De la serre horticole au bureau arboré, par O-Office

Après avoir pratiqué la tabula rasa durant sa phase de développement urbain exponentiel, la Chine s’intéresse à son tour à la reconversion de son patrimoine, y compris industriel. Certaines jeunes agences s’en font une spécialité, telle O-Office, créée en 2007 à Guangzhou.

O-Office - Bureaux à Guangzhou (Chine) - © Liky Photos
photo n° 1/10
Zoom sur l'image De la serre horticole au bureau arboré, par O-Office

Articles Liés

Vélos, synapses et travail en réseau, à Varsovie

Le siège social WWF, au Pré-Saint-Gervais, de NeM architectes

Le bureau adopte le style Start-up

Pour ce projet de bureaux implanté dans une ancienne serre horticole, les architectes de l'agence O-Office ont conservé le gabarit en sheds des trois travées réinvesties sur quatorze et en ont reconstruit la couverture. Cette dernière, dont la profondeur a été réduite pour créer une cour arrière, alterne verre clair et translucide. Le rez-de-chaussée est en grande partie couvert d’une grande dalle de béton où est installée une douzaine de postes de travail en open space.

Recyclage patrimonial

A la manière d’un hameau, huit cellules à structure métallique permettent de travailler en petite équipe. Vitrées sur leurs deux tranches (dont une avec loggia), elles prennent généreusement le jour et l’air via d’étonnants vasistas à soufflet s’entrebâillant grâce à leur cale en bois. Dans trois patios s’élèvent autant d’arbres autochtones (heteropamax). De même, le généreux atrium du hall d’accueil sous double hauteur est agrémenté d’un bel escalier rythmé par des rampes et des marches partiellement plantées, qui, à l’occasion, font office d’amphithéâtre. Point de rencontre du passé et du présent, ce projet se veut «éthique», sans nostalgie. Jianxiang He et Ying Jiang –respectivement diplômés de l’université de Liège et de l’école de Versailles– considèrent ce «recyclage patrimonial» comme un moyen de poursuivre l’histoire, de stimuler une fabrique urbaine «enracinée», non dépourvue de poésie, voire d’utopie.

 

  • Lieu : Guangzhou (Chine)
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : O-Office, architecte ; Jianxiang He et Ying Jiang, chefs de projets ; Shuqi Wan, BET structure
  • Programme : Bureaux
  • Surface : 1214 m²
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Produits : structure acier et béton, verre, bois, chanvre

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 11837_727061_k3_k1_1730340.jpg

Dossier détails : bardages bois

07/10/2022

300 En France, pays de maçons, le bois a longtemps souffert d'une image négative, celle d'un matériau pauvre et périssable. Avec la généralisation des systèmes d'isolation par l'extérieur, la recherche de nouveaux matériaux d'enveloppe et la volonté d'employer des matières dites « naturelles », les […]

PHOTO - 11837_727079_k5_k1_1730409.jpg

DOUGLAS BRÛLÉ NOIR ET CRAQUELÉ

15/03/2018

300 Au nord de La Haye, Wassenaar est une banlieue résidentielle protégée des eaux de la mer du Nord par un massif dunaire recouvert d'une forêt de pins. Cette villa de week-ends vient s'ancrer sur une pente orientée vers les terres et le polder. Elle s'encastre dans les ondulations du terrain, faisant […]

PHOTO - 30472_1782074_k3_k1_4104284.jpg

Le renouveau des infrastructures ferroviaires : […]

05/10/2022

300 Menée par Base et Demain, la reconversion en passerelle piétonne de l'ancien pont ferroviaire de Moulins s'inscrit dans le projet plus vaste d'aménagement des rives de l'Allier. Elle donne des perspectives d'usage aux nombreux ouvrages de ce type aujourd'hui à l'abandon en France. Construit entre […]

Pesmes. Art de construire & engagement territorial, livre et conférence au Pavillon de l'Arsenal, à Paris

Ancrer l'architecture : Emeline Curien, Bernard […]

03/10/2022

300 Pour accompagner la sortie du livre Pesmes. Art de contruire et engagement territorial (Building Books, 2022), revenant sur les enseignements du séminaire organisé par l’association Avenir Radieux (dirigée par l'architecte Bernard Quirot) depuis 2015, une table-ronde réunira l'enseignante-chercheure […]

Pavillon d’architecture

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et […]

04/10/2022

300 A l'occasion de la Biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, les architectes Sophie Berthelier et Véronique Descharrières déploient un pavillon éphémère qui met la rencontre entre les visiteurs, au cœur du dispositif architectural. Toujours au devant des débats culturels, le Frac […]

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital