De la pierre massive pour les 17 logements sociaux à Paris de Thibaut Barrault et Cyril Pressacco

Depuis la livraison d’une maison à Gonneville-sur-Mer (Calvados) – nommée au prix de la Première Œuvre en 2013 –, on soupçonnait chez Thibaut Barrault et Cyril Pressacco un intérêt particulier pour la matière.
17 logements sociaux à Paris XIe, par Barrault Pressacco - © Giaime Meloni
photo n° 1/10
Zoom sur l'image De la pierre massive pour les 17 logements sociaux à Paris de Thibaut Barrault et Cyril Pressacco

Articles Liés

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - BARRAULT & PRESSACCO - MAISON INDIVIDUELLE

La pierre et son fort potentiel dans l'architecture contemporaine à découvrir au pavillon[...]

Barrault Pressacco - portrait

Rue Oberkampf, en plein coeur du XIe arrondissement de Paris, là où les immeubles nés des tranchées haussmanniennes rencontrent le bâti hétéroclite du tissu faubourien, la façade de ce bâtiment de logements sociaux affiche ses 6 niveaux en pierre massive porteuse – 30 à 35 cm d’épaisseur – reposant en rez-de-chaussée sur des portiques en béton armé. Afin d’alléger la masse globale et de diminuer les reports de charges sur les façades, les planchers sont constitués de panneaux de bois massif de type CLT, qui s’appuient à l’intérieur des logements sur un ensemble poteaux-poutres en acier. Celui-ci dicte l’implantation des pièces humides et des gaines, permettant une certaine liberté d’agencement ; l’isolation intérieure est quant à elle réalisée en béton de chanvre projeté, enduit et taloché. La volumétrie du bâtiment se décompose en deux parties distinctes formant un L. La première, la plus dense, s’aligne sur la rue, tandis que la deuxième se développe dans la profondeur de l’îlot, en une succession de gradins offrant autant de terrasses. L’utilisation de la pierre massive est revendiquée : « C’est une possibilité de lien entre le territoire, la métropole et l’architecture. L’énergie embarquée ou consommée pour extraire, découper et mettre en oeuvre la pierre est faible. Elle ne subit que peu de transformations et conserve ses propriétés intrinsèques. » Le caractère rudimentaire de la mise en oeuvre est également assumé. « Il n’y a aucune sophistication dans les assemblages. Le dépouillement du dispositif garantit sa durabilité », assurent les architectes. Basé sur un principe d’empilement, le calepinage des façades signale discrètement la contemporanéité du bâtiment : les baies sont soulignées par un retrait de matière, une modénature en creux qui s’oppose à l’ajout d’ornement caractérisant celles des voisins haussmanniens.

 

  • Lieu : Rue Oberkampf, Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : RIVP
  • Maîtrise d'oeuvre : Barrault Pressacco, architectes ; LM Ingénieur, BET structure et thermique ; Atelux, BET fluides ; QCS services, BET acoustique ; ALP ingénierie, économie
  • Programme : 17 logements sociaux et un commerce
  • Surface : 1 222 m2 SP
  • Coût : 3,75 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Paulo Mendas da Rocha. Fauteuil Paulistano, 1957, Objekto

Le mobilier d'architectes s'expose à la Cité de […]

19/07/2019

Si elle s’avère une pratique assez courante chez les architectes contemporains, la production de mobilier revêt une grande diversité de formes et de motivations. En témoigne l’exposition « Mobilier d’architectes, 1960-2020 », actuellement […]

Made in URSS : Design et graphisme, 1950-1989, Justin McGuirk

L’univers soviétique au quotidien

19/07/2019

En Occident, les études sur le design soviétique sont rares et, dans notre conscience collective, le mode de vie induit par la société communiste a conduit à sa chute tout autant que son système politique. Sans chercher à revisiter l’histoire […]

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus