Derniers jours pour s'immerger dans l'œuvre totale d'Otto Wagner, à la Cité de l'architecture

L'exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois», présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris jusqu'au 16 mars 2020, célèbre les réalisations de l'architecte et urbaniste (1841-1918), précurseur de la modernité autrichienne. Des infrastructures du métropolitain de Vienne à la célèbre Caisse d'épargne de la Poste, sans oublier les nombreux immeubles de rapport dont il a parsemé la capitale autrichienne, ses principaux projets y sont présentés. Participant d'une réflexion globale avec le décor et le mobilier, l'exposition offre une immersion dans cette œuvre totale, qui illustre la transition entre les XIXe et XXe siècles.

Otto Wagner, Österreichische Postsparkasse, photographie de la salle des guichets - © DR
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Derniers jours pour s'immerger dans l'œuvre totale d'Otto Wagner, à la Cité de l'architecture

Articles Liés

L'Albertina de Vienne expose ses chefs-d'œuvre d'architecture dessinée à Paris

La carrière d'Otto Wagner s'étale sur près de soixante ans, à la charnière des XIXe et XXe siècles. Homme de transition et précurseur du mouvement moderne, l'architecte associe références à l'histoire et éléments innovants. Nombre de ses projets, jugés trop avant-gardistes par ses contemporains, resteront d'ailleurs dans ses cartons à dessin. Pour celui de cathédrale à Berlin, il reprend un modèle traditionnel -un plan carré surmonté d'une coupole- mais innove en choisissant un revêtement en métal ajouré. «Le classicisme ne l'a jamais quitté, note Hervé Doucet, l'un des cinq commissaires de l'exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois», présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris jusqu'au 16 mars 2020. Pour lui, la modernité n'est pas une rupture mais une évolution.» L'innovation repose sur des modes de construction, le choix des matériaux et surtout, le primat du fonctionnel. «Ce qui n'est pas pratique ne peut pas être beau», aimait-il à répéter.

Théoricien et enseignant

Théoricien, auteur de nombreuses publications (dont Architecture moderne, publié en 1896) et enseignant, Otto Wagner est nommé à l'Académie des beaux-arts de Vienne en 1895. Un cliché le montre au milieu d'un groupe d'étudiants, dans une attitude détendue, qui dévoile la complicité entre le maître et ses élèves. Certains d'entre eux intègrent son agence, pour participer aux projets soumis aux concours. Otto Wagner les choisit pour leurs talents de dessinateur, une qualité primordiale selon lui. Devenus à leur tour architectes, ses étudiants se revendiquent «soldats de la modernité». En 1897, deux d'entre eux, Josef Maria Olbrich et Josef Hoffmann, fondent la Sécession, aux côtés de Gustav Klimt, Egon Schiele et Koloman Moser. Cette version autrichienne de l'Art nouveau entend...

  •  Exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois»
  • Jusqu'au 16 mars 2020
  • Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris
  • www.citedelarchitecture.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital