De retour de la Fiac: allées de Galeristes selon Dominique Perrault

Pour Dominique Perrault et Gaëlle Lauriot-Prévost, le Salon des Galeristes au Carreau du Temple est un jeu: ils en assurent depuis quatre ans la scénographie avec un enthousiasme constant. L'inauguration du nouvel aménagement s'est tenu -fait nouveau- pendant la Fiac.

GALERISTES 2019, DPA Scenographie - © PHOTO-ARCH/IVE_TiagoMadeira_ADAGP
photo n° 1/8
Zoom sur l'image De retour de la Fiac: allées de Galeristes selon Dominique Perrault

Articles Liés

De retour de la Fiac: la fibre intelligente par Google au Mobilier National

De retour de la Fiac: du mobilier nomade au Grand Palais

Équerre d'argent 1990 / Dominique Perrault – Hôtel industriel – Paris XIII

La rencontre de galeristes indépendants au Carreau du Temple était un moment privilégié, parallèle à la Fiac, en octobre 2019. Les éclaireurs de la scène artistique contemporaine sont sortis du cadre habituel de leurs murs blancs pour s’exposer dans un paysage commun partagé. Ainsi le décor était-il posé par son initiateur Stéphane Corréard, qui estime que «80% du succès des Galeristes vient de sa scénographie» signée DPA, Dominique Perrault architecture.

 

Un parcours de porosités

Dans la grande nef redécoupée par les architectes après recueil des attentes particulières de chacun des galeristes, tout porte à l’échange, à la proximité. La scénographie de Perrault/Lauriot-Prévost ne se présente pas comme un alignement de rangées de salon, ni comme un objet prétentieux. C’est un parcours à la géométrie «extensible», fait de transparences. A travers les modules de métal -conçus initialement pour l’industrie-, se devine le paysage au-delà de l’exposant. Ce décor amorce un dialogue qui tend à désacraliser le marché de l’art, crée un univers de porosité d’autant plus invitant. On le traverse ainsi qu’un labyrinthe duquel on sort avec le plaisir d’avoir vu en se laissant porter, et avec l’assurance d’avoir rencontré sur 1800m2 quarante espaces distincts.

 

Dispositif des réserves

Ce dispositif monomatière solide rappelle celui des réserves qui abritent les trésors des musées, à la manière d’un appel au collectionneur qui saura repérer la valeur montante. Système de construction modulaire simple au montage remarquablement rapide (24h pour habiter l’espace avant ouverture), il ne lasse pas. Il se répète dans une largeur standard de 150cm et une hauteur constante, avec des variantes situées dans l’organisation intérieure des éléments (murs, rayonnages, alcôves, tiroirs ou racks, au libre choix des galeries). Des éclairages de lampes Gras (DCW Editions), des tubulaires fluos (Sfel) ponctuent ces structures sur roulettes, esthétiques à vide et capables de passer au second plan au moment de l’ouverture au public. Dernier avantage pour son commanditaire, le principe "zéro déchet". Une partie des pièces est conservée et stockée d’une année sur l’autre, quand le reste est mise en vente à la fermeture des portes. Au final, l’opération est assez économe et très efficace. En prolongement de ces espaces de ventes, une typologie de structures coordonnées, mais à fond blanc en clin d’œil aux cimaises, cerne encore ce projet. Exposition dans l’exposition nommée Anthologie de l’art français, elle faisait courir le regard sur 16 artistes historiques en "solo show".

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 010_Image67296.jpg

Dans les archives d'AMC: Raj Rewal, en quête d'une […]

14/05/2021

300 En novembre 2013, Sandrine Gill et Patrick Henry rencontrent Raj Rewal, dans son agence à Delhi. Né en 1934, l'architecte appartient à cette génération post-coloniale d'intellectuels indiens qui ont voyagé et étudié hors de leur pays. S'il reconnaît l'apport de Le Corbusier et Louis Kahn, il ne […]

PHOTO - 24961_1478094_k2_k1_3420683.jpg

Raj Rewal en conversation - Livre

14/05/2021

300 Bien que Raj Rewal, figure du modernisme indien, soit considéré comme l'un des acteurs majeurs de la scène architecturale de l'Asie du Sud-Est, son œuvre demeure largement méconnue tant elle est abondante et protéiforme. A l'heure où la tendance de « la plus grande démocratie du monde » est […]

Palmarès de l'Equerre d'argent 2021, les candidatures sont ouvertes

Équerre d'argent 2021: les candidatures sont […]

12/05/2021

300 Les candidatures pour participer à la 39e édition du palmarès de l'Equerre d'argent sont ouvertes ! Proposez vos réalisations avant le 10 septembre 2021. Décernée depuis 1983, le prix organisé par les rédaction du Moniteur et d'AMC a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production […]

Abonnés AMC

Extension d'équipement scolaire, Ateliers O-S, Lugrin (Haute-Savoie)

Pureté des formes et humanité de la matière, une […]

11/05/2021

300 A Lugrin, commune du pays d'Evian offrant un panorama époustouflant sur le lac Léman, la silhouette étirée en Corten du nouveau réfectoire de l'école signée Ateliers O-S émerge du site étagé en terrasses. Avec sa forme archétypale de la grange à deux pans, il joue de la pureté de son volume pour […]

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, en charge de l’urbanisme, l’architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

PLU bioclimatique, esthétique parisienne et […]

11/05/2021

300 Révision du plan local d'urbanisme, élaboration d'un "Manifeste de l’esthétique parisienne", débat sur la construction de nouvelles tours, etc. Dans un long entretien avec les journalistes du Moniteur, Marie-Douce Albert et Nathalie Moutarde, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital