Des expérimentations rurales chez Aldo Rossi

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Limousin), rare œuvre en France signée Aldo Rossi – conçue avec Xavier Fabre entre 1988 et 1991 – organise, depuis 2018, des résidences d’architectes et de paysagistes ayant pour mission de s’inscrire dans l’espace public rural. Pour l'édition 2019 de la manifestation, les concepteurs ont travaillé en collaboration avec les municipalités locales et leurs habitants.

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, Aldo Rossi et Xavier Fabre arch. (1989-1991). - © Thierry Laporte
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Des expérimentations rurales chez Aldo Rossi

Vue d'ensemble du centre international d'art et du paysage de l'Ile de Vassivière

Articles Liés

Voyage dans les limbes rossiennes

Les 25 ans du Ciap d’Aldo Rossi et de Xavier Fabre - exposition

On connaît trop peu le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Limousin), seule oeuvre en France signée Aldo Rossi – conçue avec Xavier Fabre entre 1988 et 1991. Exceptionnelle par sa situation insulaire, son pouvoir fantasmagorique et sa dimension infrastructurelle dans son rapport au paysage et à ses usages, elle constitue un lieu unique qui se visite et s’arpente. Dans le cadre de sa politique de sensibilisation, le centre organise, depuis 2018, des résidences d’architectes et de paysagistes ayant pour mission de s’inscrire dans l’espace public rural. Grâce au soutien de la Caisse des dépôts, il s’agit, sur trois ans et jusqu’en 2020, de créer un parcours architectural et paysager, Vassivière Utopia, qui s’étende au-delà de l’île, s’enrichissant chaque année de trois projets d’aménagement dans trois communes autour du lac. Comme le souligne la directrice, Marianne Lanavère, « nous refusons toute forme d’exotisme rural et dans l’appel à projets, nous invitons les futurs résidents à aller à la rencontre des habitants et d’un territoire intimement lié aux utopies sociales. » L’enjeu étant, avec les communes volontaires, de savoir s’adapter à un lieu et d’identifier des besoins en développant des formes d’aménagement sensibles et expérimentales, qui ne soient pas des produits finis. Par le jeu d’interventions concrètes et pérennes, c’est aussi une manière, subtile autant qu’efficace, de faire changer le regard des communes et de désamorcer un discours souvent très négatif sur l’art contemporain. En d’autres termes, de sortir le centre d’art de son isolement en créant des liens sociaux mais aussi topographiques.

Mobilité, contemplation et ressources locales

Pour cette édition 2019, près de 60 candidats ont répondu à l’appel. Les équipes retenues ont passé entre un et quatre mois sur place, avec un budget de 12 000 euros pour réaliser un projet en collaboration avec les municipalités et les habitants. Sur les six projets réalisés depuis le lancement du programme, force est de constater leur diversité et inventivité, sans compter la manière dont les habitants, mais aussi la nature, se les sont appropriés. Cette année ont pris place une salle multiactivité mobile, un jardin en forêt et une intervention paysagère faisant l’éloge de la contemplation. Du côté des concepteurs, le discours est unanime : outre la richesse des rencontres, le recours aux ressources locales et la fabrication par soi-même, c’est surtout la liberté qui leur est octroyée qui les stimule, celle de pouvoir sortir des normes, d’aller au-delà d’un programme défini. « Ce laboratoire in situ donne l’opportunité de réfléchir autrement, de manière plus créative et libre que dans notre quotidien professionnel », résume la paysagiste Mélanie Gasté, de l’Atelier Gama (Ajap 2016). Toutes ces expériences montrent que l’on peut encore prendre des risques sur le territoire rural et, ne serait-ce que pour cela, ces résidences sont une très belle réussite.

  • Exposition "De l'île au monde : créer à Vassivière"
  • Jusqu'au 3 novembre 2019
  • Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière (Limousin)
  • www.ciapiledevassiviere.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital