» pour cette première opération menée sur leur ZAC, Herzog & de Meuron ont travaillé avec Icade pour y conduire l’ensemble des projets. Influent, le duo a suggéré quelques architectes dans l’air du temps pour bâtir les huit bâtiments: Tatiana Bilbao, Manuel Herz, Christian Kerez et les Lyonnais AFAA. Ces derniers coordonnant en prime les études et assurant le suivi de tous les chantiers. Autour de l'ancienne halle aux fleurs réhabilitée en salle de sport par l'architecte Didier Dalmas, les projets neufs ont été calés en groupe lors de workshops chez AFAA, en étroite collaboration avec l’entreprise Léon Grosse, entrée tôt dans la course –promotion privée oblige. De cette méthode de coconception est né le choix de décliner le béton sur toutes les constructions: coulé en place sur l'immeuble de belle hauteur conçu par Herzog & de Meuron; en béton sablé et cadres préfabriqués sur la construction de Tatiana Bilbao face à l'esplanade François-Mitterrand; banché à la planchette sur un autre plot de logements conçu par l'architecte mexicaine de l'autre côté de l'îlot. Dans la superposition de pans lisses et opaques qui caractérise finalement l'îlot A3, l’immeuble de bureaux de Christian Kerez capte le regard par sa transparence et sa légèreté apparente. Etirées sur fond de baies panoramiques, ses files de poteaux façonnent d’étranges illusions d’optique. Les bandes de coulage des poteaux des premiers étages, en béton damé, miment le calepinage des colonnes antiques; les poteaux du milieu sont en béton vibré; ceux des trois derniers niveaux sont préfabriqués en béton centrifugé, pour que les fûts atteignent une finesse habituellement réservée au métal. Ce travail sophistiqué de la matière magnétise, en établissant une tension physique et visuelle que les photographies ne suffisent pas à retranscrire.

 

L'immeuble de bureaux conçu par Christian Kerez au sein de la ZAC Lyon Confluence 2, est publiée dans le AMC n°275-février 2019.

 

  • Lieu : Lyon (Rhône), ZAC Lyon Confluence 2
  • Aménageur : SPL Lyon Confluence
  • Maîtrise d’ouvrage îlot A3 : Icade Promotion
  • Maîtrise d'œuvre îlot A3 : Herzog & de Meuron, plan directeur de la Zac et chef de l'îlot A3 ; Michel Desvigne, paysagiste ; Tatiana Bilbao, architecte ; Manuel Herz, architecte ; Christian Kerez, architecte ; AFAA, architecte ; Didier Dalmas, architecte
  • Programme : logements, bureaux, crèche, salle de sport, commerces

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Aménagement balnéaire, La Plage architecture et paysage, Saint-Quay-Portrieux (22)

Bon été !

30/07/2021

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (Biennale de Venise, expositions estivales, livres, etc.). Découvrez également la base de […]

Annuel AMC 2021: proposez vos réalisations avant le 15 octobre 2021

Annuel AMC 2021: proposez vos réalisations

02/08/2021

300 La rédaction d'AMC sélectionne les 100 bâtiments qui ont marqué 2021 pour les publier dans son numéro spécial "Une année d'architecture en France". Proposez vos réalisations avant le 15 octobre 2021 en remplissant le formulaire à ce lien. Les dossiers de candidature doivent comporter pour chaque […]

Pavillon de l'Allemagne - 2038 The New Serenity - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021 : Les dix pavillons à ne pas manquer

30/07/2021

300 En 2021, pour visiter la biennale de Venise, mieux vaut être en forme. Est-ce dû au thème général du vivre ensemble? Aux nombreux reports? À la crise sanitaire mondiale? Au réchauffement climatique? Les préoccupations des exposants sont sombres, les installations évoquent la fin du monde et le […]

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry

Le Syndicat de l'architecture interpelle le […]

19/07/2021

300 Dans une lettre ouverte au président de la République et à la ministre de la Culture datée du 10 juillet, le Syndicat de l'architecture en appelle aux plus hautes instances de l'Etat pour intervenir et stopper le processus déjà enclenché de la destruction de la cité-jardin de la Butte rouge, à […]

Abonnés AMC

Pavillon du Danemark - Connectedness - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #1 : Le […]

29/07/2021

300 Et sur la première place du podium Venise 2021 de la rédaction d’AMC, roulement de tambour… le Danemark ! Avec « Connectedness » une installation spatiale autour du phénomène naturel du cycle de l’eau, qui s’empare du pavillon dans son ensemble pour offrir au visiteur une expérience […]

Abonnés AMC

Génération HMO

Génération HMO, vers un renouveau de la profession […]

28/07/2021

300 L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP) a bientôt 15 ans, l'heure du premier bilan. Une large enquête sociologique, menée sur les travaux des étudiants HMO de toutes les Ensa en 2018-2019, dresse un état des lieux de la formation et esquisse des pistes pour son évolution. Elle […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital