De la grange au co-working, par MA architectes

MA architectes a reconverti une grange en espace de co-working les jours ouvrés, et salle polyvalente le week-end, dans l’Hérault. Prades-le-Lez, commune de 5200 habitants, se félicite de cette initiative privée sur ses terres.

Bureaux à Prades le Lez, Lez iris; le local, Courtesy MA Architecte - © Jean-Michel Renault
photo n° 1/10
Zoom sur l'image De la grange au co-working, par MA architectes

Articles Liés

De la serre horticole au bureau arboré, par O-Office

Le siège social WWF, au Pré-Saint-Gervais, de NeM architectes

Emrys architects livrent, à Londres, des ateliers pour Craft Central

Il est assez inhabituel qu’un équipement d’intérêt communal résulte d’une initiative privée. C’est pourtant le cas de cet espace de co-working/salle polyvalente réinvestissant –pour le compte de la SCI Lez-Iris– l’ancienne menuiserie de la rue Sauvielle à Prades-le-Lez, dans l’Hérault. Située à moins de 10 km au nord de Montpellier, cette petite cité médiévale classée a connu un essor exceptionnel, passant en 35 ans de 1500 à 5200 habitants.

Un lieu altruiste

Rachetée par un voisin au départ du menuisier, cette grange du XIXe siècle non loin des remparts a vu sa destinée confiée à Camille Renault. Ancien collaborateur des designers Marc Newson et Sébastien Segers et de l’agence H2o, ce jeune architecte a été étroitement associé à l’élaboration du programme. Il s’agissait d’imaginer un lieu "altruiste" proposant des bureaux à partager entre micro-entrepreneurs mais pouvant accueillir le week-end des activités collectives (cours de gymnastique ou yoga, projections cinéma ou conférences, salle de réunion ou de réception). Afin de préserver au maximum le vaste volume originelle, une bande servante sur deux niveaux a été adossée au mur méridional mitoyen: une cuisine-cafétéria ouverte avec office et quatre sanitaires occupent le niveau bas, de part et d’autre de l’escalier, tandis qu’un bureau et une petite salle de réunion –tous deux avec réserve– sont installés à l’étage.

Pierre apparente

La façade de l’ensemble est constituée d’un caillebotis en chêne massif à l’avant d’une isolation acoustique en laine de verre, atténuant la sonorité du grand espace polyvalent sous double hauteur à parois en pierre apparente. Les deux vantaux de l’ancien portail ont été redessinés avec inserts vitrés. Deux portes fenêtres et une baie avec linteaux et encadrements pierre ont été percées dans la maçonnerie appareillée, afin d’apporter un maximum de lumière naturelle en complément des deux fenêtres de toit existantes. L’architecte s’y est depuis peu, domicilié. Au rez-de-chaussée, dont l’aménagement est vite replié le long des murs, les fin de semaine sont rythmées d'activités sportives autant que d'ateliers associatifs.

 

  • Lieu : Prades-le-Lez, Hérault
  • Maîtrise d’ouvrage : SCI Lez-Iris
  • Maîtrise d’œuvre : Camille Renault (MA Architectes); exécution : Atelier F; BET : Lifta Sud
  • Surface : 147 m2
  • Calendrier : livraison, 2018
  • Coût : 150 000 €
  • Entreprises : Bati Pro Construction (gros œuvre), Tradition Bois 34 (charpente), DCC Concept  (cloison)
  • Matériaux : chêne massif, pierre de Beaulieu, laine de verre LRTV 50

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

PHOTO - 30893_1803479_k6_k5_4154609.jpg

Anatomies d'architecture - Portrait

05/12/2022

300 Depuis 2018, l'agence Anatomies d'architecture (Ad'A) aborde l'habitat écologique à travers trois activités : la construction bioclimatique et localiste, la recherche et la pédagogie. Les fondateurs d'Anatomies d'Architecture, les architectes Raphaël Walther et Mathis Rager, également conducteur de […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital