De la pierre massive pour les 17 logements sociaux à Paris de Thibaut Barrault et Cyril Pressacco

Depuis la livraison d’une maison à Gonneville-sur-Mer (Calvados) – nommée au prix de la Première Œuvre en 2013 –, on soupçonnait chez Thibaut Barrault et Cyril Pressacco un intérêt particulier pour la matière.
17 logements sociaux à Paris XIe, par Barrault Pressacco - © Giaime Meloni
photo n° 1/10
Zoom sur l'image De la pierre massive pour les 17 logements sociaux à Paris de Thibaut Barrault et Cyril Pressacco

Articles Liés

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - BARRAULT & PRESSACCO - MAISON INDIVIDUELLE

La pierre et son fort potentiel dans l'architecture contemporaine à découvrir au pavillon[...]

Barrault Pressacco - portrait

Rue Oberkampf, en plein coeur du XIe arrondissement de Paris, là où les immeubles nés des tranchées haussmanniennes rencontrent le bâti hétéroclite du tissu faubourien, la façade de ce bâtiment de logements sociaux affiche ses 6 niveaux en pierre massive porteuse – 30 à 35 cm d’épaisseur – reposant en rez-de-chaussée sur des portiques en béton armé. Afin d’alléger la masse globale et de diminuer les reports de charges sur les façades, les planchers sont constitués de panneaux de bois massif de type CLT, qui s’appuient à l’intérieur des logements sur un ensemble poteaux-poutres en acier. Celui-ci dicte l’implantation des pièces humides et des gaines, permettant une certaine liberté d’agencement ; l’isolation intérieure est quant à elle réalisée en béton de chanvre projeté, enduit et taloché. La volumétrie du bâtiment se décompose en deux parties distinctes formant un L. La première, la plus dense, s’aligne sur la rue, tandis que la deuxième se développe dans la profondeur de l’îlot, en une succession de gradins offrant autant de terrasses. L’utilisation de la pierre massive est revendiquée : « C’est une possibilité de lien entre le territoire, la métropole et l’architecture. L’énergie embarquée ou consommée pour extraire, découper et mettre en oeuvre la pierre est faible. Elle ne subit que peu de transformations et conserve ses propriétés intrinsèques. » Le caractère rudimentaire de la mise en oeuvre est également assumé. « Il n’y a aucune sophistication dans les assemblages. Le dépouillement du dispositif garantit sa durabilité », assurent les architectes. Basé sur un principe d’empilement, le calepinage des façades signale discrètement la contemporanéité du bâtiment : les baies sont soulignées par un retrait de matière, une modénature en creux qui s’oppose à l’ajout d’ornement caractérisant celles des voisins haussmanniens.

 

  • Lieu : Rue Oberkampf, Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : RIVP
  • Maîtrise d'oeuvre : Barrault Pressacco, architectes ; LM Ingénieur, BET structure et thermique ; Atelux, BET fluides ; QCS services, BET acoustique ; ALP ingénierie, économie
  • Programme : 17 logements sociaux et un commerce
  • Surface : 1 222 m2 SP
  • Coût : 3,75 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Richard Klein, architecte, professeur d'histoire de l'architecture à l'ENSAP Lille, président du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA)

«Nous qualifions des candidats, sans postes de […]

16/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa. Rencontre avec Richard Klein, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477815_k6_k1_3420158.jpg

Enseignement de l'architecture: comment […]

15/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa, reflétant une profession en […]

PHOTO - 24961_1477803_k2_k1_3420134.jpg

David Chipperfield - Portrait

14/04/2021

300 Après ses études à l'université Kingston et à l'AA School, David Chipperfield crée son agence à Londres en 1985. David Chipperfield donne rapidement un développement international à son agence, construisant au Japon, aux Etats-Unis ou en Espagne. C'est à Berlin qu'il développe sa maîtrise des lieux […]

AMC n°295 - avril 2021, couverture

Le numéro d'avril d'AMC est paru

14/04/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°295-avril 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'enseignement de l'architecture et les débats qui agitent les enseignants des Ensa, un dossier sur l'habitat pour séniors, des détails "cloisons mobiles" et une matériauthèque […]

Abonnés AMC

Place et commerce, Bauchet & de La Bouvrie, Antogny-le-Tillac

Refaire place : esplanade publique et petit […]

13/04/2021

300 A Antogny-le-Tillac, bourg de campagne situé entre Tours et Poitiers, la mairie a fait l'acquisition d'une ancienne ferme, voisine d'une vaste zone de stationnement bitumée. L'ensemble, idéalement placé sur la rue principale, est désigné pour devenir le nouvel espace public central. C'est la jeune […]

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital