DeA architectes – Immeuble de bureaux à Mulhouse

En pleine métamorphose avec l’arrivée récente du TGV, le site de la gare de Mulhouse accueille un nouvel immeuble de bureaux, Le Chrome, réalisé par l’agence DeA architectes. Si la volumétrie du bâtiment est volontairement simple et parallélépipédique, celui-ci se distingue par une façade sophistiquée avec un revêtement métallique qui fait écho à  la trame d’un tissu et rappelle l’aspect  graphique des célèbres indiennes de l’industrie textile de la ville.

Le Chrome, immeuble de bureaux à Mulhouse, DeA architectes - © Pierre Manuel Rouxel
photo n° 1/11
Zoom sur l'image DeA architectes – Immeuble de bureaux à Mulhouse

Situé sur l'îlot 5 de la ZAC gare de Mulhouse, Le Chrome figure déjà parmi les bâtiments emblématiques de ce grand projet. L’équipe de DeA architectes a opté pour un plan très lisible, basé sur une organisation transversale des parties communes et une mise en relation des façades nord et sud. Ces circulations desservent les quatre ensembles de bureaux placés sur chaque plateau, ainsi que les locaux communs : sanitaires, locaux techniques et circulations verticales. Elles occupent également la partie centrale au rez-de-chaussée et forment un hall traversant, donnant sur le parvis de la gare. De part et d’autre de celui-ci se trouvent quatre commerces bénéficiant d’une entrée directe depuis le parvis et les façades latérales du bâtiment. L’immeuble ne communique pas directement avec le parc de stationnement situé en dessous. Dans les étages, les bureaux sont divisés en quatre entités identiques et bénéficient d’une double orientation. D’une surface de 160000 m2, ces unités de bureaux peuvent être réunies en deux ensembles de bureaux par niveau, voire en un seul.

La vitrine d’un savoir-faire mulhousien

La structure du bâtiment est directement calée sur celle du parking. Elle est fabriquée en béton armé, tant pour des raisons techniques que pour la forte inertie du matériau et sa correspondance avec la nature des dalles, également en béton armé. Les  poutres de cette structure sont orientées longitudinalement afin de correspondre avec le principe de portée du parking et de garantir une distribution optimale des fluides dans les étages. Isolée par l’extérieur, la structure est couverte d’une enveloppe protectrice métallique. La membrane d’étanchéité protégeant la couche isolante est le premier support de l’expression du bâtiment. Constituée de bandes de couleur verticales dont l’alternance rappelle les motifs d’un imprimé, elle évoque les indiennes si typiques de Mulhouse. La résille métallique couvrant cette couche isolante est conçue comme un bardage non jointif qui laisse percevoir ponctuellement les bandes colorées qu’elle protège. Elle est composée de bandes métalliques verticales colorées sur une face, faisant écho à la trame des textiles liés à l’histoire de la ville. Les coloris utilisés sont ceux des teintures utilisées traditionnellement par l’industrie textile Mulhousienne : le rouge Andrinople, le bleu Lazuli et le jaune Chrome.

  • Lieu : Mulhouse (Haut-Rhin)
  • Maîtrise d’ouvrage : Nacarat
  • Maîtrise d'œuvre : DeA architectes (mandataire), Guillaume Delemazure et Stéphane Houin, chefs de projet ;  CTE, BET structure ; ETMO, BET fluides et économie ; B2E, électricité
  • Surface : 3 550 m2 Shon
  • Calendrier : livraison février 2015
  • Coût : 3,8 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • michelb

    Ah, ces publicitaires. Une façade et une forme assez quelconques, la proximité d’un musée et la présence du TGV, les indiennes ont bon dos et on ne peut même pas compter sur le canal voisin pour engloutir ce chef-d’oeuvre ...

9 logements sociaux, MGAU Michel Guthmann architecture urbanisme, Paris XXe arr.

Logements sociaux en tissu faubourien, par MGAU […]

24/04/2019

L'agence MGAU Michel Guthmann architecture et urbanisme livre une opération de 9 logements sociaux dans les pentes de la colline de Belleville, à Paris (XXe arr.). Sur les pentes de la colline de Belleville (Paris XXe), neuf logements sociaux ont pris possession d’une […]

7eme braderie de l’architecture à Lille, 15 juin 2019

L'archi, en mode braderie à Lille

24/04/2019

Bradeux et chineurs architectes, la septième édition de la braderie de l'architecture se tiendra à Lille le samedi 15 juin 2019. La location de stands est ouverte. Des dizaines de stands tenus par des architectes, des étudiants et même des particuliers […]

11 logements sociaux, Maast architecture, Amiens (Somme)

11 logements sociaux bas carbone, par Maast

23/04/2019

Premiers de la région à être certifiés «Bâtiment bas carbone», ces logements conçus par l'agence Maast à Amiens se composent d'une structure mixte béton-bois, préfabriquée. Implantés au sud d’Amiens, […]

Clément Berton, architecte

Clément Berton, architecte - portrait

23/04/2019

Diplômé de l’école d'architecture de Lille en 2010, Clément Berton a créé son activité libérale en 2015. Avant de se lancer en son nom propre, Clément Berton a travaillé chez Lalou+Lebec, puis Tank, agence au sein de […]

Plongée dans les dédales de la recherche […]

19/04/2019

En quoi l’architecture pourrait-elle se prévaloir d’une forme de recherche scientifique objective? Pour tenter de répondre à cette question ancestrale, les étudiants de «l’Atelier recherche» de l’école d’architecture de […]

Appel à projets scénographique, festival We love green 2019.

Appel à projets scénographiques pour le festival […]

19/04/2019

Avis aux architectes amateurs de musique: le festival We love green, qui se tiendra les 1er et 2 juin 2019 dans le bois de Vincennes à Paris, est en quête de projets scénographiques. Date limite d'envoi des propositions: le 22 avril 2019. Chaque année, le festival de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus