Derniers jours pour s'immerger dans l'œuvre totale d'Otto Wagner, à la Cité de l'architecture

L'exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois», présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris jusqu'au 16 mars 2020, célèbre les réalisations de l'architecte et urbaniste (1841-1918), précurseur de la modernité autrichienne. Des infrastructures du métropolitain de Vienne à la célèbre Caisse d'épargne de la Poste, sans oublier les nombreux immeubles de rapport dont il a parsemé la capitale autrichienne, ses principaux projets y sont présentés. Participant d'une réflexion globale avec le décor et le mobilier, l'exposition offre une immersion dans cette œuvre totale, qui illustre la transition entre les XIXe et XXe siècles.

Otto Wagner, Österreichische Postsparkasse, photographie de la salle des guichets - © DR
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Derniers jours pour s'immerger dans l'œuvre totale d'Otto Wagner, à la Cité de l'architecture

Articles Liés

L'Albertina de Vienne expose ses chefs-d'œuvre d'architecture dessinée à Paris

La carrière d'Otto Wagner s'étale sur près de soixante ans, à la charnière des XIXe et XXe siècles. Homme de transition et précurseur du mouvement moderne, l'architecte associe références à l'histoire et éléments innovants. Nombre de ses projets, jugés trop avant-gardistes par ses contemporains, resteront d'ailleurs dans ses cartons à dessin. Pour celui de cathédrale à Berlin, il reprend un modèle traditionnel -un plan carré surmonté d'une coupole- mais innove en choisissant un revêtement en métal ajouré. «Le classicisme ne l'a jamais quitté, note Hervé Doucet, l'un des cinq commissaires de l'exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois», présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris jusqu'au 16 mars 2020. Pour lui, la modernité n'est pas une rupture mais une évolution.» L'innovation repose sur des modes de construction, le choix des matériaux et surtout, le primat du fonctionnel. «Ce qui n'est pas pratique ne peut pas être beau», aimait-il à répéter.

Théoricien et enseignant

Théoricien, auteur de nombreuses publications (dont Architecture moderne, publié en 1896) et enseignant, Otto Wagner est nommé à l'Académie des beaux-arts de Vienne en 1895. Un cliché le montre au milieu d'un groupe d'étudiants, dans une attitude détendue, qui dévoile la complicité entre le maître et ses élèves. Certains d'entre eux intègrent son agence, pour participer aux projets soumis aux concours. Otto Wagner les choisit pour leurs talents de dessinateur, une qualité primordiale selon lui. Devenus à leur tour architectes, ses étudiants se revendiquent «soldats de la modernité». En 1897, deux d'entre eux, Josef Maria Olbrich et Josef Hoffmann, fondent la Sécession, aux côtés de Gustav Klimt, Egon Schiele et Koloman Moser. Cette version autrichienne de l'Art nouveau entend...

  •  Exposition «Otto Wagner, maître de l'Art nouveau viennois»
  • Jusqu'au 16 mars 2020
  • Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris
  • www.citedelarchitecture.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

30/10/2020

300 Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est […]

Pascal Chombart de Lauwe et Etienne Chevreul-Demas, architectes. agence Tectone

Tectone - Portrait

30/10/2020

300 L’architecte urbaniste Pascal Chombart de Lauwe fonde Tectone en 1986 avec Jean Lamude (décédé en 1996). Etienne Chevreul-Demas devient associé en 2017. Bien que les normes complexifient la production des logements, l’agence Tectone, forte d’une expérience de trente ans dans le domaine, défend qu’il […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370558_k3_k1_3176913.jpg

Référence: Maurice Blanc, moderne Grenoblois

29/10/2020

300 Le Grenoblois Maurice Blanc (1924-1988) consacre sa vie à l'architecture et à l'urbanisme avec une contribution originale qui se déploie entre 1950 et 1980. Maître d'œuvre engagé, il est l'un des initiateurs locaux de la formation permanente des architectes et un acteur politique municipal. Pour cet […]

Rendez-vous à suivre

5 rendez-vous d'architecture, à ne pas manquer ce […]

29/10/2020

300 Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. 1. Conquêtes spatiales, à Annecy Au tournant des années 1960, Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann imaginent un nouveau langage architectural aux formes organiques, exprimant une vision […]

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital